La 2DS revient plus grande et plus belle

Publié le par Dr Floyd

La 2DS revient plus grande et plus belle

Nintendo n'en a pas fini avec la 3DS... loin de là... Voici désormais la New Nintendo 2DS XL ! Vous l'avez compris : une 2DS avec un grand écran donc (et sans 3D relief) et repliable. Affichage 4,88 pouces en haut, 4,18 pouces en bas, son stéréo (contre mono avant), la présence du C-Stick, et emplacement pour une carte microSDHC (une carte de 4Go sera fournie). Nintendo, la main sur le coeur, offrira un chargeur secteur avec ;)

Bref, pour résumer, c'est une New 3DS XL sans 3D, et très belle, j'aime son look. Car il faut bien le dire, la 2DS standard proposait quand même un écran trop petit et un look très moyen (le seul avantage étant le prix et la solidité). Reste à connaitre le prix de ce relookage... $149,99 aux USA... donc surement 150 boules chez nous... La sortie est annoncée cet été, du moins chez Donald.

Publié dans NEWS

Partager cet article

Le gros bordel infini de Marvel Vs Capcom

Publié le par Dr Floyd

Le gros bordel infini de Marvel Vs Capcom

Pour le plaisir des yeux, un nouveau trailer de Marvel Vs Capcom Infinite... qui promet d'être toujours aussi bordélique sur PC, PS4 et XOne en septembre prochain. Je ne suis pas fan, mais c'est beau, bien nerveux, et ça va plaire à mes garçons ;)

Publié dans NEWS

Partager cet article

[SYNTAX ERROR] Zelda génère un bug dans la matrice de l'univers

Publié le par Dr Floyd

[SYNTAX ERROR] Zelda génère un bug dans la matrice de l'univers

Un mystère de l'univers ? La console Nintendo Switch s'est vendue à 2,74 millions d'exemplaires dans le monde... et le jeu Zelda Breath of the Wild version Switch à... 2,76 millions d'exemplaires !!! Hu ?

Explication : la console est en pénurie un peu partout, contrairement au jeu, donc des fans achètent le jeu AVANT la console ! Autant dire que tout le monde achète ce Zelda, qui pourrait bientôt battre des records... sur une console ayant 2 mois d'existence....

Pour info la version U s'est écoulée à seulement 1,08 millions d'exemplaires... alors qu'il y a pour l'instant 6 fois plus de U dans les ménages que de Switch.

Publié dans NEWS

Partager cet article

[TEST] Mario Kart 8 Deluxe / Switch

Publié le par Dr Floyd

MARIO KART 8 Deluxe
Support : Switch
Editeur : Nintendo
Sortie : 28 avril 2017

[TEST] Mario Kart 8 Deluxe / Switch

Tout a été dit sur Mario Kart 8, un jeu culte, certes classique avec des pistes à l’envers qui n’apportaient pas forcement grand-chose, mais un très bon Mario Kart. Ce n’est pas pour rien que Nintendo ait décidé de le ressortir sur Switch dans une version légèrement gonflée. Faut-il l’acheter si on aime mais qu’on possède déjà le jeu sur U ? Faut-il l’acheter si on n’a jamais joué à ce jeu ? Dieu joue t-il aux dés ? L’univers a-t-il un sens ? Le Doc velu vous répond !

Alors qu’apporte cette édition « Deluxe » ? Pas de nouveaux circuits de course hélas (ils auraient dû au moins en créer un dédié à la Switch, dommage), mais un mode bataille complet et efficace qui manquait à la version U. Aussi quelques personnages (5 je crois), la possibilité de transporter 2 objets, 2 nouvelles « armes » (la Plume et Boo), un mini turbo en plus dans les dérapages, un mode 200cc en time-attack, et surement quelques nouveautés niveau tuning des véhicules. Ah si, un mode casu pour les tous petits zenfants où le Kart se déplace tout seul (pourquoi pas). Alors après tout dépend si vous aviez acheté les 2 add-ons U, si ne c’est pas le cas l’update est important car vous récupérez 16 nouveaux circuits, ce qui n’est pas rien !

Oui donc un mode bataille complet fait son apparition, sur 8 arènes avec différents modes de jeux : Bataille de ballons, Bataille de pièces, Capture Soleil, Bobombs à gogo, et traque sur piste (course poursuite). Un complément sympa qui permet de varier les plaisirs.
Je ne suis perso pas fan, car peut-être pas très doué dans cet exercice ?

[TEST] Mario Kart 8 Deluxe / Switch[TEST] Mario Kart 8 Deluxe / Switch

Au final le jeu est désormais très complet, beaucoup de personnages, beaucoup de circuits (48 bordel de sprites !), beaucoup de modes de jeu (solo classique, time attack, Vs jusque 4, online jusque 12, multi local jusque 8) avec la possibilité de paramétrer des courses (comme des courses sans objet par exemple, pour tout miser sur le pilotage), et un mode bataille bien complet. Perso je reste fan du mode Time Attack… un jeu dans le jeu, où les possibilités de progresser sur les 48 circuits sont totalement infinies ! D’autant que c’est super bien fait : vous pouvez jouer contre le fantôme de n’importe quel joueur dans le monde, de manière simple et rapide. C'est LE JEU de time-scoring ultime.

[TEST] Mario Kart 8 Deluxe / Switch[TEST] Mario Kart 8 Deluxe / Switch

Techniquement, difficile de dire si c’est plus beau ou plus fluide que sur U… c’est en tout cas au moins aussi réussi, pas de soucis. Une fluidité affolante (à en faire rêver une Xbox One) qui rend le jeu sublime. A noter qu’en mode splitté 4 joueurs le jeu passe hélas à 30FPS… Bon bref c’est le même jeu, il n’y a rien à espérer de vraiment mieux sur l’aspect technique. C’est parfaitement jouable en mode tablette ou avec un Pad Pro (de préférence), je n’ai pas essayé avec les mini-sticks détachés par contre. Pour une fois j’ai testé le online, il y a déjà du monde (quelques secondes d’attente à c’est parti !), et aucun soucis avec ma connexion préhistorique de 1,5 mega ! En Wifi en plus…

[TEST] Mario Kart 8 Deluxe / Switch[TEST] Mario Kart 8 Deluxe / Switch

Petite info en passant : le jeu occupe en démat’ 6.75 giga seulement ! C’est affolant pour un tel jeu si complet avec 48 circuits ! Sur PS4 il faudrait 2 galettes Bluray ;) Tout ça pour vous dire que Nintendo maitrise à fond l’optimisation de ses jeux. Ca se sent et ça se respire en jouant à Mario Kart 8 Deluxe de toute façon. Ce point est aussi important si vous vous voulez l’acheter en démat’ (il n’occupera pas toute votre mémoire interne).

[TEST] Mario Kart 8 Deluxe / Switch[TEST] Mario Kart 8 Deluxe / Switch

Alors pour répondre aux deux questions de l’intro.

Si on ne connait pas ce jeu sur U faut-il l’acheter ? A moins d’être un dégénéré de Call of ou un fan de Candy Crush, c’est OUI, un grand OUI, fan de jeux de course ou pas, FONCEZ ! C’est culte, c’est énorme, c’est fun, c’est beau, c’est du vrai jeu vidéo !

Faut-il l’acheter si on possède déjà la version U ? Je réponds un OUI sans condition si vous n’aviez pas les 2 add-ons, mais un OUI presque sans condition (genre sauf si vous êtes fauchés) si vous l’aviez déjà en version complète. Pourquoi ? Par forcement pour le rajout des quelques bonus, mais surtout parce que Mario Kart 8 devient un jeu portable ! Dans une version unique salon/portable… jouable du coup partout, sans restrictions ! Pour un fan de time scoring comme moi, c’est l’idéal, car je joue par petites sessions et c’est génial de ne pas être obligé d’être coincé devant l’écran du salon.

Mario Kart 8 est l’un des jeux les plus conviviaux du monde, vous ne pouvez pas passer à côté, il vous accompagnera toute la durée de vie de la Switch !!! (Mario Kart 9 sur Switch ?), que ce soit dans le salon, le train ou votre lit ! Avec simplement deux jeux, Zelda et Mario Kart, la Switch écrase déjà toute la concurrence. Revendez vos PS4 et Xone (enfin surtout la XOne), le fun et le gameplay ça se passe sur Switch et nulle part ailleurs.

SUPPOS : 6/6

[TEST] DOOM / PS4

Publié dans TESTS

Partager cet article

Le nanar Night Trap revient pour ses 25 ans !

Publié le par Dr Floyd

Le nanar Night Trap revient pour ses 25 ans !

En 1992 sortait sur SEGA Mega-CD un sacré nanar : Night Trap ! Et là je vais me faire lyncher par les fans ;) Night Trap était en fait un un jeu-film interactif en "full motion video" censé exploiter le révolutionnaire format CD... Bref on agissait directement sur les vidéo, ce qui était surprenant à l'époque. Bon je parle de nanar mais ce jeu a réellement compté dans l'histoire du jeu vidéo, malgré son intérêt limité.

En gros dans ce jeu il faut basculer entre différentes caméras de surveillances dans une maison et déclencher des pièges pour éliminer les méchants et sauver les greluches ! Et là on comprend pourquoi le Mega-CD fut un échec commercial ;)

25 ans plus tard, le jeu revient étrangement dans une version remaster, sous la houlette du créateur original, pour une sortie prévue sur PS4 et XOne (dont une version physique pour la PS4). Je doute réellement de l'intérêt d'un tel portage... dont la campagne Kickstarter avait d'ailleurs été loupée en 2014....

Vous pouvez même télécharger la chanson du jeu sur le site officiel, génial non ?

Publié dans NEWS

Partager cet article

[Dossier] The King Of Fighters : L'histoire de la Saga Orochi

Publié le par mossaab88

L’intérêt que je portais aux jeux arcade à la fin des années 90-début 2000, dépassait largement l’intérêt que je portais aux autres styles de jeu et aux consoles de salon. Ceci est dû au fait que j’ai grandi dans un quartier entouré d’innombrables salles d’arcade, on en trouvait à chaque coin de rue. Différentes bornes ornaient ces salles, mais j’avais mes préférées avec une spécificité pour chacune :

- Metal Slug : celle qui mettait le plus mes nerfs à l’épreuve car je n’arrivais pas à aller loin de le jeu alors que je l’adorais.
- Puzzle Bobble : mes mains tremblaient arrivé au niveau 8, la moindre erreur pouvait être fatale, une fois réussi, je soufflais pendant quelques niveaux avant que mes mains ne recommencent à trembler au niveau 16.
- Virtua Striker : mon score faisait toujours partie du top 10 de la salle, mon objectif était toujours de marquer un « Best Goal » et le montrer fièrement aux amis avant qu’un autre joueur ne me dépasse.
- Street Fighter EX : j’ai tellement aimé cette série que j’y joue encore sur ma PS1, j’ai même rédigé un dossier sur la série consultable ici => http://gamopat.com/2016/08/dossier-le-street-fighter-oublie.html
- KOF : plus précisèment le 96,97,98 et 99, à chacun des opus j’avais une équipe type, en ayant un personnage constant entre toutes ces teams que je maitrisais bien qui était Ralph.

L’arrivée de la Playstation et la Dreamcast à la maison m’a permis de me réconcilier avec les consoles de salon, notamment grâce aux multiples portages de jeux arcade que ces consoles ont connus. Je me souviens avoir reçu un Crash Bandicoot avec ma PS1, j’ai fortement apprécié le soft, mais je n’avais qu’une idée en tête c’était de pouvoir acquérir au plus vite un des jeux arcade listés ci-dessus. Le premier fût Metal Slug, que j’ai pu enfin finir tranquillement (en mettant les vies à infini, je sais je suis un tricheur mais je voulais absolument le faire jusqu’au bout), puis vint le jour ou un ami me prête le back-up de KOF 97 (oui, honte à moi, le piratage c’est mal et tout le tralala, passons) sur lequel j’avais passé des heures et des heures à perfectionner mon jeu avant d’aller me frotter à plus fort que moi en salle d’arcade.

Jouer à la maison ne nécessite pas d’introduire une pièce à chaque partie, j’ai pu donc finir le jeu à maintes reprises, en choisissant des personnages différents à chaque fois afin de découvrir les spécificités de chacun. En mixant les personnages d’équipes différentes, nous avons droit à une fin générique, toujours la même, peu importe les membres de l’équipe. J’ai eu la bonne idée de finir le jeu avec les trois membres de la même équipe (Ikari Team : Ralf, Clark et Leona), j’ai écarquillé les yeux en découvrant des images de fin complètement différentes de celle de d’habitude. Je me suis alors mis à finir le jeu avec toutes les équipes officielles afin de découvrir les fins de chacune d’entre elles.

KOF a donc une histoire, un scénario ! La majorité des joueurs, ne font jamais attention à l’aspect scénaristique d’un jeu de baston, or en m’intéressant aux histoires de KOF, j’ai découvert un scénario bien ficelé et qui constitue une géniale Saga qui s’étend sur plusieurs opus. Vous êtes vous déjà demandés pourquoi Iori et Kyo sont-il rivaux ? Pourquoi à partir de KOF 97 Iori peut se mettre dans un état enragé ? Y’a-t-il un lien scénaristique entre Ftal Fury et KOF ? Pourquoi certains personnages avaient des intros spéciales avant d’entamer le combat ?

L’histoire de KOF dispose d’un background très intéressant, notamment les premiers opus qui constitue la Saga la plus connue du jeu, la Saga Orochi que je vais essayer de vous détailler dans ce dossier. Les propos relatés ci-dessous proviennent de multiples recherches sue le sujet ainsi que de mon interprétation personnelle.
[Dossier] The King Of Fighters : L'histoire de la Saga Orochi

Avant KOF, il y avait Fatal Fury
 

Pour ceux qui ne le savent pas, KOF est la continuité scénaristique de FATAL FURY, c’est pour cela que plusieurs personnages de ce dernier sont disponibles dans KOF (Terry, Andy, Joe, …). D’ailleurs, le premier FF était sous-titré King Of Fighters.

L’histoire de FF débute dans les années 70 à Southtown aux Etats-Unis. Jeff Bogard et Geese Howard sont de loin les élèves les plus talentueux de l’école d'arts martiaux Haikyokuseiken. Il était difficile de les départager tant leur niveau était proche. Pourtant, l’un des deux allait avoir le privilège de reprendre le flambeau de l’école. Les deux personnages avaient par contre une personnalité complètement différente, Geese recherchait le pouvoir à tout prix alors que Jeff avait pour but d’améliorer ses capacités et atteindre son maximum.

Un jour, pendant qu’il s’entrainait, Jeff rencontra deux petits orphelins : Terry et Andy. Avec le temps, une réelle relation paternelle s’installe entre eux, ce qui poussa Jeff à les adopter. Geese remarqua l’évolution de Jeff depuis qu’il se sent plus épanoui dans sa vie personnelle. Craignant ne jamais pouvoir atteindre son niveau et perdre ainsi tout espoir de diriger un jour l’école des arts martiaux, il se rendit chez Jeff accompagné de plusieurs hommes de main afin d’achever ce dernier, ce qu’il réussira à accomplir.

En rentrant chez eux, Terry et Andy découvrirent leur père agonisant. Ce dernier leur révéla dans un dernier l’identité de son agresseur. C’est ainsi que les deux frères, jurèrent de venger leur père et d’honorer sa mémoire en continuant sur ses traces en s’entrainant à devenir plus forts. Afin de renforcer leur entrainement, Andy et Terry choisirent deux chemins différents et se séparèrent un certain temps. Le premier voyagea au Japon dans le but d’apprendre auprès du Maitre Hanzo Shiranui (le grand-père de Mai), grand spécialiste d’un art martial japonais, le Koppoken. Terry resta à Southtown et s’entraina dans l’équipe de Tung Fu Rue, une connaissance de son père qui considère que la rue est la meilleure école pour apprendre à se battre.

Andy revint dans sa ville natale quelques temps après afin de retrouver son frère. Les deux continuèrent l’entrainement en compagnie de leur ami kickboxer, Joe Higashi. Cependant tout ne va pas pour le mieux à Southtown, Geese dirigeait la mafia locale et faisait régner un climat de terreur sur la ville. Se croyant être imbattable et afin de montrer encore une fois sa suprématie, il organisa un tournoi ouvert à tout le monde, le finaliste aura le privilège de se confronter à Geese. Le tournoi fût appelé : « The King Of Fighters ».
De Gauche à droite : Andy, Terry et Joe

De Gauche à droite : Andy, Terry et Joe

Les deux frères voient en ce tournoi la parfaite opportunité d’approcher Geese afin de venger leur père, ils s’inscrivirent en compagnie de leur ami Joe. Les trois compères se débrouillèrent bien durant le tournoi, jusqu’à l’avant dernière confrontation contre Billy Kane, le bras droit de Geese. Joe perd son combat rapidement, Andy quant à lui a été aveuglé par sa soif de vengeance durant ce combat, ce qui l’a déstabilisé et le fit perdre, et enfin Terry accède à la finale en ayant réussi avec beaucoup de mal à battre Billy Kane. 

Le combat final, Terry se présente comme étant le fils de Jeff ce qui fit sourire son adversaire sans l’inquiéter pour autant. Le combat commence, Terry attaque sans relâche ce qui obligea Geese à donner son maximum afin de tenir la cadence. Le combat resta équilibré jusqu’à ce que Terry produise un coup spécial inattendu, le Power Wave, qui propulsa son ennemi à travers la fenêtre et le fit chuter de plusieurs étages. C’est ainsi que Terry remporta le premier King Of Fighters,  et vengea la mort de son père.
La fameuse chute de Geese

La fameuse chute de Geese

à suivre...

Publié dans FOCUS

Partager cet article

[RANDOM] Le porno sur 3DO

Publié le

[RANDOM] Le porno sur 3DO

Avec la nouvelle ère de consoles 32 bits et surtout la possibilité de pouvoir passer des films MPEG (avec des cartes vidéo vendues a part), il était possible de pouvoir regarder des films a partir de sa console de jeux et d’inclure de magnifiques séquences vidéo pour une immersion encore plus « profonde » (désolé pour ce jeu de mot !). C’est la 3do qui a ouvert le bal pour les pervers de tous âges en sortant des jeux érotiques estampillés VIVID INTERACTIVE...

[Lire la suite]

Partager cet article

Vers une Switch Mini ?

Publié le par Dr Floyd

Vers une Switch Mini ?

C'est une rumeur qui traine sur le Web : selon les analystes en cravates de chez Citygroup, Nintendo pourrait sortir une sorte de "Switch Mini" en 2018 ou plutôt 2019. Sauf que j'avais déjà émis cette hypothèse bien avant... Il est évident que Nintendo va chercher à uniformiser totalement supports et jeux, façon jeux Android sur smartphone et tablettes. On peut aussi donc imaginer que cette Switch Mini remplacerait la 3DS ? voir également la Switch actuelle ! Hu ?

Une Switch qui ne serait pas forcement plus petite, mais qui corrigerait les défauts de sa soeur et qui serait réellement adaptée au jeu mobile... Je pense que Nintendo a commis une erreur en intégrant 2 sticks détachables : coût plus élevé, problème de fiabilité, problème de design, pas de vraie croix, stick trop petits une fois détachés, etc... L'idéal aurait été vraiment de sortir directement une console portable unibloc (qui se branche bien sur aussi sur la tv), et de proposer des sticks ou paddles à part, et à prix abordable. Le pack de base n'aurait pas été plus cher en proposant directement une console unibloc et un pad externe.

A suivre... mais cette rumeur est donc tout à fait crédible. La vraie question est ailleurs : c'est de savoir si Nintendo veut abandonner ou pas le concept 3DS double écran dans un proche avenir pour se concentrer à 200% sur un support unique.

Publié dans NEWS

Partager cet article

Zelda Breath of the Nes

Publié le par Dr Floyd / JSR

Zelda Breath of the Nes

Un fanboy qui décide de faire un Zelda Breath of the Wild sur PC dans un style néo-retro Nes, inspiré du proto 2D qui a servi à faire le jeu sur Wii U et Switch ! Le développement semble avancer vite... mais Nintendo risque de voir rouge, d'autant que le programmeur propose qu'on lui file du pognon en échange du téléchargement ! Oups.

Publié dans NEWS

Partager cet article

Les fans de Sonic c'est plus fort que SEGA

Publié le par Dr Floyd

Les fans de Sonic c'est plus fort que SEGA

SEGA a tellement touché le fond qu'ils laissent déferler sur le marché des revivals/clones/suites de Sonic sans même réagir... comme subjugués qu'ils seraient de voir des gamins en pyjama dans leur chambre faire mieux qu'eux.

Comme ce Sonic the Hedgehog Time Twisted sur PC développé par un fan sur une période de 12 ans, avec l'aide de Gamemaker Studio. Un jeu énorme avec 28 niveaux, 14 special stages, 8 zones originales, 10 boss, 3 personnages jouables... le tout gratuit... sans être inquiété par SEGA "c'est moins fort que toi". Etonnant non ?

Publié dans NEWS

Partager cet article