[L'ARCADE SUR ATARI 2600 ?] Le cas Berzerk

Publié le par Urbinou

En ces temps reculés, chaque nouvelle console avait la prétention de faire entrer l'arcade dans votre maison. Mais qu'en était-il vraiment ? Je vous propose de voir ça ensemble avec des tests plus orientés vers cette promesse. Aujourd'hui, étudions le cas de Berzerk !

Berzerk
Support : Atari 2600

Existe également sur : Atari 5200, Vectrex, Atari 8 bits (non publié)
Développeur : Dan Hitchens
Editeur : Atari
Année : 1982
Nombre de joueurs : 1
Nombre de variantes : 12

[L'ARCADE SUR ATARI 2600 ?] Le cas Berzerk

Nous sommes en 3200, vous êtes le dernier survivant d'une équipe partie explorer la planète Mazeon. Votre vaisseau spatial a été détruit, et vous voila prisonnier d'un labyrinthe mortel, entouré d'autochtones mécaniques plutôt agressifs. Voila, le "scénario" est posé, maintenant place à l'action !

[L'ARCADE SUR ATARI 2600 ?] Le cas Berzerk

Car de l'action il va y en avoir ! Vous devez parcourir chaque pièce et tenter d'éliminer les robots qui la peuplent. Un contact avec un robot, un tir ou un mur, et c'est la mort violente assurée. Pour vous défendre, vous êtes bien sûr armé d'un pistolet laser. Les tirs ennemis sont destructibles, mais vous ne pouvez tirer qu'un seul rayon à la fois, ce qui peut parfois avoir de fâcheuses conséquences. L'IA des robots est heureusement très basique, ils peuvent en effet parfois se tirer l'un sur l'autre ou se jeter d'eux-mêmes sur les murs mortels. Avec un peu d'habitude, vous pourrez manoeuvrer afin de les inciter à se suicider. Un bonus vous est accordé lorsque vous parvenez à nettoyer la pièce de tous ses robots.

Selon la variante choisie, au bout d'un moment, Otto, une face hilare invincible fera son apparition et se dirigera imperturbablement vers vous. Dirigez-vous vite vers la sortie la plus proche, car même les murs ne peuvent l'arrêter. De pièce en pièce, les robots sont de plus en plus agressifs, leurs tirs plus rapides, et survivre deviendra de plus en plus difficile.

La plupart des bons jeux d'action ont un scénario et un principe qui tiennent sur la surface d'une carte micro-sd (oui, le timbre-poste, c'est hasbeen), et celui-ci ne déroge pas à la règle. Car oui, c'est un bon, un très bon jeu d'action ! Le challenge est très vite relevé, et les parties rapides s'enchainent sans s'en apercevoir.

Berzek
Arcade
Développeur : Alan McNeil, pour Stern
Année : 1980

[L'ARCADE SUR ATARI 2600 ?] Le cas Berzerk

Ce qui caractérise cette version arcade, ce sont avant tout les voix digitalisées omniprésentes. Coûteux exploit technique en 1980, elles ont marqué une génération de joueurs, tant elles ont ensuite été utilisées par divers artistes ("Goin' Berzerk" par Buckner & Garcia, Stakker Humanoid, Futurama, les Simpsons...). La version cartouche compense cela par des bruitages violents très efficaces.

[L'ARCADE SUR ATARI 2600 ?] Le cas Berzerk

Par rapport à la version Atari 2600, les personnages sont assez petits, ce qui du coup tend à rendre les pièces plus vastes. La borne propose 876 pièces différentes générées procéduralement, alors que la cartouche n'enchaine que 4 pièces différentes.
Les graphismes sont rudimentaires, ils ont donc pu être reproduit assez fidèlement sur la console. L'adaptation réussit d'ailleurs l'exploit d'afficher le joueur et jusqu'à 7 robots à l'écran sans clignotement, grâce à une gestion pointue de leurs déplacements. Ce n'est que lorsqu'Otto apparait qu'il est affiché en alternance avec le joueur. A noter que la borne est sujette aux colors clashes, détail que l'adaptation console n'a pas reproduit !

Contrairement à la cartouche, ici le joueur peut avoir deux tirs simultanés à l'écran. La gestion du tir est également différente, dans le sens où le tir ne partira que si une direction est indiquée au stick. Sur la console, le tir partira dans la dernière direction connue, ce qui aux niveaux supérieurs peut devenir pénalisant : combien de fois en effet ne tirerez-vous pas dans une mauvaise direction, pour rester ensuite sans défense tant que ce tir malencontreux n'aura pas disparu. Toujours au niveau des tirs, les robots de la borne peuvent également tirer en diagonale, chose que les robots de la cartouche sont incapables de réaliser. Par contre, quelle que soit la version, le tir diagonal du joueur est possible.

Alors, promesse tenue ?

Je serais tenté de répondre oui ! Nous avons là une excellente adaptation du jeu d'arcade, tous les ingrédients sont présents, et les 12 variantes vous permettent de moduler la difficulté du jeu. A tous mes lecteurs barbus, je conseille de jouer en variante 9, qui est celle qui se rapproche le plus de la difficulté de la borne, avec notre ami Otto présent et invincible.

La cartouche éditée en 1982 ne propose bien sûr aucune voix digitalisée. Mais si celles-ci vous manquent vraiment, Mike Mika, un malade comme on les aime a réalisé en 2002 un hack de la cartouche et y a inclus quelques voix. C'est bluffant, un excellent hack !

Graphismes et gameplay fidèles, son sommaire mais efficace à défaut de voix, difficulté exemplaire, la promesse est bien tenue !

Qualité d'adaptation : 5/6

Cadeau bonux : une vidéo comparative !

Publié dans FLASH-BACK

Commenter cet article