TEST : FINAL FANTASY XII REVENANT WINGS / DS

Publié le par Fifa1

Editeur : Square-Enix
Support : Nintendo DS
Année : 2007
(Sortie française prévue en février 2008)


Après un remake de l'épisode III très réussi sur la portable de Nintendo, Final Fantasy nous revient sous le nom de Final Fantasy XII : Revenant Wings dans une formule un peu déroutante pour les habitués des Actions/RPG au tour par tour de Square Enix...


FFXII : Revenant Wings fait parti de ces jeux, qui demandent au joueur de s'accrocher un petit moment avant d'avoir le droit de pouvoir en apprécier toutes les subtilités. Comme dans Zelda TP où Il faut impérativement passer une heure à ramener le chat de la voisine pour enfin accéder au vrai jeu, il ici aussi passer par une première heure, déroutante et laborieuse de "tuto", afin de pouvoir débloquer petit à petit toutes les options qui font la richesse de ce FFXII.

ff12-DS.jpg

Et ma carte du monde alors ?!

Le chapitre I ne sert finalement qu'à expliquer les bases du système de combat (1h de tuto quand même...) ; on ne rentre vraiment dans l'aventure qu'à partir du chapitre II. On attaque le second chapitre en naviguant fièrement à bord d'un splendide vaisseau "ailé" sur une carte du monde tout en 3D, constituée d'îles flottant dans les airs (qui a dit "Skies of Arcadia" ?). L'écran du haut présente une vue globale de la carte alors qu'on navigue sur l'écran du bas, au stylet. La navigation est plaisante. On a alors la possibilité d'accoster sur les îles flottantes constituant la carte, et d'explorer des temples infestés de pirates de l'air, pour récupérer des trésors et autres babioles. Vous êtes vous même à la tête d'une fine équipe de pirates de l'air de 14 ans qui parlent le "ricain" comme des jeunes californiens - ça gâche un peu l'ambiance, mais il faut faire avec - en quête de trésors et d'aventures. Vous apprendrez un peu plus tard qu'un grand méchant, vilain, pas beau, s'est mis dans le crâne de s'emparer de tous les auralith (des pierres magiques qui maintiennent l'équilibre du monde) afin de dominer le monde connu... évidement, vous n'allez pas rester là à vous tourner les pouces, vous comptez bien lui faire sa fête !

FF12-DS-04.jpg

C'est un vrai FF alors ?

Le jeu reprend plus ou moins le système de "sphérier d'évolution" de Final Fantasy X sur PS2. En recupérant des "auracytes" (des fragments d'"auralith" ; des pierres magiques en somme) dans les temples explorés, on a la possibilité d'évoluer sur ce "sphérier" et de débloquer de nouveaux Espers. Les Espers sont des créatures qui viennent d'un monde parallèle que vous pouvez invoquer, pendant les combats grâce à des portes magiques qui jouent le rôle de passerelle entre leur monde féerique et le notre. Ces Espers jouent plus ou moins le même rôle de chaire à cannon qu'un "bidas" dans Command & Conquer. Le fait d'évoluer sur le "sphérier d'évolution" vous permet d'invoquer des Espers de plus en plus puissants (de faire évoluer ses troupes).

FF12-DS-03.jpg

Et les missions alors ?

L'aventure est découpée en missions. Plusieurs missions forment un chapitre. Pendant les missions, on récupère des équipements, des armes, des "auracytes" (qui permettent de débloquer des Espers sur le sphérier d'évolution"), des objets que l'on peut assigner à ses personnages pour augmenter leur puissance d'attaque, de défense, et leurs pouvoirs magiques (armes, armures et accessoires). On trouve également des magies dans des coffres (ça me fait penser qu'il faudrait que je pense à ranger ma chambre, des fois que je retrouve un vieux sors perdu dans le bordel sous mon lit...). Tout le côté "gestion" des traditionnels FF est donc bien là. Chaque personnage principal forme une petite garnison avec ses Espers ("bidas") que vous aurez débloqué dans le "sphérier". A vous de les assigner correctement aux chefs de bande en prenant en compte leurs affinités. Les chefs de bande et les Espers, sont comme dans la plupart des FF de type "feu", "eau", "glace"... Ils sont plus ou moins vulnérables face à des individus d'espèces antagonistes, sachant qu'il faut également prendre en compte le fait que les chefs de bande et les Espers, sont spécialiste du "combat au corps à corps", du "combat à distance", ou du "combat dans les airs". Cela fait donc pas mal possibilités pour agencer ses troupes ! Pendant les combats, grâce à un menu astucieux, on a la possibilité de sélectionner un héros, ou un héros et les Espers qui forment sa garnison, par simple "double-clic" de stylet sur les tabulation en haut de l'écran de jeu. Les actions que l'on assigne au troupe sont soit des déplacement, soit "foncer dans le tas", soit "lancer un sort". Le système de "Gambits" permet d'assigner une magie par défaut que chaque héros utilisera dès qu'elle sera rechargée (il faut laisser passer un laps de temps avant de pouvoir relancer un sort).

FF12-DS-05.jpg

Mais alors c'est bien en fait ?
Au final, on se retrouve donc quasiment face à un Command & Conquer dans l'univers de FF... On a la possibilité de générer de nouvelles troupes grâce au sphérier, de les assigner à ses chefs de bande, d'invoquer des Espers en cours de combat dès lors que l'on a pris possession d'une porte d'invocation vers le petit monde merveilleux des Espers (une "Stargate" en quelque sorte). On trouve aussi des ressources primaires sur les aires de combat (bois, cristaux, métaux) que l'on peut ramener dans le vaisseau à un "Bohort" de service (un pirate de l'air chétif qui reste planqué dans le vaisseau en permanence), pour qu'il les transforme en équipement et en armes. Au bout de trois heures et demi de jeu (quand même), celui-ci ouvre même une boutique dans le vaisseau : vous lui vendez des matières premières, il les transforme en équipement et vous les vend par la suite (la boucle est bouclée, on a un marchand ; ouf !).

Conclusion
Il y'a donc tout dans ce FF : Déplacement sur la carte (pas de villages), gestion de ressources, création de nouvelles unités, stratégie militaire, prise de positions ennemies, gestion des déplacement sur l'aire de combat (ce n'est pas un FF "Tactics", les déplacement ne se font pas case par case)... Ne vous arrêtez pas à la première impression, ayez le courage de passer la première heure de jeu, ce FF est terrible ! C'est une bonne alternative à FF III ; il faut posséder les deux sur DS. La réalisation est au poil, les menus sont clairs, la prise en main des troupes au stylet est impécable, le déplacement du champ de vision est un peu laborieux au stylet (on préferera largement la croix), les menus pour sélectionner ses troupes pendant le combat sont pratiques, les possibilités de combinaison des héros avec leurs Espers sont multiples, les missions sont variées (Boss, sauver des innocents, "capture the flag"...), les stratégies de déplacement pendant les combat sont primordiales, bref, tous les ingrédients d'un FF sont là avec en plus une gestion des combats bien plus dynamique que le traditionnel "je ronge mon frein en attendant mon tour pour lui en coller une" !


Ce FF mérite 5 bons suppos sur 6 sachant que la note pourra varier en fonction de la durée de vie qui m'a l'air toutefois conséquente. Au bout de 4 heures de jeux et 12% d'avancement, j'ai fini deux chapitres, soit 11 missions, sachant qu'il y'en a 81 (missions), et qu'on peut rejouer n'importe quel mission achevée pour faire du levelling ou pour le plaisir. Ce FFXII possède en plus un certain potentiel de rejouabilité qui peut être intéressant sur une portable, pour se refaire une petite bataille de temps en temps, sans reprendre le jeu à zéro.

Suppos 5/6
(testé par FIFA1)
undefinedundefinedundefinedundefinedundefined


Publié dans TESTS

Commenter cet article

Vilain-pabo 28/12/2007 11:54

''de la bombe ce jeu,que j'aime sony qui a creer les FF ''Rassure-moi yoga, t'es bien un fake, non ???J'ai plus de larmes en reserve pour pleurer de pitié après le fou rire que tu viens de me donner !!! XD

Gogo Gamer 18/12/2007 15:49

L'ambiance et le dérisoire, c'est pour cela que j'adore ce site/blog, continuez la foire les gars, le monde vous regarde  :-p

Yoga 17/12/2007 20:54

fermez là,et toi en particulier dieu ,je n'ai pas insulter Final fantasy,vu que c'est pas moi qui est posté

DIEU 17/12/2007 18:59

Le pire c'est qu'il y a des faibles d'esprit pour se laisser berner. Allez "dieu", tu prétends que jai du temps à perdre ? t'es pas crédible. Arrete de polluer ce site, pauv'type
commentaire n° : 4 posté par : Yoga le: 17/12/2007 17:08:52

c'est pas moi qui écrit des messages inutiles comme le premier que tu as écrit l'inférieur,à mon avis c'est toi qui pollue plus que moi,surtout oser dire que FF a était créer par sony c'est une insulte connard,sony ils pont créer quedale à part des console moche et pas fiable

shakaan 17/12/2007 18:55

ah ok yoga donc t'arrive, tu dis des débilités, on te le reproche et c'est notre faute car on etait pas assez intelligent pour comprendre? T'sais, quand je vois un débile, je me pose rarement la question de savoir si oui ou non il simule hein... tu fais le con, t'assume.

Shazam 17/12/2007 17:54

Yoga, je sais pas ou t'as été voir que Sony avait crée les F.F, mais alors la j'suis sur le cul.La série ( Gogol à mytholland )  , tu connais ??????????Ou alors ( Eternal fabula  "liar's adventure" ) ! ! ! ! ! ! !

Yoga 17/12/2007 17:08

Le pire c'est qu'il y a des faibles d'esprit pour se laisser berner. Allez "dieu", tu prétends que jai du temps à perdre ? t'es pas crédible. Arrete de polluer ce site, pauv'type

DIEU 17/12/2007 10:38

mais quel tarlouse ce yoga,il y connai rien en jv

shakaan 17/12/2007 10:11

lawl excellent!! ^^sache que les final fantasy, developpés par square, ont été edités sur des consoles nintendo jusqu'au 7 exclu, et c'est bien dommage qu'ils aient arretés, car connaissant nintendo pour le recyclage de licence, on aurait eu droit a un FF7 sur wii...allez, on continue? "sony a inventé la 3D", "sony a inventé les jeux videos", "sony a la campagne", "sony a la montagne", "sony fait du velo"...

Yoga 17/12/2007 09:27

de la bombe ce jeu,que j'aime sony qui a creer les FF