TEST : ZACK & WIKI LE TRESOR DE BARBADOS / Wii

Publié le par LeZone

Editeur : Capcom / licenced by Nintendo
Support : Wii
Année : 2007
(Exclusivité Wii)


 



Tout à été dit ou presque sur ce jeu, les uns parlant de "point’n clic" classique, d’autres le comparant à The Secret of Monkey Island, les derniers qui n’y ayant pas assez joué décrient sa simplicité. Pourtant il s’agit bien ici d’un jeu Original à la durée de vie importante !

De Monkey Island, le seul point commun est le scénario basé sur une histoire de pirates, mais ici aucun textes type dialogues, pas de blagues, pas d’allusions cocasses ni d’anachronismes. C’est peut être le seul reproche que je ferais à Zack &Wiki : son scénario bidon et son manque de folie. Il aurait été plus fun de voir un joueur contemporain se retrouver propulsé dans ce monde étrange et de mélanger objets futuristes avec objets classiques, mais non, on nous sert un enfant habillé en pirate sans passé et affublé d’une mascotte sans saveur sans oublier les lapins presque crétins, dommage sur ce point.


Non, si il faut vraiment le comparer à un autre jeu, comparons le au génial Gobliiins (sans son côté illogique) et à rien d’autre. Enigmes logiques et utilisation d’objets parfois farfelus mais de manière logique sur des tableaux uniques, voici ce qui vous attend.


L'OBJET :

 



Boite classique pour Wii, notice courte et peu informative (normal, on apprends à jouer dans le jeu et c’est tant mieux) et Carte de points étoiles avec un graphisme dédié.
La notice et le dos de la boite sont en français, le jeu change de nom dans les autres pays (Quest for Barbaros Treasure, .Der Schatz von Barbaros ….), mais le DVD européen est commun avec son code RVL-RTZP-EUR


LE JEU :

Difficile de tester ce jeu sans en dévoiler une partie, je vais m’efforcer de vous expliquer sans trop donner les solutions des énigmes, ce qui gâcherais le plaisir des découvertes.

Vous êtes un enfant, Zack, qui fait partie d’un équipage de lapins pirates. Wiki est une sorte d’ami volant en métal qui vole autour de vous et cache sûrement une énigme. Je vous laisse le soin d’apprécier le scénario en jouant au jeu. Pour résumer, vous devez retrouver des morceaux de trésors dans divers niveaux et diverses contrées et paysages.



Tout se joue sur une sorte de carte, avec plusieurs mondes décomposés en tableaux. Chaque monde dispose d’un thème spécifique, et les énigmes vont bien sûr en tirer profit (jungle, glace …). Chaque monde est découpé en plusieurs tableaux, en nombre différent et en difficultés différentes.
Le but du jeu est de finir chaque tableau en prenant le Trésor qui s’y trouve. Pour cela, vous devez réussir à passer des portes, endormir les méchants, fabriquer un pont… bref : résoudre diverses énigmes pour atteindre le Coffre au Trésor.


Les tableaux : ils sont en 3D mais se jouent de manière 2D. Les objets de premier plan sont coupés, on peut glisser le tableau dans toutes les directions mais à plat. Ainsi, certains trésors peuvent se retrouver cachés derrière un bloc de pierre, ou l’on peut voir des choses que Zack ne peut pas voir de sa position. Les tableaux sont comme une maison de poupée. Il est donc possible d’anticiper le chemin menant au trésor. Si je vous dit que vous devez tout observer, c’est que rien n’est fait gratuitement dans ce jeu, tout à été réfléchi et pensé et ça le rend génial. Un exemple, au début du tableau, la caméra se déplace pour vous montrer le tableau dans son ensemble puis zoome et arrive sur Zack & Wiki, ce cheminement est très important, il permet parfois de voir des trésors cachés. Rien n’est laissé au hasard !




Le gameplay : tout se joue à la wiimote seule, sans nunchuck. On pointe un curseur à l’écran pour toucher les choses (il change de couleur ce qui est un peu simple parfois), on prends des objets, on les active, on les transforme, on les utilise sur des éléments du décor.




Objets : Zack ne peut transporter qu’1 seul objet à chaque fois. On ne peut pas vraiment combiner les objets entre eux, mais leur ordre d’utilisation est parfois essentiel. Les objets peuvent parfois être transformés en ennemis et vice versa grâce à Wiki qui se transforme en cloche pour l’occasion. Bien sûr en vrai gamopat, on collectionnera les objets dans la bibliothèque et l’on recommencera plusieurs fois chaque tableau pour arriver à la perfection.




Wiimote : elle s’utilise de manière instinctive. Par exemple pour scier, on fait le mouvement avec sa main de va et vient. Pour retourner un objet, on retourne la télécommande, pour jeter un pot, on jette la wiimote en avant, pour … Vous apprendrez à vous en servir au fur et à mesure du jeu, son utilisation faisant partie du plaisir du jeu (qui ne pourrait pas être porté sur une autre console à ce jour). Si vous avez des amis près de vous, ils peuvent utiliser la 2ieme 3ieme ou 4ieme wiimote pour vous montrer où aller avec un second curseur sans inter-agir sur l’action de notre héros.

Parfois, on utilise les objets ou les lieux de manière erronée, et il est possible de se retrouver bloqué et ainsi perdre un trésor car on a pas effectué une action dans le bon ordre, mais le jeu vous laisse continuer à chercher, et c’est très jouissif, de toujours se demander si la dernière action que l’on a faite n’était pas la mauvaise. Ainsi, on recommencera parfois plusieurs fois les tableaux, pour les finir, puis pour y trouver tous les trésors qui s’y cachent, et enfin pour découvrir de nouvelles voies afin de finir le tableau de manière plus astucieuse et ainsi de gagner encore plus de HirameQ !



HirameQ : c’est le nom donné aux points, plus vous trouvez une solution rapidement sans trop toucher partout, en étant le plus malin, et plus vous aurez de points. Les points HQ servent à faire évoluer le niveau pirate de Zack, il sert surtout à frimer sur les forums avec vos centaines de milliers de points HQ

Votre sens de l’observation va être mis à rude épreuve dans ce jeu !

 


LE DEBUT


Le début du jeu est une mise en bouche, un apéritif. C’est une sorte de niveau didacticiel où le jeu va stopper à chaque action pour vous apprendre les bases du maniement de la wiimote, mais aussi de la logique de fonctionnement du jeu.

 

Surtout, ne vous arrêtez pas à ce niveau ! Persévérez au moins sur 5 niveaux pour bien apprécier l’intensité du jeu et son côté scoring et collection.
Ce premier niveau va vous ouvrir le Repaire


LE REPAIRE

 

C’est en fait une sorte de menu pour le jeu. On y trouve pèle mêle des personnages qui vous donneront des astuces de jeu ou des infos sur le scénario (parfois utiles pour trouver des solutions alternatives aux tableaux).

Dans chaque tableau se trouvent des pièces d’or, bronze ou argent qui créditent votre compte de pièces. Hormis acheter des astuces ou des crédits, ces pièces vont vous permettre d’envoyer un lapin chasser des trésors un peu partout sur la carte aux trésors. Il s’agit ici de remplir les livres de la bibliothèque avec vos trésors, et ainsi compléter vos collections virtuelles. La consultation de la bibliothèque permet également de découvrir des choses cachées.

Bibliothèque : Il y a une bibliothèque pleine de livres, et l’on comprends vite son importance. On découvre des objets et des cartes à collectionner, également pas mal d’artworks préparatifs en 2D et des musiques ou bruitages. Si l’on est observateur, on remarquera que le gorille est rangé dans les ennemis transformables mais je n’en dis pas plus !
On trouve également une surprise pour les gamopats que nous sommes : une collection de sprites bitmap des jeux Capcom des années 80 (comme Ghost’n Goblins par exemple, je vous laisse les trouver, il y en a 1 par niveau et ils sont très bien cachés !)

Astuces et Crédits : Dans le repère on trouve aussi l’Oracle, il s’agit d’une sorte de poupée qui peut vous aider à résoudre une énigme en vous donnant des astuces, moyennant l’achat d’un ticket oracle.
On peut également acheter des tickets renaissance. Iil s’agit en fait de crédits qui permettent de reprendre le tableau avant la dernière erreur commise. Car oui, le game over existe, il n’y a pas de vies à proprement parler, mais si l’on meurt il faudra recommencer le tableau du début ! Franchement, on se passe très bien de l’oracle et des tickets renaissance si l’on est un tant soi peu persévérant. Et autant recommencer un tableau plusieurs fois du début pour le finir avec le maximum d’HirameQ !



LANCONS LA PARTIE


Allons sur la carte, choisissez le niveau, c’est parti !
La caméra nous montre le tableau, d’accord le trésor se trouve ici, mais comment y aller ?
Et c’est parti pour l’exploration, tiens un arbre, et si je le secouait ? Tiens une bestiole, transformons la ! Tiens, ça brille ici, peut être un trésor caché ? Hop, super, un nouvel objet, mais à quoi peut me servir un parapluie en pleine jungle ? peut être que des indices se cachent dans la bibliothèque ? je vois bien cette clé mais il y n’a pas assez d’eau ! Et ce trésor si proche mais hors de portée, comment l’avoir tout en gagnant le maximum d’HirameQ ?

 

Il est temps d’aller jouer par vous même maintenant !


GRAPHISMES : 6/6 suppos
Rien à dire, c’est beau, c’est cartoonesque, c’est coloré ! Aussi bien que de la 2D mais en 3D, très agréable à regarder, et la 3D ne gène pas la compréhension des décors ce qui est très agréable. Assez enfantin, jamais violent, un jeu vraiment plaisant à regarder et à jouer.

MUSIQUES/BRUITAGES : 6/6 suppos
On nage dans des thèmes qui pourraient devenir des classiques à la Zelda. Belles musiques, bruitages pas trop présents et qui servent d’indices lors du jeu. De plus, les musiques font partie intégrante du jeu, on peut les collectionner et jouer à des mini jeux dans certains tableaux.

MANIABILITE / JOUABILITE : 5,5/6 suppos
Certains parleront d’une wiimote imprécise, ils feraient mieux de placer correctement leur capteur TV car les mouvements dans l’espace de la télécommande sont bien reconnus. On peut facilement tourner et retourner la wiimote sans en souffrir, on peut aussi avancer et reculer. Seul bémol, certains mouvements trop rapides ne sont pas bien retranscrits (la scie par exemple, pas besoin d’aller trop vite). A croire que la Wiimote à été crée pour ce jeu (qui selon certains artworks semble avoir été en préparation depuis 2004)

DUREE DE VIE : 5,5/6 suppos
Il n’est pas très difficile de finir le jeu, les premiers tableaux vous prendront 12 minutes, les derniers pas loin d’1 heure. Par contre dès qu’on cherche la solution, le temps passe vite !
Une fois les énigmes connues, peu d’intérêt vous dirons les casuals. Sauf si vous êtes un Gamopat amateur de scores et de goodies à collectionner, vous n’aurez de cesse de recommencer plusieurs fois chaque tableau pour récupérer le plus d’HirameQ possible et le plus d’objets cachés possible pour vraiment finir les niveaux. Comptez sur 500 objets à collectionner !
Info importante sur la durée de vie : certains tableaux changent à chaque essai, ce qui fait que l’énigme rencontrée vous paraîtra différente ou que telle solution vue sur le net ne correspondra pas à votre cas de figure. De plus certains tableaux se finissent de plusieurs manière, la méthode forte ou la méthode ingénieuse, à vous de choisir, votre score final de HQ en dépendra et la durée de vie est décuplée !


NOTE GLOBALE : 5,5/6 suppos
Ce jeu est l’un des meilleurs jeux pour la Wii, sans conteste ! Je ne lui mets pas la note maximale car l’univers et les personnages manquent de charisme, et les énigmes manquent de folie et de décalage, parfois de difficulté. Un jeu à posséder absolument dans sa logithèque Wii et un jeu qui à lui seul peut motiver l’achat de la console !

 

 

Publié dans TESTS

Commenter cet article

Psafel 21/03/2008 23:12

Point 'n Click rules !!!!!A quand runaway sur Wii ? (mon pc est trop vieu, g pas de sous pour en racheter un et la version DS ne m'emballe pas (Faire defiler l'ecran... pas l'air terrible))

Naontek 21/03/2008 19:12

bravo, voilà enfin un test objectif, complet, professionnel, qui n'a pas d'autre intérêt que de descendre la console (voir docteur floyd)Je vais me le prendre dès que possible !

Maxime 21/03/2008 12:59

chapeau pour ce test tres détaillé  Ca fait envie