[GAMOPAT ACADEMY] LE VIRTUAL BOY de NINTENDO

Publié le par Dr Floyd

 


Le flop de Nintendo

En voilà une bien étrange console sortie en 1995 ! Un concept vraiment à part dans l'histoire du jeu vidéo... et un méga flop pour Nintendo ! On peut même dire le seul réel échec de la firme nippone habituée aux succès.


Le Virtual Boy est une console "portable" 32 bits en forme de casque avec hauts parleurs intégrés... La "réalité virtuelle" en quelque sorte ! La console se pose sur un pied, vous tenez la manette dans vos mains, et vous vous penchez vers les "lunettes".

La console est présentée en novembre 1994 et sortira pendant l'été 1995 au Japon puis aux USA.

Virtuellement géniale...

Le concept pourrait sembler génial mais la réalité est toute autre : l'image n'est représentée qu'en 4 nuances de rouge sur fond noir et le mal de crane est assuré ! Sans compter le mal de cou, car il faut rester la tête avancée "dans" l'écran, la console ne s'attachant pas autour du crane mais reposant sur son pied. Elle fonctionne avec 6 piles AA (bonjour la consommation) mais peut également se brancher sur secteur.



Comment ça marche ?

Les graphismes de la console ne sont pas composés de pixels mais de diodes rouges. Les jeux bénéficiaient d'un effet de relief 3D grâce aux 2 écrans indépendants, chaque œil recevait en fait une image identique mais avec un léger décalage, créant un effet de profondeur.


Voici a peut-près ce que vous pouviez voir les yeux collés contre la console (ici Mario Tennis)

Les caractéristiques

Processeur : NEC V810 32-bit RISC 20 MHz  
Mémoire : 128 KB dual-port VRAM, 128 KB of DRAM, 64 KB WRAM
Affichage : Reflection Technologies Inc. Scanning LED Array
Alimentation : 6 AA Batteries ou DC10V

Echec...

Son prix de lancement est assez élevé, 179 dollars... et très vite la rumeur se répand : la console donne des nausées au bout de quelques minutes de jeu ! Et elle est déconseillée aux enfants car pouvant abîmer les yeux ! Un comble pour Nintendo ! L'échec est cuisant et la console finira bradée à 99 dollars.

La console ne sera jamais importée en Europe. Nintendo se concentra alors sur la Nintendo 64 afin d'essayer de rattraper la concurrence : la Playstation et la Saturn sont déjà lancées.



même soldée a 99$ c'est l'échec !


Le créateur fou du virtual Boy

Son nom : Gunpei Yokoi... Vous ne le connaissez pas ? C'est le génial inventeur des Game & Watch et de la Gameboy ! Hélas cette dernière idée n'était pas sa meilleure, mis au placard il démissionnera en 1996.


LES JEUX

Galactic Pinball sur Virtual Boy

Voici la liste des jeux sorti sur Virtual Boy aux USA et au Japon :

3D Tetris États-Unis
Galactic Pinball Japon / États-Unis
Golf Japon / États-Unis
Insmouse No Yakata  Japon
Jack Bros Japon / États-Unis
Mario Clash Japon / États-Unis
Mario's Tennis Japon / États-Unis
Nester's Funky BowlingÉtats-Unis
Panic Bomber Japon / États-Unis
Red Alarm  Japon / États-Unis
SD Gundam Dimension War  Japon
Space Invaders  Japon
Space Squash Japon
Teleroboxer Japon / États-Unis
V-Tetris  Japon
Vertical Force  Japon / États-Unis (
voir le test)
Virtual Bowling Japon
Virtual Boy Wario Land Japon / États-Unis
Virtual Fishing  Japon
Virtual Lab  Japon
Virtual League Baseball  Japon / États-Unis
Waterworld États-Unis

 

 

Commenter cet article

DiGGeR2 18/12/2009 16:47


L'article indique qu'elle n'est pas sortie en Europe... je sais pas si chez nos amis français elle est sortie ou non mais en Suisse oui...


xoox 17/12/2009 22:03


Red alarm est une tuerie,j'étais bluffé par la 3D


blogjeuxvideofree 17/12/2009 14:20


Elle est excellente cette console. L'effet de relief est bien rendu. Pour l'avoir utilisé plus d'une heure sans pause, elle ne donne pas mal à la tête ni donne envie de vomir. Il suffit de loucher
corrrectement et de bien avoir ajousté la visière.
Dommage par contre qu'il n'y ait pas de sangle officielle pour porter le Virtual  Boy comme un casque.