Konami, le grand gâchis...

Publié le par Dr Floyd

Konami, le grand gâchis...

Avec son changement de direction générale (en avril dernier) Konami a décidé de changer totalement de cap pour faire plaisir aux vieux actionnaires aux poches remplies de brousoufs : désormais ils vont de consacrer aux jeux mobiles ! Génial non ?

Quid de Metal Gear qui semble dans l'impasse avec Kojima qui s'est barré ? Quid de Silent Hill ? (on se souvient de la rocambolesque démo P.T., géniale mais sans suite, alors que Kojima et Del Toro devient bosser ensemble dessus !). Quid de la licence cultissime Castlevania ? et enfin quid de Pro Evolution Soccer ?

Il parait que PES va perdurer... Il parait... Mais il faut savoir que Julien Merceron, le créateur du Fox Enfine, s'est barré chez Namco Bandai ! Cet ingénieur Parisien, adulé par Hideo Kojima, a à lui seul relancé le célèbre jeu de foot. Quid de la propriété de ce génial moteur de jeu ? On ne peut imaginer un monde pixélisé sans Pro Evolution Soccer... et le daubesque FIFA sans concurrent !

Hideo et notre Juju national

Hideo et notre Juju national

Bref, on a la sensation d'un immense gâchis... Un fantastique nouveau moteur de jeu.... Metal Gear qui était revenu en grande forme sur PS4, le prochain Silent Hill qui s'annonçait quasi révolutionnaire, Castlevania adulé par les gamers, et PES qui cette année écrase FIFA... Et le gros naze à la tête de Konami décide de tout arrêter pour se mettre aux jeux mobiles ?

Comment le plus grand studio de développement des années 80 (avis personnel) peut tomber aussi bas ?! Rendez-vous compte : Frogger, Scramble, Time Pilot, Juno First (mon chouchou), Pooyan, Gradius, Castlevania, Track&Field, Parodius... j'en passe et des meilleurs... tous évaporés !!!! Mais comment est-ce possible !!!!????

L'industrie du jeu vidéo se meure. Et elle mourra définitivement si Nintendo fait la même chose avec le concept NX, eux qui ont aussi commencé à abandonner leurs licences cultes et à s'orienter mobile... Un art serait-il en train de disparaitre ?

Publié dans EDITO

Commenter cet article

Petrpete 24/12/2015 12:40

On pourrait mettre en parallele ce qui se passe dans l'industrie des jeux video avec l'industrie de la musique.
Le consommateur veut du gratuit, meme si c'est de mauvaise qualite... Gratuit, gratuit, gratuit.
Et qu'est ce que cela a donne ? La mort de l'industrie musicale....
Des productions pre machees, des chansons qui se ressemblent toutes.
Pour trouve du talent il faut chercher soit meme, et chercher loin.
Tout cela est a prevoir dans l'industrie du jeu video.
Et avec le tout demat' on n'est meme plus proprietaire de ce que l'on achete.

Tricopull 24/12/2015 12:15

Je rajoute que Konami savait se diversifier, surprendre.
Depuis longtemps (et c'est pas le seul), ils sont tombés dans la facilité des suites.
Donc, c'est un peu le cercle vicieux.

Tricopull 24/12/2015 12:10

Il y a une différence entre accepter le changement (mon fils aura une tablette à noël) et refuser la médiocrité.
Personnellement, même si je n'aime pas jouer sur smartphone, je trouve que c'est une évolution logique, et quand c'est bien fait (angry bird, Sword & sworcery...), c'est bien.
Cependant, la critique vient plus dans ce cas du constat de la perte d'une savoir faire au profit d'un business.
Il faut changer, évoluer, oui, mais de là à perdre toute identité, toute originalité, non.
Sur ce site encore plus, nous sommes confronté à juger des jeux actuels en contraste avec les jeux anciens, que l' on a bien connu.
Donc bon, encore une fois, le propos n'est pas dénigrer sans raison, mais de comparer.
Donc oui,

sevgames 24/12/2015 11:58

très bonne remarque
mon texte est à la destination des gens ne voulant pas de changement
j'affirme que ce plaindre n'est pas une solution
il faut accepter ou évoluer

jimpqfly 24/12/2015 11:43

Pfff ... Quel réac.. le jeu vidéo mute, se transforme, on peut être pour ou contre ouais, mais de là à dire que l'industrie des jeux vidéos se meurTTTT, c'est n'importe quoi. En 2014, il s'est vendu 1,3 milliards de smartphones neufs dans le monde, pourquoi les concepteurs de jeux vidéo s'emmerderaient à développer sur des consoles nettement moins développées ? Et pourquoi pas envisager ces nouveaux jeux, d'un côté purement Gamer ? Parce que t'as pas de joystick ? Ridicule.
Les comportements changent, les gosses ne jouent plus avec des PS4 mais avec des iPhones. L'industrie suit, ou SI ELLE NE LE FAIT PAS, elle mourra. C'est l'inverse de ce que tu dis.

sevgames 24/12/2015 10:45

moi je viens dire qu'il est facile de se plaindre
ce n'est pas en achetant des jeux dématérialisés (ni en téléchargent gratuitement des jeux sur le psn et le xboxlive suite aux offres généreuses des abonnements des fabriquants) que les patients de Gamopat vont sauver les jeux vidéos
ce n'est pas non plus en achetant en grande surface ou sur Amazon que l'industrie va être sauvée
ce n'est pas en revendant sur le bon coin non plus
ce n'est pas sur les vide greniers non plus
tous les français ne pensent qu'à une chose: tirer la couverture de leur côté
toujours gratter
toujours moins cher à l'achat
toujours plus cher à la revente
et après ils râlent parce que les magasins ferment, parce que les éditeurs ferment, parce qu'il n'y a plus de choix
arrêtez d'être des vrais radins, consommez normalement et vous verrez, le marché du jeu vidéo ira beaucoup mieux dans sa globalité

Tricopull 24/12/2015 11:35

Je veux bien "consommer" normalement, mais l'offre est tellement mauvaise, inintéressante que je ne vois pas trop l'intérêt de ta tirade.
Et chercher le prix moins cher, n'est pas que français.
Il n'y a pas que nous qui faisons vivre l'industrie.
Très curieux comme réflexion.
Normal aussi que l'on soit blasé de payer le prix fort pour des jeux (ou autres) moyen, voir mauvais.

ericb59 22/12/2015 11:55

Je suis d'accord, Konami était le meilleur Editeur des années 80 et début 90.

Le tournant pris par Konami et aussi le tout démat qui se profil ne me plait pas des masses, et j'en connais qui pensent la même chose...

Je pense très sérieusement que cela va conduire de plus en plus de joueurs à se tourner vers le Retrogaming...

Tricopull 22/12/2015 09:58

@Popeye: Sans tomber dans l’extrême, je suis on ne peut plus d'accord avec ton constat. La "grande" entreprise a tué l'artisanat, et par la même occasion une certaine liberté de création. Bon, pour moi, l'exemple de Le Corbusier n'est pas sans revers, vu qu'il a voulu imposé un modèle de référence unique (le modulor), ce qui a donné lieu à une vision un peu étriquée de l'habitation (en confère la cité radieuse, véritable cage à lapin, certes un peu plus sophistiquée, mais loin des bâtiments pour des personnes plus fortunées).
Je conseille aussi de mater le documentaire "fucking Kassovitz" qui démontre que c'est très compliqué, voir impossible actuellement de gérer une œuvre dans les moindres recoins sans lutter contre les dogmes de l'entertainement.
Heureusement qu'il existe pour tous les médias, des gens refusant le système. Il nous suffit d'encourager, nous consommateurs, ces artisans.

Reppa 22/12/2015 08:42

Un des premier à avoir testé le marché mobile étaient un des rares à avoir un catalogue de jeux tout ce qu'il y a de plus parfait pour les controles tactiles des mobiles, à savoir SQUARE :D

Et que fait square ? ils sort sur pc et ressort sur consoles les bouses qui se sont vautré sur mobile, car sur mobile faut pas se leurrer les deux seules succès c'est angry bird et flappy bird car gratuit !

Dq8 qui se tapent 50 000 ventes sur android c'est risible ... on comprends mieux le portage 3ds fait à la va vite.

Bref merci à tout ces cons d'actionnaires, grâce à vous kojima va enfin faire du bon boulot !

Popeye 22/12/2015 01:41

C'est le rouleau compresseur de la mondialisation qui est en route, le grand formatage par le bas, la prise de risque niveau moins douze pour essayer de sauver les meubles avant l'essoufflement prochain du système capitaliste qui va emporter plus d'une compagnie dans sa chute, c'est la fin de l'imagination et de l'audace, le gommage de tout ce qui a de la saveur histoire de ne pas brusquer le consommateur mondialisé avec des spécificités locales ou pire, des produits qui sortent des sentiers battus! Ce n'est pas la fin d'un art, c'est la fin de l'Art! Tout cela se passe également dans le monde du cinéma (comparez la variété incroyable du cinéma des années 60-70 avec les films actuels qui fonctionnent de plus en plus sur quelques formules réutilisées de films en films.). Idem pour la littérature, le théâtre, l'architecture (tous les immeubles construits aujourd’hui ressemblent à des variations sans saveur de la villa Savoye du Corbusier...). Idem pour la musique, quant aux arts plastiques, il suffit de penser au naufrage de l'art contemporain (qui n'a rien de contemporain en fin de compte vu que ses théories ont plus de 100 ans!). Tout cela sacrifié sur l'autel du dieu pognon. Heureusement qu'il y a encore quelques artistes et artisans talentueux qui font de la résistance, mais on se garde bien de parler d'eux dans les médias dominants, ou alors très peu. Demain Nintendo, Konami, Capcom, Sega seront revendus à Disney ou EA, l'Europe sera engloutie par le Tafta, les gamins ne sauront jamais que les plombiers italiens grandissent en bouffant des champignons mais connaîtront sur le bout des doigts les derniers armements US grâce à Call of Duty Black Ops 26. Les boules!!

Gizmo 24/12/2015 16:22

Oh la la, mais quelle bande de vieux grincheux. Non, l'industrie du jeu vidéo ne se meurt (mais n'oubliez pas que c'est une industrie, pas un cercle de poésie). La créativité va bien, merci pour elle. Sortez de vos écrans et aller voir une expo, ça vous fera du bien !

christophe4559 22/12/2015 00:22

L'espoir nous garderons.

bobbybob 21/12/2015 22:04

Il est loin le temps où les Japonais montraient la voie...

old school 22/12/2015 19:05

Je suis entierement d accord avec vos commentaires , ont es tres mal et ca n ira pas dans le bon sens a tous les niveaux (le coupable ce sont les banques et l arogance des mentalitees )