Pillars of Eternity, le retour des RPG "d'il y a 15 ans" ?

Publié le par Barbarian Bros

Pillars of Eternity, le retour des RPG "d'il y a 15 ans" ?

C'est fait, le tant attendu Pillars of Eternity est sorti le 26 mars 2015, c'est à dire hier ! Dispo sur PC et Mac. Revenons sur l'histoire du jeu.

En octobre 2012, Obsidian Entertainment terminait avec succès une campagne de financement participatif sur le site Kickstarter. Les 1,1 millions demandés au départ ont été largement dépassés, avec une cagnotte finale de plus de 3,9 millions. Le jeu, nommé à l'époque Project Eternity était annoncé comme un successeur spirituel aux RPG de la fin des années 90/début des années 2000, en particulier les jeux 'Infinity Engine' développés par Black Isle et Bioware (Baldur's Gate, Icewind Dale, Planescape Torment).

Ici, pas de vue FPS ou TPS, pas d'action non stop ou de personnage anonyme devant sauver l'Empire... mais une bonne vieille vue Isométrique, des décors dessinés à la main, de la gestion d'équipe, et du combat tactique en 'Temps Réel Pausable', sans oublier la qualité d'écriture de l'équipe d'Obsidian, issue de Black Isle et de Troika Games, comme Josh Sawyer (Fallout New Vegas, Neverwinter Nights 2, Icewind Dale 1&2), Tim Cain (Fallout, Le Temple du Mal Elementaire, Arcanum), ou Chris Avelonne (KOTOR 2, Neverwinter Nights 2, Planescape Torment, South Park Stick Of Truth, Fallout 2...).

Initialement annoncé pour Octobre 2014, l'ajout du contenu permis par le budget plus grand que prévu a poussé le studio à le repousser très vite à l'Hiver 2014', car évidemment , ajouter presque 25% de régions en plus, des races/classes/compagnons supplémentaires, un megadonjon et une forteresse à gérer avec son gameplay spécifique, ça prend du temps.

L'hiver 2014 arrivé, le jeu est repoussé une dernière fois, avec une date précise : le 26 mars 2015.
Et en effet, à 17h15 j'ai pu lancer le jeu ! A-t-on enfin le successeur tant attendu des RPG d'il y a 15 ans ? Il est trop tôt pour le dire... on verra après une grosse soixantaine d'heures de jeu... voire beaucoup plus si on veut boucler les quêtes secondaires. Seule chose sure, il va falloir passer du temps devant l'écran de création de personnages. On n'est pas dans les Royaumes Oubliés et on n'utilise pas les règles assez rigides de Donjons&Dragons. Obsidian n'ayant pas les moyens de passer la moitié du budget dans la licence officielle, ni l'envie de devoir se limiter au niveau créatif, a décidé de créer son propre univers et ses propres règles, d'ailleurs il y a déjà une extension de prévue (pas un petit DLC de 3 maps et 2 armes, une vraie extension à la 'Throne of Baal/Mask of the Betrayer' ) ainsi que des suites se déroulant dans le même monde, mais à des époques ou dans des régions différentes.

Note : pour ne pas spoiler, les screenshots sont ceux du tout début du jeu.

Pillars of Eternity, le retour des RPG "d'il y a 15 ans" ?Pillars of Eternity, le retour des RPG "d'il y a 15 ans" ?
Pillars of Eternity, le retour des RPG "d'il y a 15 ans" ?Pillars of Eternity, le retour des RPG "d'il y a 15 ans" ?

En tous cas, le jeu est déjà en tête des ventes sur Steam (devant les préco de GTA V ! ) et les sites de JV sont enthousiastes :

It’s a triumph. A wonderful, enormous and spellbinding RPG, gloriously created in the image of BioWare’s Infinity classics, but distinctly its own. A classic in every sense.

Rock Paper Shotgun

A deep, rich, and wonderfully written RPG that lives up to the towering legacy of the games that inspired it.

PC Gamer

Pillars of Eternity is the Baldur's Gate 3 we never got, returning to the Infinity Engine style of role-playing with flair.

Eurogamer.net

Publié dans NEWS

Commenter cet article

Barbarian_bros 31/03/2015 13:56

J'ai lancé le jeu 3 fois depuis sa sortie jeudi... et en 3 sessions je suis à 13h de jeu, et je dois être au 2/3 de l'acte 1 (4 actes en tout).
Pas autant accroché à un jeu depuis des années.

Loneken 29/03/2015 18:51

Du lourd les enfants, du diamant!

Le Baldur 3 qui ne dit pas son nom et qu'on a toujours voulu et rêvé...

La bouée de sauvetage d'Obsidian également qui a avoué que Pillars les a sauvé du dépot de bilan comme un certain final fantasy à une époque pour Square...

Bien sûr ils ont pas les droits pour utilisé le célèbre system AD&D (ça coute cher et le moindre dollar a été consacré au jeu et non a d'éventuelle royalties exorbitante)

Succès de campagne kickstarter, beaucoup d'espoir étaient fondé par les fans mort de faim depuis la glorieuse époque des Baldur like signé Bioware, Interplay, Black isle.

Aux commandes, des noms illustres ayant contribué aux baldur, icewin dale, planescape, fallout... gage de qualité des system de jeu, de l'esprit des rpg occidentaux à l'ancienne et de la qualité d'écriture.
Les gourous du genre sont tous là réuni sur un projet unique, un rêve de fan...

Car le jeu fourmille d'embranchement, de quêtes à tiroir, de choix à conséquence différé avec des effets à court, moyen et long terme sur l'environnement, les compagnons, l'histoire général, les pnj et les évènements.

Un jeu d'une richesse extrême, aux possibilités infinies et qui permet de résoudre des situations de manière varièe.

Richesse tactique également avec nombre de facteur et d'aptitude lors des affrontements tout comme des compétences pacifiste permettant de négocier ou d'esquiver un combat, accéder à des lieu, débloquer des situations, acquérir des raretés.

Richesse de classe, de race, de construction d'équipe, de craft, du housing...

Un background de fou, un lore orgiaque...

et une replay value monstrueuse...

Un bijou, une épée, un must have!

Au bonheur du rpg il y avait Fallout new vegas, Skyrim, Divinity: Original sin... il faudra compter aussi avec Pillars of eternity désormais.

Mes compliments Obsidian!