[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Oric Atmos, le choix définitif

Publié le par Dr Floyd

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Oric Atmos, le choix définitif

En février 1984 Oric vous le dit clairement : Arrêtez tout pour passer à l'Oric Atmos ! N'allez surtout pas acheter un Apple 2, un C64, un Atari XL ou un MSX, vous le regreteriez !

Une grande fiabilité (ceux qui ont connu Oric le savent huhu), une palette incroyable de 8 couleurs, un clavier annoncé professionnel (!), une mémoire ROM de haut niveau (mais buggée !), une bibliothèque de jeux en croissance (l'Oric est l'ordinateur culte des retrogamers aujourd'hui huhu). Bref : LE CHOIX DEFINITIF POUR VOTRE AVENIR INFORMATIQUE.

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Oric Atmos, le choix définitif

PS : 1 an plus tard Oric se retrouve en grande difficulté financière...

Publié dans FLASH-BACK

Commenter cet article

Atlantis 07/02/2014 16:29

Merci pour ce petit clin d’œil à l'Ordinateur ultime..
Je ne vais pas vous parler de l'Oric ici et de ma relation avec cette machine, sinon je risque de faire péter le serveur où GAMOPAT est hébergé..(Genre OUT OF MEMORY..)
En tout cas, le mien est à portée de regard en permanence..:-D

Phil 06/02/2014 08:50

Ah ! Mon 3e ordi après le Zx 81 et L'Alice 4Ko.
Qu'est ce que j'ai aimé cet ordi !
On tapait Ping ça faisait "Ping !" (le bruit), on tapait Explode ca faisait "Boum" avec un bruit
synthétique du plus bel effet. Mon premier jeu sur Oric: Xenon 1.
J'ai tenté vainement de finir (j'avais 7 ans) le Diamant de l'Ile Maudite et Eureka (trop dur pour moi).
Je tapais les lignes de codes parues dans Tilt Magazine et les hors séries. Je mettais des livres pour étouffer le bruit du magnetoK7 pendant le chargement du Jeu.

Merci pour ton article et raviver tous ces souvenirs !

Zgooz 05/02/2014 19:55

J'ai fait mes débuts en prog assembleur sur cette bécane, exceptée l'initiatiob sur la cartouche programmation du vidéopac. J'en fais aujourd'hui mon métier. Elle n'est donc pas si erronée que ça cette anonce ;-)

ericb59 05/02/2014 19:19

A l'époque, rien en informatique n'était "définitif". la valse des micros tout les 3 mois donnais le tournis !
Acheter une bécanne quand ont était jeunot relevait plus du coup de foudre qu'autre chose... A moins que le copain avait déjà quelques dizai es de k7 copiées pour motiver !