The Legend of Zelda Breath of the Android ?

Publié le par Dr Floyd

The Legend of Zelda Breath of the Android ?

Un succès dingue pour Zelda sur Switch.... Un succès dingue pour Pokemon Go sur Smartphone....  Il fallait donc s'y attendre : Nintendo devrait mixer tout ça et sortir un Zelda pour vos téléphones de kéké afin d'engranger un max de brousoufs ! C'est The Wall Street Journal qui le dit selon les infos de leur espion Takashi Mochizuki.

The Legend of Zelda Breath Android (ou iOS ?) devrait sortir en fin d'année, ou début 2018, développé avec DeNa, avec une réalisation qui pourrait être proche de la 3DS que de la Switch. Bref, on s'en tape des jeux Nintendo sur ce support, mais il fallait quand même le dire.

Publié dans NEWS

Commenter cet article

Slot 16/05/2017 21:33

Le jeu mobile fait partie de la nouvelle orientation prise par Nintendo car au Japon, c'est carton assuré !
Et aux states aussi...
Ils savent où et comment faire de l'argent, c'est la force de Nintendo qui est devenu pour moi tout sauf un constructeur "qui pense à ses fans et ses joueurs" ou un constructeur rétro. Il y pensent oui, un peu, mais ils pensent surtout à renflouer les caisses avec toujours les mêmes recettes. Les rois de la rupture de stocks pour cacher la misère des line up sont décidément très forts.

Dr Floyd 16/05/2017 07:19

on s'en tape sur Gamopat... On est bien d'accord que cependant ça fera un carton sur smartphone

Grebz 15/05/2017 23:09

On s'en tape, on s'en tape...
Le nombre de joueurs potentiels sur smartphone est immensément plus élevé sur smartphones que sur consoles. Il y a beaucoup plus de joueurs sur smartphones que sur consoles et le potentiel de développement des smartphones est beaucoup plus important.
Perso, moi je n'aime pas Zelda, donc oui, je m'en tape aussi, et je ne joue quasiment jamais sur smartphone (un petit tower defense de temps en temps et c'est tout). Mais le monde des joueurs de jeux vidéo ne se résume pas aux consoles, ni même aux PC, n'en déplaise aux partisans de ces outils. Le snobisme (ou l'élitisme), c'est bien, mais ça n'empêche pas le reste du monde d'exister.