Atari bientôt de retour.... en 2049

Publié le par Dr Floyd

Atari bientôt de retour.... en 2049

Le trailer de Blader Runner 2049 vient de tomber, et vous n'allez pas être déçu, Atari est bien présent... avec un logo énormissime !!! Pour les jeunes bytos imberbes sachez qu'à la sortie de Blade Runner en 1980 Atari n'était pas seulement une firme de jeu vidéo, c'était un symbole de l'avenir du futur, des trucs de folie qui nous attendaient à l'an 2000, les robots qui servent le café, les voitures volantes, l'homme sur Mars, et les jeux vidéo de dingues avec au moins 10 sprites à l'écran. Nous pensions et vivions Atari.

Sortie du film le 4 octobre. J'ai quand même un peu peur, suite au dernier bousin de Villeneuve, le soporifique Premier Contact.

Publié dans NEWS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tricopull 10/05/2017 15:41

Quand à Jared Leto....juste non quoi!
(La chair et le sang: très bien! ;) )

tricopull 10/05/2017 15:40

Entièrement d'accord avec l'idée :atari 1976/82= promesse d'un futur SF. Une forme de nostalgie "d'avenir"....un truc de ouf!
Sinon, Loneken (pour une fois) voit juste dans les adaptations moisies des blockbusters des années 80.
Il faut qu'on leur foutent la paix à ces films, et qu'on essaye de trouver d'autre idées bordel.
Y'a plein de nouvelles de K.Dick (pour ne citer que lui -puisqu'il en est question ici) au moins aussi bonnes que celles déjà adaptées.
Et ils en existent plein d'autres d'auteurs SF/fantastique intéressants (Hamilton, Asimov...)
Quand on voit les catastrophiques ghotbusters, indiana jones 4, star wars 7, ou jurassic world....
Laissons les films cultes là où ils sont.
Mais voilà, cette génération de branleurs (consommateurs et réalisateurs/producteurs) qui veulent tout tout de suite, sans effort, et qui pilent la pop culture sans aucune élégance et subtilité, arrive malgré tout à faire recette.
Y'a plus beaucoup d’innovation, quelque soit le support.
Même des gars comme Speilberg (pourtant assez populaire pour avoir la liberté de faire ce dont il a envie) semble s'être endormi dans son confortable statut.
Il y a une sorte d’aseptisation générale qui pue la formule: on prend une licence et la torche à mort.
Mr Scott lui aussi, entre son alien bis (promothéus) complètement à côté de la plaque (alors que le premier est juste une claque de mise en scène, d'ingéniosité et de culot artistique) et son blade runner lisse (Ryan Gosling est un non acteur pour moi, il est plus un "poseur") s'est laissé emporté dans la facilité.
Bref, que de mauvaises idées que de recycler des œuvres pour l'adapter à un nouveau public, alors que c'est à lui de faire un effort pour apprécier celles qui existent.

En voulant plaire à tout le monde sans chercher à aller plus loin que les recettes, on en perd son âme créatrice.

Fait chier Hollywood!

Monsieur Patapouf 09/05/2017 17:52

Jared Leto ? Oh bordel, rendez-nous Rutger Hauer !

Loneken 09/05/2017 19:09

C'est clair!

Incomparable acteur le grand néerlandais... un protégé de Paul Verhoeven avec qui il a beaucoup travaillé...

Je vous recommande particulièrement "La chair et le sang" par ex... excellent film sur les bandes de mercenaire à la fin du moyen age/début renaissance qui n'est pas sans rappeler le manga dark fantasy Berserk par certains côtés, l'aspect fantastique en moins (pour public averti cependant... On est y est loin de Ladyhawke plus léger... qui est lui aussi intéressant dans son genre par ailleurs)

On est pas à l'abri d'un caméo ˆ_ˆ...

Loneken 09/05/2017 15:16

Toujours un gros risque ces "suites-remakes-adaptations" totalement opportuniste de grand classique... elles font souvent bien plus de mal que de bien pour soit disant "s"adapter à un nouveau public"

Le désastreux et calamiteux Total recall 2012 par ex, le massacre Rollerball 2002, le dégueuli absolu Robocop 2014... J'en passe et les pires....

J'en attend beaucoup de cette nouvelle lecture et suite de Blade Runner (un de mes "nombreux" film préféré) j'ai déjà fait mon deuil de l'esprit et de l'atmosphère du film originel sacrifié sur l'autel du "progrès" et de la "modernité" du remake et des "faveurs" dues à un public plus jeune, ignare, inculte et non lecteur, qui n'attache aucune importance aux références littéraires dont sont issues les films et qui sont plus férus d'action décérébré et d'effets spéciaux que de réflexion.

La gen qui applaudit Suicide Squad et encense SW: Le réveil de la "farce" par ex... Quelle misère...

On verra bien... quand on est préparé au pire on ne peut être qu'agréablement surpris...

La prochaine adaptation de "ça" de Stephen King est également à surveiller et semble prometteuse..

dav1974 09/05/2017 11:03

Me fais un peu peur le trailer ...Fan service plein pot, je vois pas de gros méchant bien charismatique et torturé (bon c'est qu'un trailer). Juste Ryan Gosling qui a l'air pas mal.

AmigaHouse 09/05/2017 09:00

"le soporifique Premier Contact"... Toujours dans la mesure le doc. Grand film pourtant...

tricopull 13/05/2017 11:33

Dans rencontre du 3eme type (qui a 40 ans, ne l'oublions pas), c'est pas une simple histoire de dialogue entre une civilisation extraterrestre et la notre. C'est surtout la façon dont ils prennent contact de façon indirecte, par l'influence d'une idée perçue inconsciemment, par des individus différents. C'est aussi l' idée d'une rencontre "positive", non guerrière, à l'opposée de la guerre des mondes (que reprendra plus tard spielberg).
Premier contact est juste une soupe mièvre, et faussement profonde.
Certes, l'idée de base est intéressante, mais alors le traitement....
on voit les ficelles à 10 kilomètres.
Et je parle même pas de l'inspiration à peine déguisée de "Contact" (1997, avec Jodie Foster).
Pas besoin de sortir son kiki, premier contact est trop bancal pour vraiment rester dans les anales (hihihi!)
Peace!

AmigaHouse 12/05/2017 10:47

Pas avoir vu grand chose avant! Mais qui a la plus grosse? Attends deux secondes, je sors le quadruple décimètre pour bien mesurer la culture cinématographique de chacun avant que celle-ci ne troue le slip! Non sérieusement total spoil, mais ce pitch basé sur le fait que la langue que tu parles influe directement sur ta manière de penser, est basé sur une théorie linguistique sérieuse (même si pour l'instant juste une théorie), que je trouve très bien utilisée dans le film. Et pour le coup très original. C'est quand même mieux que de discuter avec les E.T. avec un bontempi et 3 notes de musique pondue par GUETTA en mode je joue au Simon dans Rencontres du troisième type...

*-* 10/05/2017 16:51

Premier contact : navrant étalage de clichés niais ou simplistes qui traîne en longueur.
Classer ça et les derniers remakes/reboots/restarts/recycle comme de bons films, c'est ne pas avoir vu grand chose avant.

jerry 10/05/2017 14:51

je trouve aussi qu'il était pénible ce film... rien à voir avec ses précédents