FREDERICK RAYNAL

Publié le par Usebu

"Cher Frédérick Raynal,
Ce midi vous n'êtes pas seul. Et vous êtes en pleine lumière. Génie précoce, figure majeure, avec Michel Ancel, de la French touch, vous avez durablement révolutionné l'univers du jeu vidéo, en lui donnant ses lettres de noblesse.
(...)
Frédérick Raynal, au nom de la République, nous vous faisons Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres."

raynal-frederick.jpg
Frédérick Raynal

C'était le Lundi 13 Mars 2006. Mais qui est donc ce Frédérick Raynal, personnage illustre du jeu vidéo qui reçoit cette distinction du ministre de la culture en même temps que l'illustre
Shigeru Myamoto ?

raynal-paris.jpg













Frédérick Raynal fait partie de ces précurseurs du jeu vidéo, de ces créateurs français qui, par un coup de génie, "pondent" un jeu à part, un jeu marquant à tout jamais l'histoire du jeu vidéo.

En 1988, il est l'un des deux créateurs du mythique Casse-briques Pop-corn, distribué gratuitement.

popcorn.jpg












Vite repéré, il est embauché par Infogrammes qui lui donne des moyens d'exprimer son talent. Ainsi, en 1992, il réalise
Alone in the dark, qui bien avant Resident Evil, se révèle être le premier "Survival Horror". C'est un succès retentissant, et malgré cela, il ne participera pas aux prochains épisodes. Il s'avère en effet que Bruno Bonnel l'avait embauché avec un salaire ridicule (environ 6000 F/mois) et qu'aucune royaltie n'était prévue.

raynal-alone-in-the-dark.jpg













Alone in the dark



Il quitte donc Infogrammes avec d'autres employés et fonde Adeline Software en 1993. L'année suivante sort Little Big Adventure, un jeu encore une fois novateur et superbement réalisé pour l'époque. Le jeu se vendra à 350.000 exemplaires. Suivront ensuite les jeux Time Commando et la suite de LBA, Little Big Adventure 2.

LBA.jpg












Little Big Adventure



En 1997, Sega rachète la compagnie qui change de nom pour s'appeler No Cliché. Le studio sort deux jeux assez inégaux : Toy Commander et Toy Racer. Si le premier est un jeu de qualité, l'intérêt du second est beaucoup plus discutable.

L'arrêt de production de la
Dreamcast conduit Sega à restructurer ses sociétés, et No Cliché disparaît en 2001.

Après de nombreuses années sans faire parler de lui, il a récemment fondé la société Ludoïd, et une récente collaboration avec Ubisoft fait espérer aux fans que Little Big Adventure 3 pointera prochainement le bout de son nez.

Publié dans LES IDOLES

Commenter cet article

KIKOOOMAGADDD 25/06/2012 21:33

FIRSSSSSTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT














:okjesors: mais laulw