Un proto de Xevious pour l'Atari 2600 découvert !

Publié le par Urbinou

Xevious, on ne le présente plus. En 1982, c'est un des premiers, sinon le premier shoot à scrolling vertical, qui a comme particularité de proposer en plus la possibilité de tirer sur les ennemis en altitude, mais également de bombarder les ennemis au sol, et auquel je me suis adonné avec acharnement dans mes jeunes années.

Un proto de Xevious pour l'Atari 2600 découvert !

Ce titre fait partie des nombreux projets Atari 2600 avortés lors de la crise du jeu vidéo, alors que le chaos régnait au sein de la firme. L'existence d'une version très préliminaire était connue depuis longtemps, sa rom facilement trouvable sur le net, mais le jeu n'en était alors qu'à un stade embryonnaire : pas de titre, peu de sons, des patterns d'ennemis approximatives, un scrolling pathétique, un tir automatique continu pour le joueur, bref un résultat prometteur, mais loin d'être commercialisable.

Or, il y a une semaine, contre toute attente, un donateur anonyme vient de faire don d'une cartouche "loaner", datée du 18/1/1984, au Digital Game Museum de Californie, qui contient le jeu dans un stade de développement quasi final !

Un proto de Xevious pour l'Atari 2600 découvert !Un proto de Xevious pour l'Atari 2600 découvert !

Un résultat impressionnant (la partie sonore est exceptionnellement fidèle) compte tenu des capacités de la console ! Pour pallier à l'absence d'un deuxième bouton sur la manette pour gérer les bombes, l'appui continu gère le tir normal tandis qu'un appui bref libère une bombe. Bel exploit que d'éviter les clignotements avec tant de sprites à l'écran, la seule concession du jeu est d'afficher le sprite de votre vaisseau à l'aide d'un missile, affiché alternativement à gauche puis à droite. Mais avec la rémanence des CRT, cela passe quasi inaperçu. (Dans l'émulateur Stella, pressez ALT-P pour simuler cette rémanence). Il est passionnant 30 ans plus tard de pouvoir encore découvrir de telles perles sur une machine qu'on croit connaitre en détail.

Le musée se refuse à mettre la rom à disposition de la communauté tant qu'ils n'auront pas l'autorisation des ayant-droits, à savoir Atari (dont seul le nom a subsisté) et Namco (qui a certainement d'autres chats à fouetter). L'origine anonyme du don leur fait par ailleurs craindre des soucis de clauses de non-divulgation signées par le donateur. Des clauses signées dans des contrats avec des sociétés aujourd'hui disparues, mais qui, au pays de l'avocat tout puissant, font toujours peur. Mais, magie de l'internet et de gens passionnés qui refusent que de telle perles restent cachées pour d'aussi mercantiles raisons, elle a déjà fait son apparition, de façon anonyme aussi, sur l'internet !

Et grâce à eux, voici une petite vidéo réalisée par votre serviteur sur l'émulateur Stella :

Un petit bijou de jeu d'arcade qui aurait eu un succès fou s'il était sorti en 1984, mais qui, grâce à des gens passionnés, est finalement sorti des limbes dans lesquelles il avait été oublié, et qui rejoint avec panache d'autres titres annulés mais préservés de l'oubli, tels par exemple Ewok's adventure, Cubicolor, ou Donald Duck's Speedboat...

Publié dans RETRO NEWS

Commenter cet article

Olivier 25/07/2015 07:27

En ces temps d'optimisation relatives et de portages inégaux, je suppose qu'on est toujours plus ou moins surpris de voir un jeu sans ralentissements.

maleym 24/07/2015 11:19

Impressionnant quand on connait la "puissance" de la machine !

Tricopull 23/07/2015 10:21

Graphiquement et même musicalement, c'est très minimaliste, surtout comparé à l' arcade. Mais c'était pas une remarque négative.
Ça reste vraiment fidèle à l' original, et c'est ça e tour de force, surtout avec les contraintes de la VCS.
Moi, j’adore. J' ai eu du mal au départ avec la machine, mais on se rend compte que le gameplay, sur les meilleurs jeux, est vraiment amusant, simple, et addicif.
Manette en main, on sent vraiment que la console est taillée pour aller à l'essentiel.
De plus, continuer de sortir des programmes et repousser ses limites, c'est vraiment passionnant.
L'engouement et le plaisir de jouer dessus pose une question importante:
A-t'on vraiment gagné ou pas en plaisir de jeu depuis l' évolution des performances techniques?

Personnellement, après l' ère des 16-32 bits, je trouve que l' on a régressé.
Jouer à pacman, pour moi, ça vieillit pas. Certes, ça peut paraitre trop simpliste, mais il y a déjà tellement de subtilités (fantômes qui vont pas à la même vitesse, qui sont plus ou moins agresssif...) et le jeu est tellement accessible que l' on a pas besoin de tutoriel inutile.
Et c'est évidemment la même chose avec des grands titres des années 80/90.

toka 24/07/2015 10:50

Personnellement, après l' ère des 16-32 bits, je trouve que l' on a régressé.

complètement d'accord.

froggy 23/07/2015 10:17

Y a moyen de l'essayer cette rom ?
(je ne trouve 'que' la première version)

Dr Floyd 23/07/2015 07:48

Tricopull, le son ne pique pas les oreille, c'est une reproduction quasi parfaite des sons du jeu d'arcade !

Tricopull 22/07/2015 23:08

Impressionnant!
Cette "mamie" ne cesse de me surprendre. Certes, c'est des gros pixels, le son pique les oreilles, mais c'est vraiment pas mal pour le support si limité. Le pire, c'est que ça a l'air parfaitement jouable!
Quand on voit les nouvelles versions de donke kong et pac man sur 2600, on se dit qu'il y aurait pu y avoir des trucs vraiment énormes.
A presque 40 ans, le fun est toujours là!

Urbinou 23/07/2015 00:55

Oui, très fun et addictif, une jouabilité presque parfaite, il ne lui fallait plus grand chose pour être finalisé. Tu trouves que le son pique ? Or il est vraiment très fidèle à la version arcade, on s'y tromperait : )