TEST : GTA SAN ANDREAS / PS2

Publié le par Dr Floyd

Editeur : Rockstar
Support : PS2 (également sur Xbox et PC)
Année : 2004
A noter que le jeu ne sortira qu'en 2007 au Japon !

 
GTA San Andreas restera surement comme le projet le plus fou et le plus ambitieux sur la PS2. Rockstar, après avoir créé un vrai genre avec GTA 3 et GTA Vice City nous pond son jeu ultime sur 128 bits !
 


UN TERRAIN DE JEU IMMENSE ET COMPLEXE

Vous trouviez la surface de jeu dans GTA 3 ou Vice City plutôt immense ? Vous allez être surpris : ici le terrain de jeu est environ 3 à 4 fois plus étendu (!!!) avec des représentations réduites de Los Angeles, de Las Vegas et de San Francisco sans compter la campagne environnante assez étendue. Impressionnant !

Hélas, comme dans les autres GTA il faut quand même arriver à un certain point dans le jeu pour débloquer les passages vers les autres villes. Tout n'est pas accessible dès le départ et c'est bien dommage.

Comment tout çà peut tenir dans la pauvre mémoire de la PS2 ? Tout simplement parce que les chargements se font en temps réel en fonction de votre position, donc il n'y a jamais de temps d'attente, sauf lorsque vous rentrez dans un batiment ou lors des lancements de missions. Le lecteur DVD de la console ne se repose guère dans ce jeu !



Une petite ballade à la campagne ?


100% GTA

Nous ne sommes pas surpris : c'est du vrai GTA avec hélas toujours les mêmes gros défauts :  le gameplay plutôt moyen, voire pénible par moment, et les mêmes petits bugs de collision et d'affichage (mais sans conséquences en général). 

Du vrai GTA avec toujours les mêmes qualités : liberté totale, et très bon scénario avec des dialogues et des scènes intermédiaires de haute volée (utilisant le moteur du jeu) et une bande sonore de qualité.

Mais il y a quand même plein de petites nouveautés par rapports aux précédents épisodes : vous pouvez maintenant manger, grossir, vous coiffer, jouer aux jeux vidéo (si si il y a bien des mini jeux intégrés dans le jeu !), jouer aux jeux d'argent, danser comme Travolta, améliorer vos compétences (intérêt moyen, cela influant peu sur le déroulement du jeu). Vous pouvez faire du vélo, nager, conduire des tracteurs, et encore des tas d'autres surprises... même rouler des pelles à des blondasses ! Une volonté impressionnante de la part de Rockstar d'en mettre un maximum !

Beaucoup s'amuseront en dehors du scénario à faire des trucs de fou comme se jeter dans le vide avec un véhicule, grimper sur les trains, jouer à massacre à la tronconneuse en centre ville, faire du tout-terrain en pleine nature... à vous d'être imaginatif ! On se demande comment la PS2 arrive à gérer tout çà !

Oui car la console souffre : la circulation n'est jamais très dense et les ralentissements sont légion ! Mais peu importe, çà passe quand même ! Les graphismes et l'architecture ont même progressé depuis Vice City avec en plus de beaux effets visuels.


Un peu de vélo pour s'amuser entre deux missions !


TROP D'AMBITIONS ????

Tant de choses dans un même jeu sur une console ayant une faible mémoire oblige à faire quelques concessions du coté de la jouabilité : c'est parfois un peu brouillon, voir très brouillon, surtout dans les phase de combat et de tir. On espérait un petit progrès de ce coté.... On pardonne à nouveau Rockstar quand on voit la panoplie incroyable des actions possibles : il était difficile de pouvoir affiner le gameplay.

Idem pour les bugs, on ne peut pas y échapper vu l'ambition affichée, tout ne peut être corrigé à fond par les développeurs, des impasses sont obligatoires. Certains s'amuseront même à chercher et à provoquer ces bugs, cela fait parti du "charme" de GTA !


Las vegas à moto !


LES MISSIONS

Les missions sont parfois très énervantes, il faut souvent recommencer 5 ou 10 fois avant de réussir certaines... le problème est que l'échec est souvent du à la jouabilité moyenne lors des phases d'action. Autre soucis, il faut les recommencer à chaque fois du début, c'est à dire repartir systématiquement de sa planque ou de l'hôpital et rejoindre le point de départ de la mission, la map étant immense c'est frustrant et on a souvent envie d'abandonner... Heureusement nous ne sommes pas obligé de faire toutes les missions dans le même ordre, et celles ci sont variées.


LA RECETTE GTA 

Malgré ses défauts de gameplay GTA San Andreas est un jeu de fou furieux, jamais on a vu de l'histoire du jeu vidéo un jeu où il est possible de faire autant de choses. Mais c'est aussi un jeu de contemplation et d'émerveillement devant ce "petit" monde virtuel à l'intérieur duquel vous pouvez vous amuser comme bon vous semble. Une liberté totale qui en fait un jeu cultissime et indispensable dans votre ludothéque. Un "ovni" vidéoludique qui trace l'avenir du jeu vidéo : d'immenses mondes virtuels dans lesquels vous "jouez" à ce que vous voulez.


SUPPOS : 6/6

Publié dans TESTS

Commenter cet article

Thread 14/11/2011 09:53


Un jeu à posséder sur bobox vu la misère sur "pistou".