10 ANS DE PRO ET ANTI-PS2 !

Publié le par Dr Floyd & Jf

PS2.jpg

Dix ans déjà de lentilles défectueuses, de lecteurs qui ne ferment plus, de... Oups pardon je m'égare ! La PS2 est apparue pour la première fois au japon il y a 10 ans, le 4 mars 2000. Depuis, plus de 140 millions d'unités ont été vendues ! Dingue.

PS2-10-ans.jpg

Console détestée par certains gamers (tueuse de Dreamcast à coup de bluf marketing), adulée par les masses (avec les daubes commerciales Gran Turismo et Metal Gear Solid), le gamopat barbu lui, neutre, saura rester.

La PS2 nous a quand même apporté sa dose de chef d'oeuvres, je pense à GTA San Andreas (sûrement le jeu le plus ambitieux jamais conçu), à Gradius V (un shoot fabuleux), à God of War meilleur beat'em all 3D de tous les temps, à la série PES qui a déchaîné les footeux, au lancement de la série Burnout, à quelques essais artistiques (Ico, Shadow of the Colossus), à de géniaux jeux de baston en import du japon, mais aussi à quelques perles méconnues comme EveryBody's Tennis ou Maximo Vs Army of Zin.


PS2-10-ans-bis.jpg

Et n'oublions pas des déclarations cultes de Sony ou du regretté Ken Kutaragi (Monsieur placard). Comme celle où la console serait interdite dans certains pays car sa puissance phénoménale aurait pu servir l'Irak (par exemple) à diriger des missiles atomiques !

Publié dans NEWS

Commenter cet article

Grebz 08/03/2010 12:32


Sans oublier le PC qui déjà à l'époque, mettait gentiment une branlée graphique à tout le monde avec ses cartes 3DFX.

Bien sûr, c'était pas le même prix et c'est donc difficilement comparable, mais d'un pur point de vue technique, il m'est difficile de laisser passer des phrases comme "c'était ce qui se faisait de
mieux à l'époque". Non, ce qui se faisait de mieux, c'était la 3DFX du PC.

Si on se limite aux consoles, oui, la PS1 était une avancée majeure dans la 3D, suivie de peu (chronologiquement) par la N64, avec moins d'aliasing et souvent plus de couleurs, moins pixélisée,
mais dotée d'une mémoire graphique insuffisante qui obligeait bien souvent les développeurs à opter pour un "brouillard" qui a fait du clipping un art à part entière. Le rendu sur N64 faisait
généralement plus cartoon que ce qu'on voyait sur PS1.

Pour une part, c'était dû aux différences de conception et de rendu hardware des deux consoles, et d'un autre côté, c'était aussi une volonté des éditeurs (notamment Nintendo) de proposer une
vision plus colorée et cartoon du jeu vidéo.

C'est d'ailleurs la première console de Nintendo à avoir vu son nombre d'éditeurs tiers chuter pour réserver la part du lion au seul Nintendo. Alors que tous les éditeurs se bousculaient à la porte
de Sony.

À l'époque, j'avais à la fois la PS1, la N64, un PC avec 3DFX et je m'éclatais bien sur tous ces supports, mais à chaque fois pour des types de jeux différents. Les débuts des FPS sur PC (Quake en
3DFX... trop beau !), les jeux d'aventure-action ou de combat sur PS1 (les premiers Tekken, Tomb Raider, etc.), la plateforme et quelques FPS sur N64 (Golden Eye, Mario...). Je schématise bien sûr,
mais c'était un peu l'idée, en ce qui me concerne du moins.

Et c'était aussi le début de la "grand publicisation" du jeu vidéo. Une console dans chaque foyer, plein de jeux pour tous les goûts. Fini de rigoler, l'ère des pionniers est définitivement
enterrée, désormais, les gros rachètent les petits, les fabricants de consoles contrôlent leur ludothèque et empochent des royalties à tout va et la croissance se doit d'être à 2 chiffres. Toujours
plus de pognon, de moyens et le début de très nombreuses licences qu'on bouffe toujours aujourd'hui. Cette tendance n'a pas commencé avec la PS1, mais elle s'est accentuée et accélérée. Qui dit
gros marché dit moins de prise de risque. On y est toujours.


hakman 08/03/2010 11:49


Désolé mais la PS1 avait un rendu hideux visuellement pour la 3D, surtout comparé à la N64.
Fallait voir les lignes pas droite, les pixels en veux tu en voilà.

C'est simple, il suffit de voir aujourd'hui tourner MGS sur PS1 et voir sa bouillie de pixel, à comparer avec un Mario sur N64 pour se rendre compte que la reine de la 3D à l'époque était bien la
N64


Seb25 07/03/2010 23:20


Tu te trompe la PS1 était facile à maitriser et sa 3D était ce qui se faisait de mieux à l'époque, la Saturn était difficile à maitriser pour la 3D seulement, le seul hardware
vraiment bancal c'est la Jaguar avec un kit de développement plein de bugs et pas finis.


x1080 07/03/2010 18:46


debut du hardware bancal avec la PS2 ? , bah quand tu penses à la N64 qui ramait à mort , à la 3D pourrie de la PS1 , à la Jaguar , à la Saturn ( mal foutue )..... du hardware bancal y en a
toujours eu


Elazull 07/03/2010 13:39


Une des meilleures console je trouve...


plicplouc 07/03/2010 13:03


Et les masses subjuguées de braire en concert. Pour moi cette console symbolise le début du hardware à la ramasse, ils ont bien anticipé sur la 360 modele xenon et ses rrod. C'est aussi
l'introduction du nivellement par le bas (inferior) pdt le dev, puisque les éditeurs concevaient leur version sur le hardware bancal de la ps2. Sur ce bon annif tout de même, faut bien saluer les
quelques exclus qui en font une machine incontournable.


Joris73 06/03/2010 12:30


La gamecube étais la plus puissante graphiquement !


sevgames 06/03/2010 10:31


les photos d'illustration sont terribles


Greg 06/03/2010 09:33


ouais neutre LOL on sent le site qui defend la PS2! alors que la Xbox etait largement supérieure


fredeva 06/03/2010 08:25


Neutre? LOL