"LA DUREE DE VIE"

Publié le par Dr Floyd

L’industrie du jeu vidéo a rattrapé puis dépassée celle du cinéma. Elle a également et malheureusement copié au passage les codes du cinéma, oubliant l’essence même du jeu vidéo : LE JEU ! Aujourd’hui un bon jeu est un jeu qui propose des heures de cinématiques (Metal Gear, Final Fantasy), qui propose le scénario le plus loufoque possible, les situations les plus hollywoodiennes, le tout dans des « couloirs » où tout est prévu à l’avance (Call of Duty, Halo, Bioshock...). 

Bref vous regardez un film interactif. Le tout est alors jugé en « durée de vie » : ce jeu est génial car il faudra 30 heures pour le finir, celui-ci est moyen car il se finit en 10 heures… On  créé des chapitres, on vous puni d’entrée de jeu en vous empêchant d’aller voir les autres chapitres afin de rallonger la sauce ! Et une fois que le jeu est fini il part à la poubelle. Pourquoi ne pas mettre à disposition l’ensemble du jeu dès le départ et créer des challenges et du scoring plutôt que de la frustration !?

Où est le jeu dans tout çà ?! Pourquoi le jeu vidéo doit avoir une durée de vie ? Quand vous jouez dans le monde réel au football, au poker où à la pétanque il y a une durée de vie ? Non, il y a un challenge, une compétition, un plaisir de jeu qui n’a absolument rien à voir avec  « le contenu ». Un bon jeu n’a pas de durée de vie, on joue pour relever un challenge, pour se surpasser, pour être le meilleur. On ne peut ainsi que regretter la disparition du scoring dans 99% des jeux. 

Le Gamopat doit toujours se souvenir que le seul critère à prendre en compte dans un jeu vidéo est le gameplay. Que vous jouiez à Pong, et Space Invaders ou à Halo et Gran Turismo vou effectuez toujours les mêmes manipulations : bouger vos doigts sur des boutons, c’est tout ! Le gameplay se définie à ce niveau et non pas sur l’écran à compter le nombre de polygones de la chevelure de Solid Snake ou du pot d’échappement de la F355 pendant que vos doigts se tournent les pouces sur la manette.

Hélas les maîtres du monde vidéoludique ont imposés leurs références auprès des journalistes lobomotisés et des casuals gamers qui n'ont plus qu'à suivre. Les références qui reviennent tous les jours dans la presse sont ainsi Halo, Metal Gear Solid, Final Fantasy et Gran Turismo. Un FPS banal qui n'a pas évolué depuis 6 ans, un jeu de blabla/cinématiques au gameplay imbuvable, un faux jeu de rôle où l'aventure consiste à s'extasier devant les cinématiques et une course d'auto-tamponneuses sur rails à l'IA d'une huître.

Dr Floyd

Publié dans EDITO

Commenter cet article

Nono-Binks 01/10/2007 12:19

Ca ne pose pas de problème au mien de 7 mois lol...Mais pour une fois le doc à vu juste

Dr Floyd 01/10/2007 10:45

Sauf que le bébé de 5 mois n'apprécie pas trop le hard rock :)

leZone 01/10/2007 10:22

eh Doc, il est temps que tu viennes poster tes scores de guitar hero 2 sur le forum hein, on t'attends pour se tirer la bourre(enfin un jeu inovant et de pur scoring, sacré Star Power !)

Gogo gamer 30/09/2007 23:38

J'ai l'impression qu'il faut être pêté de thunes pour avoir le choix d'en parler comme jambon ou alors, il pirate..

jambon 30/09/2007 13:51

Non,non...et j'ai la 360 que j'aime bien aussi!

steph 30/09/2007 01:59

Jambon : j'espere que c'est une blaque .... en tout cas c'est pas drole :/

jambon 29/09/2007 20:16

Heureusement que la wii est là pour nous apporter des vrais jeux next gen tout en gardant les vieux hits sur virtual console

fred 29/09/2007 19:40

Tiens ! Un comique ! ^^ arf !

taulier 29/09/2007 19:39

vi vi .. sortez jouer au gendarme et au voleur, faire du velo..Allez les jeunes fans de PS3, de snes ou d Amiga, vous aurez peut-être un peu de mal au début mais après vous comprendrez peut-être ce qu'est la vraie vie

chiss 29/09/2007 18:04

fred : je t'aime !!

fred 29/09/2007 15:07

le Doc continue avec ses histoires de scoring ! Bordel, je veux bien que ce soit le seul critère dans un pong ou autre jeu sans fin (on peut jouer à la démo de virtua tennis 3 sans fin si on veut juste faire des échanges de balles !) mais même un vieux jeu de plate-forme préhistorique va d'un point A à un point B ! Un niveau ça a un début et une fin !! Reste qu'on nous sert toujours les mêmes jeux (je parle pas des suites et séries comme FF, etc.) avec un nom et une histoire différente mais qui se déroule toujours de la même façon.Des jeux comme REZ  mais aussi la révolution du passage du schmup au manic-shooter, ou encore Vroom (vitesse et jouabilité en 3D) et F-zero (ah ! le mode 7 cette merveille !) par rapport au statiques jeux de voiture précédents (même si certains en "3D" molle) , ou encore de Gauntlet (génial) à Oblivion (liberté inégalée sauf en jeu de rôle plateau traditionnel), voir même de Zelda 1 à OOT (et surtout WW perso), etc.Call of Duty ou Band of brothers, FF12 ou Eternal Sonata, Ridge racer ou Forza, tout ça est trop proche en sensations et le gamopat en a assez de jouer toujours au même jeu !!Alors si on critique Nintendo de faire du casual familial (nazebroque d'après mon point de vue), on peut quand même les applaudir de se bouger les doigts du cul pour innover, quitte à bouffer de la mascotte à tire-larigot !Purée c'est bon d'avoir connu les JV AVANT la playstation ! Quel bonheur ! Allez les jeunes fans de PS3, essayez une bonne vieille snes ou un Amiga, vous aurez peut-être un peu de mal au début mais après vous comprendrez peut-être ce qu'est un jeu vidéo !

Gogo gamer 29/09/2007 14:02

Le dramaturge anglais David Hare a dit : "Parmis toutes les hérésies contemporaines, la plus affolante est l'inaptitude à distinguer entre talent et succès."

olivic 29/09/2007 11:58

Moi, ce que je déplore surtout, c'est le manque d'inovation. Un très (trop) grand nombre de style de jeux on fini par disparaître. Et le pire, c'est que parmis ceux qui reste, il n'y a que très peu de concurrence.Si tu veux jouer à un jeux de plateforme, tu n'as que Mario. Pareil pour les jeux d'aventure à part Zelda, j'en vois pas d'autre. Tu veux faire un jeux de rôle, soit tu prends Oblivion, soit un jeux Square suivant l'école que tu préfères. Et c'est comme ça pour quasiment tous les jeux.Pourquoi la DS cartonne d'après vous ? Pour moi, c'est tout simplement parceque l'on à un très grand choix de style de jeux et de nouveaux style de jeux.Après on s'étonne que le moindre jeux un tout petit peu original fait des scores énormes en vente (NintenDogs, Kawashima, WiiSport, WiiPlay).Vivement que les constructeurs, les éditeurs et les développeurs se fouttent sur la geule pour nous pondre des jeux du niveau de l'aire 8/16bits.Doc, les jeux supers dures ou de scoring ont toujours étaient pour moi une manière artificièl d'augmenter la durée de vie. Et surtout une manière de s'enrichir avec les bornes d'arcade.

cc 29/09/2007 11:18

Entièrement d'accord avec le Doc' sur ce coup . De plus , peu de nouveaux concepts depuis 6-7 ans, tout semble avoir déjà été inventé dans les 80s et 90s , seuls les graphismes évoluent.

Psafel 29/09/2007 10:45

L'autre soucis c'est que tout les anciens jeux, a quelques exceptions pres, etaient linéaires. Prenez tous les jeux daventures point and click; indiana jones, larry laffer, king's quest, monkey island & co. Tous avaient un scenario prédéfini. Si trois joueurs jouent au jeu, au final ils se raconteront la meme histoire. Je n'ai jamais regardé le scoring, ca ne m'a jamais interressé donc je ne m'etendrait pas sur le sujet.Bref depuis les debut du jeu video on a passé nore temps a appuyer sur des boutons de maniere frénétique (ou rouler une boule pour les adeptes d'arkanoid ou de marble madness :p ) alors pourquoi reprocher aux jeux de maintenant la meme chose ? Les jeux ont toujours été la même chose.Exemple : Dans "Shinobi" (un jeu culte) on avance, on saute et on tire pour tuer des gugusses qui ne font qu'avancer bêtement même si on leur saute par dessus. Dans "Halo", on avance, on saute et on tire pour tuer des gugusses qui nous foncent dessus (et font demi tour quand on les evite), sauf que la, c'est pourri, banal et les mchants sont débiles.Dans 10 ans les jeux seront identiques et ont dira la meme chose (c'etait mieux du temps de la ps3, la ps4 n'est pas du tout exploitée par les developpeurs)Par contre pour les cinematiques je suis d'accord, un peu ca renforce l'immersion, trop ca tue le jeu. Fahrenheit aurait été un bon film ou une bonne serie, par contre en jeu, bof bof.

Ashley Riot 29/09/2007 10:04

On ne peut pas vraiment qualifier le dernier Final Fantasy de film intéractif. A moins d'y avoir joué moins de deux heures comme c'est probablement le cas au vu du test de ce site.Sinon en matière de scoring il y a de quoi faire sur MGS avec les différents grades obtenus à la fin du jeu.

Didier59 29/09/2007 10:00

Killer7, AlLone in the Dark 4, MDK2 !!! T'as quand meme de droles de references toi...

Tunahead 29/09/2007 09:53

Je pense que tu oublies une chose essentielle.Le jeu vidéo est en général une distration égoïste tout comme le cinéma, puisqu'on y joue seul. L'intérêt du challenge ne viens que si tu fais intervenir d'autres personne dans le jeu.Tu parles de poker et de pétanque, ces jeux n'ont pas de durée de vie car l'intérêt réel est le rapport social, rapport absent d'une partie d'arkanoid ou de space invaders.d'ailleurs, les jeux qui ne sont pas rapidement jetés à l'occase sont les jeux qui proposent un réel intéret émotionnel. Tu parles d'appuyer sur des boutons et quand tu vas au ciné, tu parle de mettre ton cul dans un fauteuil ? L'essentiel est la relation émotionnelle au jeu, pas l'intéraction physique (merci la wiimote...)le scoring est l'ancien fer de lance du jeu vidéo, un pretexte sans intérêt pour remplir les jeux vides de contenu.Aujourd'hui le scoring est délaissé (et tant mieux) car on peut véhiculer plus de choses désormais.et les meilleurs jeux des dix dernières années sont dépourvus de scoring. pense à l'humour de Conker's bad fur Day ou MDK2, l'horreur de Alone in the Dark 4, la solitude mélancolique de Ico ou la folie sanglante d'un Killer7. il est plus intéressant de rejouer à certains jeux pour ressentir à nouveau ce qu'on a éprouvé avant.En tout cas je préfère largement un contenu emotionnel à un bête contenu artificiel lié au score ou au challenge.