[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] L'Amstrad nous en met plein la tronche !

Publié le par Dr Floyd

Début 1985 les publicités pour l'Amstrad CPC se font très agressives... Nous sommes tous ébahis devant le prix des configurations proposées, c'est du jamais vu. Ici un distributeur Niçois nous en met plein la tronche.

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] L'Amstrad nous en met plein la tronche !

Et en quelques semaine cet ordinateur inconnu, cette marque inconnue, va séduire les frogs... Il faut dire qu'en France l'informatique a alors bien du retard (ordinateurs Thomson peu séduisants, enseignement ridicule dans les écoles) et le public attendait un produit au bon rapport qualité/prix avant de franchir le pas.

Publié dans FLASH-BACK

Commenter cet article

baracouda 05/02/2015 10:08

J'avais acheté le mien d'occas, j'aimais bien ce micro car je me servais de la chaine hifi double cassette pour faire mes copies...

Par contre pour les chargement, t'avais le temps d'aller manger pour lancer un jeu !

Revendu quelques années plus tard pour un 6128 :)

pinpin06 04/02/2015 19:00

Attention la pub stipulait tube haute definition! finalement on a rien inventé lol on parle toujours de HD :)

Chat-Toon 04/02/2015 17:58

Mon premier CPC acheté en VPC chez General Vidéo .
Revendu pour acheter un ATARI ST ,puis rachat d'un CPC 6128 .
Le tank AMSTRAD avec son lecteur de 3 pouces batards .
En ce temps la une boite de disquettes 3 pouces coutait cher mais pas plus qu'une boite de 3 1/2 .
Pour info a 250 francs la boites de disquettes quand ont découvre qu'a la fin ces mêmes disquettes coutaient pas 3 francs pièce ,les amateurs d'ordinateurs se faisaient bien voler leur argent .

Le CPC reste tout de même le tank face a un C64 New par exemple .
De même ,le CPC reste l'ordinateur de pas mal de bidouilles.

rewk 03/02/2015 20:24

Tout le monde avait un CPC dans ma cambrousse. Du coup, si j'avais eu un C64, je me serais retrouvé bien seul... Sans compter que c'était super cher, un C64.

rewk 04/02/2015 18:21

Oui, c'était ça qui était génial (et qui le reste) avec le CPC : tu branches 3 fils, tu allumes le moniteur, tu coulisses le bouton, et hop, c'est prêt.
J'avais un moniteur monochrome. Idéal pour coder, car l'image était vraiment nette.

Darkounet 03/02/2015 20:35

A u même moment (cf. TILT n°18, p.5) le C64 était juste 1000 francs plus cher (en promo !), et ce sans écran... C'était vite plié, non ? Il faut se souvenir qu'à l'époque il n'y avait pas très souvent plusieurs TV par foyer, et que squatter le poste du salon était généralement impossible... Un bon moniteur couleur coûtait encore à peu près le prix de la configuration complète de l'Amstrad, ça donne quand même une idée du séisme que cette arrivée a représenté...

coleco 03/02/2015 19:26

2990 frs... Avec un moniteur monochrome.. Pour jouer,un c64 était bien plus intéressant, les graphismes + fins. Ah gauldron, pitstop 2, spy vs spy...

Darkounet 03/02/2015 19:00

A Paris la Mecque de la religion Amstrad se trouvait Bd de Strasbourg, j'ai nommé GENERAL VIDEO ! C'est là que j'avais eu mon CPC 6128 en profitant des tarifs spéciaux consentis aux pompiers de Paris ;-)