[RETROGAMING] Dragon Quest III / Game Boy Color

Publié le par Evola

DRAGON QUEST III
Support : Game Boy Color

Existe également sur Nes, Super Famicom
Editeur : Enix
Développeur : TOSE
Sortie : 2000

[RETROGAMING] Dragon Quest III / Game Boy Color[RETROGAMING] Dragon Quest III / Game Boy Color

Dragon Quest III (Dragon Warrior III aux USA) est un jeu dont tout le monde a entendu parler mais c'est un jeu auquel au fond peu de personnes ont effectivement joué en France. Il suffit de voir les tops Gamopat de la Nes, de la Snes ou de la Game boy pour se rendre compte que le jeu n'est jamais cité parmi les meilleurs jeux des différentes machines. Il en va tout autrement au Japon où le jeu fait l'objet d'un véritable culte bien mérité.

Imaginez simplement une quète initiatique s'inspirant de l'atmosphère déjantée de Dragon ball d'Akira TORRIYAMA plongé dans un univers d'Héroïc-Fantasy le tout soutenu par une narration très maitrisée et une musique enchanteresse. Cependant Dragon Quest n'est pas le premier RPG japonais comme on le lit souvent mais il a popularisé de façon incroyable ce genre né aux Etats-unis sur les campus américains. Retour en 1974 !

Des Wargames aux RPG sur Micro-Ordinateurs

Le premier jeu de rôle, Donjons & Dragons est créé en 1974 par Gary Gygax et Dave Arneson. A l'origine Gary et Dave sont des fans de Wargames, jeux hérités du kriegspiel permettant depuis le 18ème siècle aux Cadets des écoles militaires prussiennes de simuler les plus grandes batailles historiques (Platée, Azincourt, Waterloo, Alesia etc...).

[RETROGAMING] Dragon Quest III / Game Boy Color

Ces Wargames sont des jeux de plateaux se jouant sur une tables avec des dés, des figurines, des pions et des cartes. L'idée des 2 amis est de jouer les scènes de combats inspirées des univers mythologiques nordico-moyenâgeux de Conan le barbare de Robert HOWARD ou du Seigneur des anneaux de JRR TOLKIEN en reprenant les règles des Wargames. Les joueurs incarnent des personnages dotés de caractéristiques et de capacités, vivant des aventures parsemées de péripéties et d'embuches et évoluant dans le monde rempli de créatures fantastiques et de magie proposé par un maitre de jeu. Le jeu de rôle ne se limite pas aux combats, il permet de « jouer » des personnages ayant une personnalité propre et vivant leur vie de héros.

Donjons & Dragons (D&D) va bouleverser la vie de millions de geeks des origines (avant de bouleverser celle des otakus). D&D va devenir sur les campus américains un véritable phénomène de société avec son fandom, ses fanzines, sa terminologie, ses codes etc...

[RETROGAMING] Dragon Quest III / Game Boy Color

Dès 1974, l'année de naissance de D&D, les geeks des origines n'auront de cesse de vouloir adapter le jeu de Gary Gygax et Dave Arneson sur les ordinateurs des campus notamment les stations de travail PLATO conçues à l'origine pour l'université de l'Illinois. La création de jeux à cette époque est d'autant plus méritante que ceux-ci sont aussitôt effacés lorsqu'ils sont trouvés dans la mémoires des ordinateurs par des profs intransigeants à une époque où il n'y avait pas de possibilité de sauvegarde...

Comme dans le D&D papier sur table il s'agit d'explorer des labyrinthes, d'acquérir de l'expérience, de trouver des clés qui ouvrent des portes derrière lesquelles se cachent des monstres qui protègent des trèsors etc... Très vite sur Apple II, deux jeux vont se tailler une réputation et initier la légende des RPG sur ordinateurs : le Dungeon-crawler en vue subjective Wizardry et Ultima de Richard-Lord British-GARIOTT.

UltimaUltima

Ultima

WizardryWizardry

Wizardry

A suivre...

La Reine des Neiges en stage à Liberty City

Publié le par Dr Floyd

La Reine des Neiges de Disney vous a gonflé avec ses chansons niaises et son scénario nul ? Défoulez-vous avec la Princesse Anna qui vient de trouver un job d'été dans GTA IV, c'est beaucoup plus fun que le dessin animé ! Il est ou le bonhomme de Neige que je lui arrache la tête ?!

Publié dans INSOLITE

Oculus Rift, the Final Frontier ?

Publié le par Dr Floyd

Oculus Rift, the Final Frontier ?

Je suis un immense fan de l’Oculus Rift, de Star Trek et de l’Unreal Engine 4. Alors je me suis dit "pourquoi ne pas tout mélanger ?"

Thomas Kadlec

Ce développeur (avec beaucoup de temps libre !) a franchi le pas et réalisé son rêve : visiter un vaisseau de la flotte Star Trek "en vrai" ! D'ici à voir débouler le jeu Star Trek Oculus Rift un jour, qui sait...

Va t-on tous réalisé nos fantasmes avec Oculus Rift ? Bof, c'est déjà fait pour moi sur Atari 2600 où j'ai tout connu : combattre des chenilles géantes, affronter Pelé au foot, poursuivre des fantômes déguisé en Pizza, et courir après une femme à poil dans X-Man... ce n'est pas un casque collé sur les yeux qui risque de m'impressionner.

Publié dans INSOLITE

En mai télécharge ce qu'il te plaît

Publié le par Dr Floyd

En mai télécharge ce qu'il te plaît

Hop, voici la désormais très attendue fournée de jeux PS+ gratos du mois à venir. Les cadeaux Bonux de Sony ! Seront offerts à partir du 30 avril prochain :

  • Stick It To The Man (PS4)
  • Payday 2 (PS3)
  • Puppeteer (PS3)
  • Muramasa Rebirth (PS Vita)
  • Everybody’s Golf (PS Vita)

C'est quand même pas mal à nouveau, surtout sur PSVita avec un super jeu retro-style et un jeu de golf très fun. Bon pour rappel : ces jeux ne sont pas réellement offerts, ils sont en location gratuite longue durée, oserai-je dire... c'est à dire que vous ne pourrez plus y jouer quand vous ne serez plus abonnés au PS+. Mais bon on ne va pas cracher dans la soupe, cela reste une belle opération où tout le monde y trouve son compte, et fait largement passer la pilule de l'abonnement online.

Publié dans NEWS

[DOSSIER RETROGAMING] RAMA / PC

Publié le par Urbinou

RAMA
Support : PC DOS
Existe également sur Windows 95, Mac, PSX Jap
Développeur : Dynamix
Editeur : Sierra On-line
Année : 1996

[DOSSIER RETROGAMING] RAMA / PC

Vous connaissez Rama ? Et si je vous dis Arthur C. Clarke ? Voila ! Rama est le nom d'un ensemble de romans de SF qu'il a écrits à partir de 1973, et dont deux jeux se sont inspirés. Avant de procéder au test du second, j'ai envie de vous présenter un peu cet univers qui me tient à coeur.

L'AUTEUR

Arthur Charles Clarke est un prolifique écrivain britannique de science-fiction. Son oeuvre la plus connue du grand public reste sans doute "2001 l'odyssée de l'espace". Le bonhomme ne manque pas d'idée, car c'est lui qui a notamment inventé le concept de satellite géostationnaire, ainsi que le principe de l'ascenseur spatial. Ah l'ascenseur spatial... dont j'espère avec impatience l'avancée technologique qui nous permettra d'enfin le réaliser ! (En attendant, ceux qui veulent rêver peuvent lire son roman "Les fontaines du paradis"). Vous imaginez ? Un gros câble, et hop on peut monter ce qu'on veut sur orbite à très peu de frais. Une invention comme ça nous ouvrirait les portes du système solaire, mais il nous reste à inventer le matériau suffisamment solide et léger. On y a cru avec les nanotubes de carbone, mais ce n'est pas encore ça... mais je m'égare, revenons sur Terre !

Sir Arthur Clarke s'est éteint le 19 mars 2008 au Sri Lanka, sa patrie d'adoption depuis 1956.

Arthur C. Clarke

Arthur C. Clarke

LES ROMANS

Rama fait partie de la science-fiction dite "hard" (non ce n'est pas sale... cela veut juste dire que tout ou presque est plausible car basé sur la science que l'on connait ou soupçonne), et de genre BDO (big dumb object - gros objet stupide !).

En 1973, il écrit donc "Rendez-vous avec Rama", un roman dans lequel un objet céleste est repéré. Pensant qu'il s'agit d'un astéroïde, il est baptisé Rama puis rapidement oublié. Une étude approfondie révèle cependant des dimensions et une forme hors-norme. Rama n'est pas un astéroïde, mais un gigantesque vaisseau cylindrique de dimension colossale : 50km de long pour 20km de diamètre ! Une mission d'exploration est alors rapidement mise en place pour aller à la rencontre de ce visiteur.
Ce roman raflera entre autres les prix Hugo, Nebula, Locus... excusez du peu !

16 ans plus tard, en 1989, une suite baptisée de façon très originale "Rama II" est publiée. Ce roman et les suivants, "Les jardins de Rama" (1991) et "Rama révélé" (1993), a été co-écrit avec Gentry Lee. Celui-ci, avant d'être un écrivain, est surtout ingénieur au JPL. Cette suite relate le retour d'un nouvel objet Rama dans le système solaire.

Bien que laissant bon nombre de questions sans réponse, le premier roman se suffit à lui-même, car l'important n'est pas tant ce BDO que la place et le comportement de l'humain dans ce type de situation. Les mauvaises langues pourront dire que cette suite en 3 romans n'a qu'une vocation commerciale et que Clarke n'a servi que de prète-nom. J'ai personnellement commencé par ce n°2, n'ayant lu le premier qu'il y a très peu de temps. Il s'agit d'une aventure différente, avec une écriture un peu plus moderne (les 16 ans d'écart expliquent cela). Commencer au deuxième ne pose en tout cas aucun problème de compréhension. Ils ont connecté scénaristiquement les suites au premier, mais de nos jours on parlerait plutôt de reboot.

[DOSSIER RETROGAMING] RAMA / PC

AUTOUR DE RAMA

- Cet univers a inspiré nombre de passionnés, notamment le français Eric Bruneton, qui a réalisé une très belle animation en images de synthèse permettant de mieux s'imaginer dans un habitat de type Rama.

https://www.youtube.com/watch?v=zBIQCm54dfY

[DOSSIER RETROGAMING] RAMA / PC

- Dans ce post kilométrique, Gilgamesh étudie très sérieusement et scientifiquement la possibilité qu'aurait l'être humain de construire une arche interstellaire similaire à Rama. Et le plus étonnant, c'est qu'on pourrait presque, l'élément manquant le plus improbable étant l'existence d'une volonté mondiale d'y arriver ! Ne soyez pas effrayé par la longueur de cet article, c'est tellement passionnant (de même que les commentaires) que cela se lit tout seul !

- Un court métrage d'Aaron Ross, étudiant à la Tisch School of the Arts (NYC), inspiré par le roman :

https://www.youtube.com/watch?v=ZY2Yt1ATm4c

- Parlant de films, la société de production de Morgan Freeman en a acquis les droits. David Fincher était même sur le coup, mais d'annonces en annulation, rien n'est encore venu satisfaire l'attente des fans. Mais gardons espoir, qui sait un jour...

ET ENFIN LES JEUX !

Quoi de mieux qu'un jeu vidéo pour découvrir virtuellement ce monde extra-terrestre ?
Deux jeux sont officiellement sortis :

1. Rendezvous with Rama

C'est un jeu d'aventure textuel illustré développé en 1984 par Byron Preiss et édité par Trillium (cette société a été plus tard rebaptisée Telarium, suite à une injonction de Trillium Press). Il est sorti sur C64, PC DOS, Apple, MSX2. Il se base sur le premier roman et a été réalisé en collaboration avec l'auteur.

[DOSSIER RETROGAMING] RAMA / PC
[DOSSIER RETROGAMING] RAMA / PC
[DOSSIER RETROGAMING] RAMA / PC

Un packaging somptueux comme vous pouvez le constater. Comme je regrette cette époque où, pour pallier aux limites techniques, les éditeurs incluaient des éléments destinés à renforcer l'immersion dans leur univers. Dans celui-ci, vous trouverez une carte de Rama, un plan de votre vaisseau, le manuel du commandant (la notice) ainsi que votre ordre de mission (contenant des aides cryptées).

[DOSSIER RETROGAMING] RAMA / PC
[DOSSIER RETROGAMING] RAMA / PC

Voici quelques photos du très bel exemplaire de la version MSX2 que notre ami Riquet m'a gentiment donné. Selon lui, ce serait le seul et unique jeu d'aventure textuel MSX2 en version française :

Un format légèrement inférieur à la version C64 grâce aux disquettes 3.5"

Un format légèrement inférieur à la version C64 grâce aux disquettes 3.5"

Rendez-vouZ ?? Je suppose que le maquettiste a été viré ?

Rendez-vouZ ?? Je suppose que le maquettiste a été viré ?

[DOSSIER RETROGAMING] RAMA / PC

2. Rama

Et enfin, le jeu dont il est question dans ce test. C'est un jeu d'aventure point'n click, développé en collaboration avec le co-auteur Gentry Lee, et basé sur le deuxième roman (avec des éléments du premier).Faut-il avoir lu ce roman pour y jouer, ou au contraire ne pas le lire pour conserver la surprise de la découverte ? J'avais lu tous les romans avant d'entamer le jeu, c'est vrai que du coup l'effet de surprise n'est pas là, mais ce jeu étant assez ardu, je pense que ça aide un peu de les avoir lus. L'édition limitée inclut d'ailleurs un exemplaire de ce Rama II (en anglais), les éditeurs ne pensent visiblement pas que cela constitue un problème !

Ma "Limited Edition" en anglais (à gauche),  et la somptueuse version collector en français (à droite)Ma "Limited Edition" en anglais (à gauche),  et la somptueuse version collector en français (à droite)

Ma "Limited Edition" en anglais (à gauche), et la somptueuse version collector en français (à droite)

Vous commencez le jeu alors que l'équipe d'exploration est déjà sur place. Le commandant de mission étant mort mystérieusement, vous êtes envoyé pour le remplacer. Votre objectif est d'explorer Rama afin de découvrir d'où il vient, qui l'a construit, et pourquoi il est venu à notre rencontre.

Les contrôles sont très simples : dans la partie supérieure la vue principale du jeu, en bas à droite votre inventaire, et en bas au centre votre boussole. Celle-ci sert à vous orienter et à visualiser les directions possibles. En bas à gauche, vous avez les "yeux de Rama", ils vous permettent d'inspecter un objet ramassé. Un clic-droit dans l'inventaire vous offre la même chose, c'est donc un peu inutile.

Pour vous déplacer, positionnez le curseur dans la vue principale, il se change alors en une flèche si un déplacement est possible, ou en une main ou un doigt si une interaction avec un objet est possible. Avec la main, vous pourrez non seulement ramasser des objets, mais également interagir avec les machines et mécanismes. Dans ce cas, une vue rapprochée du mécanisme est affichée, à vous maintenant d'en faire bon usage ! Les déplacements se font dans un style case-par-case, c'est à dire que vous avancez de "case" en "case" avec les flèches avant et arrière, et vous pivotez sur vous même avec les flèches vers la gauche ou vers la droite.

Assez rapidement, vous serez équipé d'un ordinateur accroché à votre poignet. Cliquez-droit sur cet objet dans l'inventaire pour l'activer. Celui-ci vous permet de consulter vos messages ou d'afficher une carte de la zone visitée dans laquelle vous vous trouvez.

Le commandant Brown semble préoccupé...

Le commandant Brown semble préoccupé...

La carte se complète au fur et à mesure de votre exploration

La carte se complète au fur et à mesure de votre exploration

Vous recevrez également de votre collègue Wakefield un automate nommé Puck, qui pourra vous donner son avis sur les objets et l'environnement, ou attirera votre attention sur certains détails. Grand fan de Shakespeare, Wakefield a doté cet automate d'une voix pompeuse très théâtrale, qui devient assez vite insupportable ! Mais comme ses conseils sont parfois utiles, il faudra faire avec !

[DOSSIER RETROGAMING] RAMA / PC

En quittant le camp de base, vous arrivez dans la plaine de Rama. Celle-ci étant tellement vaste, seuls quelques camps établis peuvent être visités, et l'affichage change pour un système de déplacement rapide. A chaque point correspond un lieu visitable, et si vos collègues sont présents, vous verrez leur matricule s'afficher. Lorsque vous les rencontrez, ils peuvent vous parler ou vous donner des objets. Vous ne pourrez leur répondre car il n'y a pas de système de dialogue avec les PNJ. Vous verrez également les déplacements des biotes, ce sont des robots raméens chargés de l'entretien du vaisseau.

Le matricule 002, c'est vous !

Le matricule 002, c'est vous !

Un hangar à biotes

Un hangar à biotes

Faites bien attention à ne pas vous trouver sur leur chemin, sinon ces biotes à l'intelligence toute limitée auront tôt fait de vous confondre avec un détritus à éliminer ! Mais lorsque vous mourez, vous avez l'honneur de rencontrer Dieu, Arthur Clarke lui-même, la classe !

Tiens, je suis mort !

Tiens, je suis mort !

Au fil de votre exploration, vous trouverez des machines dont il faudra découvrir le fonctionnement :

S'agit-il d'un Raméen ? Est-ce d'ailleurs une bonne idée de tenter de le libérer de la machine défectueuse ?

S'agit-il d'un Raméen ? Est-ce d'ailleurs une bonne idée de tenter de le libérer de la machine défectueuse ?

Les humains restant des humains, vous ne tarderez pas à découvrir des complotages et autres ordres secrets... Vous trouverez également des bâtiments défendus par des portes qu'il vous faudra déverrouiller à l'aide de plaques ornées de motifs. Décodez la logique utilisée et c'est dans la poche... pour autant que vous ayez d'abord trouvé les plaques nécessaires ! Dans un bâtiment ressemblant à un musée, vous découvrirez des artefacts E.T. et des panneaux qui vous permettront de comprendre leur langage. Et lorsque vous avez fait toutes les actions prévues par le jeu, le scénario se débloque et poursuit sa narration.

Traversez maintenant la mer cylindrique gelée vers "New York", et poursuivez votre exploration où d'autre énigmes vous attendent !

Attachez votre ceinture, sait-on jamais, c'est une femme qui conduit ;)

Attachez votre ceinture, sait-on jamais, c'est une femme qui conduit ;)

Rama est un jeu assez difficile, mais vous ne serez jamais bloqué parce que, par exemple, vous avez oublié de ramasser quelque chose 5 heures plus tôt. Le scénario se débloque petit à petit au fur à mesure de votre progression. De la même façon, pas de chasse au pixel dans ce jeu, les objets sont suffisamment visibles que pour être remarqués. Au début, vous serez probablement un peu désorienté, il est parfois difficile d'appréhender la géographie du lieu, mais avec un peu d'habitude on finit par y arriver. Les énigmes sont logiques, elles n'appellent pas des actions farfelues comme trop souvent dans ce type de jeu. Elles font souvent appel à la numérotation en base 3, 8 ou 16. Être informaticien aide donc assez dans ce cas ! Vous vous croirez bloqué, mais résistez à la tentation de consulter un walkthrough. Dormez dessus, et la solution, tellement naturelle, vous viendra et le sentiment de satisfaction n'en sera que plus grand !

Y JOUER AUJOURD'HUI

Rien de plus facile grâce à l'excellent travail des membres du site LTF abandonware. Téléchargez l'installeur automatique à cette adresse : https://www.abandonware-france.org/ltf_abandon/ltf_jeu.php?id=1008&fic=liens

Vous obtiendrez une version encore meilleure que l'originale avec notamment une image pleine écran lissée. Sur mon Windows 8 64 bits, l'installation s'est déroulée sans encombre, et il fonctionne impeccablement. J'ai juste eu 2 ou 3 plantages au moment de la sauvegarde, qu'il me semble avoir pu éviter en sélectionnant d'abord d'autres fichiers avant d'entrer le nom de la nouvelle sauvegarde (mais peut-être est-ce un hasard).

Visuellement, le jeu tient encore largement la route. Ce sont des écrans fixes avec parfois des animations incrustées, et l'environnement est tellement riche et dépaysant que je me prends parfois à rêver à un remake en 3D temps réel, un peu comme Myst avec RealMyst.
La partie sonore est excellente. La musique a ses fans, personnellement je trouve qu'elle fait parfois un peu musique d'ascenseur, mais elle est très appropriée à l'ambiance. Le doublage en français intégral est très satisfaisant, sans être exceptionnel. J'ai parfois des parasites dans les dialogues, mais c'est peut-être dû à l'émulation sur nos machines modernes.

En conclusion, rencontrer les protagonistes du roman et vivre cette aventure avec eux est un vrai plaisir, et si vous aimez le genre point'n click et la science-fiction de qualité, vous vous devez d'y jouer !

SUPPOS : 5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Le blog de l'auteur de cet article : http://cambouisdelatari.wordpress.com/ dédié à la programmeur en assembleur sur Atari 2600 !

[ANEC'DOC] Comment Koopa Troopa a sauvé Wario des oubliettes !

Publié le par Kementari

[ANEC'DOC] Comment Koopa Troopa a sauvé Wario des oubliettes !

Si aujourd'hui Wario est un personnage incontournable de l'univers Nintendo, il n'en fut pas toujours le cas. Rappelez-vous ! Wario est apparu pour la première fois dans Super Mario Land 2 : 6 golden coins sur Game Boy en 1992.Sa cupidité faisait de lui un rival de Mario ! Wario deviendra 2 ans plus tard le héros de son propre jeu vidéo dans l'épisode de Super Mario Land 3 sobrement renommé Wario Land ainsi que dans le puzzle game Wario's Wood.

Si on peut trouver un air de famille entre Wario et Mario, il n'y a pourtant aucun lien de parenté entre eux. Les joueurs à travers le monde n'accrochent pas du tout au standard de beauté de Wario. Effectivement, il a un énorme pif digne d'un gros poivrot, un ventre bedonnant, un rictus dérangeant... Bref, les joueurs n'ont pas le filing avec ce personnage hideux et Miyamoto, le Mr Mario de Nintendo s'en rend bien compte. Il décide de le mettre aux oubliettes. Mais c'est sans compter sur le public US qui est bien le seul à défendre ce personnage (le pouvoir des fast food ?) et donc, Nintendo décide de laisser une chance à Wario de revenir sur le devant de la scène en l'incluant en personnage jouable dans Mario Kart 64 (1997) à la place de Koopa Troopa qui tire sa révérence !

Et hop, la carrière de notre ami Wario est relancée : Wario Land II (1998 - GB), Wario Land III (2000 - GBC), Wario Land 4 (2001 - GBA), les Wario Ware et enfin tous les jeux de Nintendo tels les Mario Kart, Mario Party, Mario Golf ou encore Mario & Sonic aux JO (et bien d'autres...)

L'Amiga Gogo portable c'est pour bientôt !!!

Publié le par Dr Floyd

Vous pouvez ranger votre Game Boy vieux de 25 ans, un projet fabuleux vient de voir le jour sur Indiegogo : l'Amiga Portable ! Un concept qui semble déjà très avancé avec une maquette de la console/ordinateur déjà disponible :

L'Amiga Gogo portable c'est pour bientôt !!!

Impressionnant non ? Ca ne parait pas comme ça, mais c'est des mois de travail pour en arriver à cette représentation. Nouveau Workbench, nouveau chipset "AGA II" avec capacités 3D, WiFi, port HDMI... tout en restant 100% compatible Amiga 500. Un projet très très sérieux qui d'ailleurs a déjà récolté pas mal d'argent depuis une semaine :

L'Amiga Gogo portable c'est pour bientôt !!!

Publié dans INSOLITE

Borderlands... The "Pre-Sequel" !

Publié le par JBec

Borderlands... The "Pre-Sequel" !

Annoncé depuis le 09 avril 2014, le prochain opus de la licence Borderlands ne sera pas un troisième volet. Il ne s'agira pas non plus d'une préquelle mais d'un épisode intermédiaire se situant entre le premier et le second opus. Heu vous suivez ?

L'action prendra place sur Elpis, la lune de Pandora, et racontera l'ascension du Beau Jack, ennemi juré des Pilleurs Ecarlates dans le second épisode de la licence à l'univers déjanté.

Le jeu ne sera pas directement développé par Gear Box Software mais sera le fruit d'un effort conjoint entre Gear Box Software donc, et 2K Australia. La date initiale de distribution n'est pas encore arrêtée, toutefois les prévisions portent sur le 4ème trimestre 2014.

Peu d'informations sont encore disponibles. Néanmoins, nous pouvons déjà affirmer que le gameplay apportera son lot d'innovations en raison du théâtre de l'action, la lune :

  • Possibilité d'effectuer des sauts conséquents,
  • Gestion de l'oxygène pour les scènes en extérieur, aussi bien pour les joueurs que pour les adversaires,
  • Utilisation de jetpacks,
  • Bien évidemment, de nouvelles armes.


Et il y aura le choix entre 4 nouvelles classes de personnages qui se substitueront à celles déjà connues :

  • Athena la Gladiatrice, aperçu dans un DLC lié au premier épisode,
  • Whilelm, l'androide (?) à tout faire du Beau Jack du deuxième épisode,
  • Nisha, la sherif de Lynchwood et amante du Beau Jack du deuxième épisode également,
  • ClapTrap... Oui, le ClapTrap verbeux et égoîste présent dans les deux opus.


C'est prévu sur Bobox 360, PS3, PC.

Publié dans NEWS

Le Game Boy fête ses 25 ans !

Publié le par Dr Floyd

Le Game Boy fête ses 25 ans !

21 avril 1989, au Japon sort un étrange "jeu électronique", le Game Boy, en fait un concept révolutionnaire : une vraie console portable : elle ne semble pas tellement puissante et l'écran est en noir et blanc et de mauvaise qualité... Et pourtant c'est révolutionnaire : elle elle petite, tient presque dans la poche, dispose d'une bonne autonomie, et le prix est plancher.

Elle connaitra instantanément le succès (300 000 exemplaires en 2 semaines au Japon) avant d'envahir le monde. Elle sort aux USA en octobre de la même année et dépasse rapidement le cap du million d'exemplaires vendus ! Pour l'Europe il faudra attendre le 28 septembre 1990. La proposer en bundle avec Tetris fût de même une idée de génie pour un jeu totalement adapté au support !

Bref Nintendo a tout compris : pour une portable c'est le côté pratique qui compte (taille, autonomie) et non la puissance. Les concurrentes, la Lynx de Atari et la Game Gear de Sega en feront les frais ! Elle sera produite à quasiment 120 millions d'exemplaires (modèle Color inclus) et vendue jusqu'en 2003 !

Et Nintendo est depuis 25 ans le leader incontestable dans le domaine des consoles portables.

Publié dans NEWS