[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] 10 000 boules pour délivrer une saxonne ?

Publié le par Dr Floyd

En mars 1987 l'Amiga nous fait rêver avec Defender of the Crown (sorti initialement en 1986 aux USA). Tilt parle à juste de titre de bond qualitatif, lui colle 6/6 en graphismes et animations, et 19/20 en intérêt. A une époque où les 160x200 pixels de l'Amstrad font fureur en France, imaginez le choc en découvrant ces graphismes !

Sauf que...

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] 10 000 boules pour délivrer une saxonne ?

... sauf que l'Amiga coute encore très très cher, 10 000 boules... Ca fait cher pour délivrer une saxonne... d'autant que la scène d'amour sera assez soft ;)

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] 10 000 boules pour délivrer une saxonne ?

Publié dans FLASH-BACK

Commenter cet article

Dam's 27/02/2017 20:54

Le doc gueule pour 10 000 Fr pour un Defender of the crown... Et quelques années plus tard il se ruinera pour 10 000 Fr pour un PC asthmatique, carte son "bling gling", Windows 3.1, scrolls saccadés et Wing commander 2...

Atlantis 27/02/2017 17:48

C'est vrai que c'était le genre de claque graphique qui pouvait te faire acheter une machine.
C'est ce qui s'est passé avec The Pawn et l'Atari ST.
De très grands moments vidéoludique.

pflow 27/02/2017 12:52

jim sachs, une patte, une légende, tous ces graphs transpirent l'amour du pixel
art (effectués Aegis Images, l ancêtre de deluxe paint), son formidable boulot rémunéré une bagatelle par cinemaware qui n'imaginait pas pareil succès...

c'était une machine innovante en 86, clairement positionnée studio. les jeux emblématiques de cette supériorité graphique étaient rares (marble madness, the pawn..), et cela avait un prix.

En regardant "from bedroom to millions" j'ai découvert à quel point il a compté pour l'amiga, que c'est vers lui que commodore s'est tourné pour les interfaces utilisateurs et l'animation start-up de l'Amiga CDTV et Amiga CD32.


aujourd'hui, autant choisir "Defender of the Crown II" pour rejouer à cette vieillerie , c'est un peu la director's cut du 1°. Il n'a d’ailleurs jamais été payé pour, vu que commodore venait de faire faillite en fin de production (elle même reprise après faillite de cinemaware)

Tient, les illustres screensaver aquarium , c'était lui :-)