LE COMMODORE 64

Publié le par Dr Floyd

commodore-64-pub.jpg

Le C64 a été mis en vente aux USA en septembre 1982 un an apres le succès du VIC 20  (le premier ordinateur familial de Commodore) et restera comme le plus gros succès de l'histoire de la micro-informatique 8 bits. On estime qu'il s'est vendu à 25 millions d'exemplaires dans le monde.



Il faut dire qu'à sa sortie le C64 possédait des caractéristiques techniques assez étonnantes pour l'époque. Certains parlaient même d'ordinateur "professionnel". Il survivra à l'attaque du standard MSX de Bill Gates et de toute la concurrence (et mon Dieu qu'ils étaient nombreux !). En Europe c'est en Allemagne qu'il se vendra le mieux, son succès fut hélas assez faible en france, pays dominé par la gamme Thomson puis par le marketing aggressif de Amstrad. On ne peut que regretter cet état de fait.



La superbe page d'accueil du C64...

Le Commodore 64 a presque tout pour plaire : un clavier mécanique, un processeur MOS 6510 (compatible 6502), 64Ko de RAM (le top à l'époque), et des composants sonores et graphiques exceptionnels : 

- La puce sonore (le SID) avec 3 voix sur 5 octaves permettant un rendu sonore surpassant toutes les autres machines. 

- La puce graphique (le VIC-II) permettant un affichage de 300×200 points en 16 couleurs (la définition idéale à l'époque) couplé à une gestion des sprites, un atout essentiel pour jouer !

- Un port série pour connecter un lecteur de disquettes 5.25, deux ports manette au format Atari et un port catouches.

Seul le Basic en ROM n'est pas exceptionnel. Il fallait utiliser des commandes barbares (comme PEEK et POKE) pour obtenir de bons résultats, de quoi décourager les utilisateurs voulant apprendre ce langage.



Le C64 à poil !


Le commodore 64 resistera bien à l'ATARI ST et à l'AMIGA au début des années 90, des jeux seront même produits jusqu'en 1994.


UN CATALOGUE DE JEUX FABULEUX !

Le Commodore 64 propose un catalogue de jeux fantastique, le plus étendu de toute la micro 8 bits, avec des titres qui ont marqué à tout jamais l'histoire.

Il y en a tellement, citons au hasard Summer Games et Winter Games pour leurs graphismes exceptionels, des jeux d'arcades suberbement adaptés comme Commando, Bomb Jack, ou encore Arkanoid. D'excellents shoots comme Uridium ou LightForce, des jeux de combats mythiques comme International Karaté ou Way of Exploding Fist... Des jeux de plateformes géniaux comme Bubble Bobble, des simulations comme Silent Service... J'en passe des meilleurs !

Les jeux, lorsqu'ils étaient bien programmés, étaient de très grande qualité et ridiculisaient les autres micro-ordinateurs 8 bits (Apple 2, Spectrum, Oric, Amstrad). Seul l'Atari XL pouvait éventuellement s'accrocher.



Uridium


Light Force


International Karate+


Pitstop


superbe Winter Games



UNE GAMME TROP BROUILLONNE

Commodore essayera de diversifier sa gamme, mais de façon un peu brouillonne et désordonnée, ce qui leur causera du tord. Accrochez vous bien, voici tous les dérivés du Commodore 64 :


LE COMMODORE SX64

Commodore sort en 1983 une version "portable" du C64 avec ecran couleur intégré ! Le luxe abosulu à l'époque...




LE COMMODORE C+4

Etrange choix marketing de Commodore avec ce C+4 présenté fin 1984, une machine non compatible avec le commodore 64 ! Un basic amélioré, 128 couleurs,  mais les points forts du C64 en moins : le superbe chip sonore n'est plus là et les sprites hardware non plus. Cette machine sera un bel echec.




LE COMMODORE 16

Encore une drole de machine dans la lignée du C+4, c'est la meme chose que le C+4 mais avec seulement 16ko de RAM, il sera vendu 129£.
Remplacant du Vic 20 ? On ne comprend pas trop la stratégie de Commodore avec ce modèle.




LE COMMODORE 116

Un Commodore 16 avec clacier gomme bon marché... très rare.




LE COMMODORE C64C

En 1987 Commodore tente de redonner un coup de jeune au C64 en sortant un modele épuré, proche du look C128. Nouvelle couleur beige, nouveau clavier, et composants mieux integrés. La machine, vendue plus chere que le C64, et sortie un peu trop tard, ne connaitra pas un immense succès.




LE COMMODORE 64 GS

En 1987, Commodore tente de se lancer dans la console avec ce C64 sans clavier et port cartouche sur le dessus ! Le bide total.





LE COMMODORE 64DX ou C65

Etrangement Commodore tente de relancer le C64 en 1990 (pour les pays de l'est semble t-il) avec ce prototype de C64DX, renommé C65... Il était cencé être compatible avec le C64 mais avec de nouveaux modes graphiques, 128ko de ram et un lecteur de disquettes intégré.

Commenter cet article