Et si on se feuilletait un vieux TILT ?

Publié le par Dr Floyd

Et si on se feuilletait un vieux TILT ?

Bfg produit tellement de vidéos qui finalement je ne les poste plus toutes, mais j'adore son dernier concept qui consiste à commenter et "tester" un vieux magazine jeux vidéo/micro ! Et là il nous teste TILT n°13, le premier magasine dédié à notre folie. Retour vers le futur en 1984 !

Publié dans FLASH-BACK

Commenter cet article

froggy 16/07/2017 13:25

Dans un tiroir j'ai encore une K7 de Bruce Lee sur c64 avec le prix dessus : 115 F
bah ça fait 35 euros d'aujourd'hui.
c'était tout de même cher quand on était mômes. De vraies vocations de diplomate sont nées là pour convaincre les parents de l'utilité ultime d'avoir cette cassette ... (souvenirs)

Evola 16/07/2017 12:41

Les commentaires sur le prix exorbitant des cartouches des jeux de consoles c'était vrai en 1983/1984.

Dès 1985 les prix des cartouches a notablement baissé sur les consoles mais aussi sur les ordis. Ainsi on trouvait de nombreux excellents jeux à moins de 200 voire moins de 100 francs.

Perso j'en ai profité ...

rewk 14/07/2017 17:32

Avec l'inflation, ça met le frogger à 140 euros. Ça fait cher.

Dr Floyd 14/07/2017 20:50

en 1983 1984 acheter des jeux console en cartouche coutait la peau des fesses... On possedait en general 3 ou 4 jeux pas plus... Sauf si votre père était Directeur à l'EDF.

Ca a favorisé le crash... et l'arrivée du piratage sur micro 8bit.

Evola 14/07/2017 10:15

1984 la meilleure année pour Tilt qui abordait cette année là le loisir électronique comme art de vivre (Consoles, Ordis, arcades, jeux électroniques, images de synthèse, robots, jeux d'échec électronique, cinéma etc...).

Dès 1985 Tilt s'est recentré sur les micro-ordinateurs sur le mode chiant ...

Grebz 15/07/2017 23:47

Parle pour toi, à partir de 1985, j'ai eu un Commodore 64, puis un Amiga en 1988. Parmi mes camarades d'école, tous ceux qui jouaient aux jeux vidéos possédaient un micro 8 bits, puis 16 bits, en grande majorité des Amstrad / Commodore 64, puis des Atari ST / Amiga, quelques rares Spectrum puis Apple II / Amstrad PC 1512 pour les plus fortunés.
Tous ces micros ont succédé à la vague des Atari 2600 et Colecovision (parfois Intellivision) et les consoles n'ont fait leur retour chez moi ou dans mon entourage qu'avec les Megadrive et Super NES puis PlayStation, époque à laquelle le PC a également commencé à décoller (à partir de 1995 en gros).
Donc Tilt dans la période des micros 8 bits ne s'y est pas trompé. En France, le jeu vidéo c'était surtout les micros 8 et 16 bits. Avec des jeux en K7 sur micros 8 bits à des prix nettement plus abordables que les cartouches, généralement 100 à 120 F le jeu, l'équivalent d'environ 30 euros d'aujourd'hui en tenant compte de l'inflation.