[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Acheter un jeu vidéo dans un magazine

Publié le par Dr Floyd

Si aujourd'hui acheter un jeu à la FNAC ou sur AMAZON prend 20 seconde via quelques clics, en 1984 pour acheter un jeu vidéo sans se déplacer en boutique c'était plus compliqué. De toute façon en boutique on ne trouvait pas grand chose, sauf à habiter dans une grande ville.

Il fallait donc acheter des magazines (ici SVM par exemple), remplir le bon de commande papier, remplir un chèque ou un mandat, l'envoyer à l'éditeur via la poste, et attendre sagement, sans suivi...

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Acheter un jeu vidéo dans un magazine

Rhaaaaa Loriciels, le logiciel français de qualité !!! Montebourg appréciera....

Publié dans FLASH-BACK

Commenter cet article

jm 22/03/2014 13:48

Il y avait de la vpc autrefois aussi, laredoute et compagnie vendaient aussi des jeux vidéos, enfin en 1991 quand j'ai eu mon Gameboy, j'était le seul dans plusieurs villages à la ronde a en avoir 1 , et je peu vous dire que les commentaires étaient bizarres, du genre, tiens! il a un ordinateur portable...lol Sinon,les bons était bien utiles, vu qu'en général sur les mags des jeux vidéos, les prix était moins chers que dans le commerce. Et avec une démo gratuite pour 1 timbre je signe...lol
De nos jours c'est pareil pour moi, mais je passe sur votre forum ou sur leboncoin, je fait mon bon de commande perso, j'envoi mon chèque et j'attends en rêvant de mon futur serpent isle sur pc en boite complet! et tiens le facteur viens de déposer un colis (je croise les doigts, car c'est peut être le mien ou un pour mon frère) et oui c'est bien le miens! bien emballé et tout, j'ouvre et voila le jeu que j'attendait depuis 1993 , oui, c'était long! mais bon, çà fait trop plaisir d'enfin l'avoir et de l'installer sur un de mes 486 d'époque (Carte mère 486 PCI/ISA ,overdrive 83/100, 3dfx 3000,124mo ram, 3x 2go sca scsi, réseau ,sb32awe,carte TV)

DOUFFEUR 21/03/2014 13:09

10 francs en contre remboursement

Atlantis 20/03/2014 18:31

Oui ça fait chaud au cœur de revoir tout ça..
Bon les copains il faut être honnête aussi, pour 1 jeu acheté, combien en échangions nous en pirate ?
Le temps passé à feuilleter les dernières pages de nos magazines préférés, là où se trouvait les petites annonces...
Envoie de la liste de mes jeux et attente de la liste du correspondant avec les jeux qu'il souhaitait...Et séances de copie de K7..
Ça marchait pas très bien. (L'Oric par exemple était (est) très capricieux pour les chargements..)
Mais quel plaisir..irremplaçable..

gluttony 20/03/2014 12:42

Ah j'me rappellerai toujours du DKC sur SNES que j'ai eu un noël, acheté la veille et j'ai eu le droit d'y jouer 1/4 d'heure avant d'aller me coucher, le rêve, autant dire que je me suis couché avec le livret du jeu et que je n'ai pas beaucoup dormi cette nuit là :D
Ça c'était au magasin, jamais commandé dans les bouquins bien que souvent bavé dessus par contre ;)

Hakman 20/03/2014 11:33

C'est vrai,

D'abord le plaisir de feuilleter les annonces de quelques boutiques dans les magasines, qui mettaient toujours en valeur quelques jeux. Sinon c'était souvent des listes interminables de noms de jeux....

Le plaisir d'avoir enfin fait son choix, vérifié que la tirelire possédait bien le nombre de pièces requises, et envoyer le courrier pour commander un jeu sur lequel on avait déjà eu le temps de baver sur les quelques images de test / pub, puis l'attente.... l'attente.... interminable....à rêver d'enfin pouvoir introduire le jeu dans le lecteur de cassette ou disquette.... et lancer le programme!

Nous achetions souvent en contre remboursement à l'époque, ce qui fait qu'on payait un peu plus cher, mais rien avant réception du colis!

venom 19/03/2014 21:52

que de souvenirs^^. c'est vrai que maintenant les jeunes veulent tout et tout de suite (vite consommé, vite jeté)

Riton 19/03/2014 20:30

"Vous avez écrit des logiciels pour micro ordinateurs, si vous voulez être édité, écrivez nous"

ataré 19/03/2014 19:21

que de souvenirs
maintenant on est toujours pressé pour tout

rtock 19/03/2014 19:16

c'était le vrai bonheur : on achetait un chat dans un sac, juste sur quelques photos ...et on fantasmait comment sera le jeu ... l'attente faisait partie du plaisir..ça donnait encore plus de temps à l'imagination

bibiloute 19/03/2014 19:13

Et toute ces matinées à attendre la venue du facteur...Rhhaaa impossible aujourd'hui...Il faut tout, tout de suite :-)