EXTRAITS : Richard Garriott

Publié le par Dr Floyd

Interview de Richard Garriott, le créateur des Ultima,  dans TILT :

Tilt : Comment expliquez-vous le succès des Ultima ?
Richard : A mon avis, trois facteurs expliquent ce succès. Tout d’abords les Ultima représentent toujours des « mondes » dans lesquels évoluent des personnages. Ultima I est d’ailleurs le jeu de rôle de ce type sur ordinateur. Les autres logiciels similaires n’apparaissent que plus tard. Deuxième facteur, il y a constamment des choses nouvelles à découvrir dans mes créations car je pense que l’intérêt d’un jeu vient de là. Le troisième facteur est accidentel et plus complexe : mon soucis constant d’améliorer mes programmes m’a toujours poussé à travailler chaque ultima de A à Z. Un exemple bien édifiant, Ultima I sur Apple est programmé en Basic et utilise 16 icônes pour la représentation du monde. Ultima II est mon premier programme en assembleur, j’ai d’ailleurs appris ce langage lors de la création de ce jeu qui utilise, lui 32 icônes. Ultima III en possède 64 et le IV, 265 icônes. Le V suit avec 512 icônes et je peux déjà vous dire que le VI en aura 1024 ! Donc, ce constant souci d’améliorer le monde d’Ultima pour le rendre plus réel et crédible a pour effet de renouveler chaque épisode de la série et lui amène sa petite touche d’originalité qui fait la différence.

Publié dans EXTRAITS

Commenter cet article