[CONSOLES 32 BIT] La SATURN de SEGA

Publié le par Dr Floyd & Ob1

 

Après l'echec du Mega-CD et du 32X (pouvait-il en être autrement !?), Sega tente de lancer en 1994 au Japon sa console 32 bits avec bien sûr l'indispensable support CDROM très à la mode, tout en se basant sur son module 32X. Sega choisit le nom de la planète Saturne car c'est la 6e console de la marque à être vendue dans le monde entier, Saturne étant la 6e planète du système solaire. Ils sont plus forts que toi les marketeux de Sega !

Alors qu'est ce que c'est une console Saturn ? En étant très grossier on pourrait dire que c'est "une Megadrive-32X" sur laquelle on a greffé deux puissants processeurs Risc Hitachi... Alors c'est sympa certes, mais çà donne une architecture un peu complexe (nous y reviendrons !). En attendant je vous balance les caractéristiques principales de la bête :

- Un processeur Hitachi SH1 32 bits RISC,
- Deux processeurs Hitachi SH2 32-bit RISC à 28.6MHz (2x25 MIPS),
- Un contrôleur graphiques 32 bits VDP 1,
- CDrom x2,
- Un contrôleur sonore Motorola 68EC000 11.3 MHz (le processeur de la Megadrive)
- DSP sonore Yamaha FH1 24bits 22.6 MHz,
- RAM : 2 Mo / 1.54 Mo VRAM / 540 Ko Audio RAM/ 540 Ko CDRom cache Vidéo,
- ROM 512 Ko,
- Graphismes : 320x240, 640x240 et 720x576 (images fixes MPEG), 16 millions de couleurs,
- Cartouche de sauvegarde de 512 Kbit RAM à 4Mo,
- Cartouche ROM 1 à 4 Mo,
- Périphérique optionnel : carte de décompression MPEG-1.


Elle sortira donc au Japon le 22 novembre 1994, un peu avant la Playstation, et çà sera un véritable succès : 500 000 consoles se vendent très rapidement pour Noël ! Soit 60% de plus que Sony. Sega revient en force et va niquer Nintendo et le nouveau venu Sony ????


Playstation c'est plus fort que toi

Nous sommes en 1994. Doom a révolutionné le jeu vidéo avec sa 3D texturée et la 3DO en met plein la vue avec ses superbes jeux 3D. Il n'y plus de doute : l'avenir est aux consoles offrant de bonnes capacités 3D.

Et c'est hélas le point faible de la Saturn : en théorie assez puissante mais son architecture interne est trop compliquée pour les programmeurs qui auront bien du mal à exploiter la console (ceci ne vous rappelle pas une certaine Playstation 3 ?!).

Par contre la console est très douée pour la 2D : Plans graphiques, rotations, zoom, sprites en grande quantité. Mais la 2D c'est has-been à cette époque, même pour le hardcore gamer qui a tendance à être attiré par le côté obscur de la 3D.

La console va donc souffrir de la comparaison avec sa concurrente directe : la Playstation de Sony sortie juste après. Celle ci s'en sort beaucoup mieux en 3D ! Il suffit de voir Ridge Racer sur Playstation et Daytona sur Saturn pour bien comprendre la différence de puissance ! Sur ces images les différences paraissent aujourd'hui peu évidentes, mais à l'époque, animé à l'écran, il y avait un sacré écart visuel entre les deux consoles :

Virtua Fighter sur Saturn Vs Tekken sur Playstation

daytona-Saturn.jpg  ridge-racer.png

Daytona USA sur Saturn Vs Ridge Racer sur Playstation



Il y a aussi un facteur très aggravant pour la Saturn : son prix...

3290 francs !

La Saturn sort en France en Juillet 1995 au prix réellement affolant de 3290 frs (avec Virtua Fighter), soit près de 500 euros bordel de sprite !!! (Le prix passera rapidement à 2990 frs, trop sympa). Il faut savoir que la Playstation, plus puissante, sortira quelques semaines plus tard à seulement 2070 f ! Même si Sony est un nouveau venu, la différence de prix et de résultat à l'écran ne laissent alors aucune chance à Sega.

Hélas les meilleurs jeux de baston et les meilleurs jeux de shoot 2D ne débarqueront jamais en europe ! Ce qui aurait pourtant différencier nettement la logithèque Saturn de celle de la Playstation, moins à l'aise en pure 2D. L'Europe "abandonne" dejà la console en 1997.

Sega tentera de revenir en améliorant la qualité de ses titres et en s'alignant sur le prix de la Playstation, mais il est déjà trop tard face à la puissance marketing de Sony. Malgré une bonne résistance au Japon la situation en Europe est désespérée. La sortie de Final Fantasy VII achèvera la console qui s'eteindra en Europe fin 1998. Au Japon elle survivra jusqu'en 2000.

saturn-ads.jpg


L'architecture de la Saturn (Par le Gamopat Ob1)

SEGA America a travaillé très tôt sur l'architecture biCPU. SEGA a toujours eu une certaine expérience du biprocesseur, en particulier avec ses bornes (Afterburner est un bi68k), ils sont partis là-dessus. Hitachi étant très puissant là-bas, et l'offre RISC peu existante alors aux USA, Je pense que c'est SEGA Japan qui leur a soufflé le choix du Hitachi SH2. Et la 32X est sortie un an plus tôt que la Saturn.

Pour la Saturn justement, ce n'est pas la même chose. Au départ, SEGA Japan avait considéré un seul CPU Nec (le V80, qu'on retrouve dans certaines bornes), un VDP 2D (qui deviendra le VDP2) et évidemment un CD. Sauf, quand les specs de la Playstation on commencé à sortir, les décideurs (pas les ingénieurs, notez la différence) ont paniqué. Ils ont décidé de donner une plus grosse puissance processeur et sont allé puisé ... chez SEGA America ! Mais quand ils ont vu la puissance graphique de la Playstation, ils ont rajouté un processeur (qui deviendra le VDP1). Et pour être vraiment sûrs de leur coup, ils ont ajouté un SCU (Sega Custom Unit) : un processeur spécialisé qui fait du DMA et du DSP. On gave un peu de RAM, on en met un peu partout, on emballe, et on vend.

Sauf, vous l'avez souligné docteur, tout ça, ça a un coût. Et pour développer dessus il faut se lever tôt !!! Yu Suzuki, le grand développeur, a dit : "il n'y a qu'un développeur sur 100 qui arriverait à bien développer sur la Saturn". Et il avait raison. Le kit de développement ne prend pas en compte le 2ème CPU et certains jeux ne l'utilisent pas. De plus, SEGA, qui n'a pas donné les moyens aux développeurs de prendre véritablement en main leur console, déconseille l'usage de l'assembleur, pour des raisons de rapidité de développement.



LES DIFFERENTS MODELES

Il existe différents modèles de SEGA Saturn :

LE MODELE BOUTONS OVALES
Gris au Japon et noir en Europe





LE MODELE BOUTONS RONDS
Blanc au Japon et toujours noir en Europe





LA SKELETON

Pour les collectionneurs fous il existe une séries limitée : la Skeleton. Un modèle transparent (50 000 exemplaires)et un deuxième modèle teinté bleu (20 000 exemplaires)




A noter que Hitachi et JVC sortiront des clones de la Saturn.



LES JEUX

Petite sélection

Voici quelques jeux indispensables pour votre Sega Saturn :

Last bronx (excellent beat'em all)
Sega Rally  (la référence absolue des jeux de rally à l'époque)
Nights
Panzer dragoon
Panzer Dragon Zwei
Shining force 3 
The House of the Dead
Tomb Raider
Duke nukem 3D
Virtua Fighter 2
Resident Evil


 

SEGA Rally, et sa boite européenne au format allongé

En import il y avait de quoi faire :

Radiant Silvergun (shoot culte car rare... je ne le trouve pas fabuleux)
Parodius ForEver With Me
Guardian Heroes
ThunderForce V (la suite des fameux ThunderForce III et IV de la Megadrive)
La série Street Fighter Zero
La série Fatal Fury
La série King of Fighters
Darius Gaiden
Donpachi
Dodonpachi
Metal Slug
etc...


 

Donpachi et sa boite Japonaise (au format CD)

Comme vous le voyez c'est assez alléchant ! Surtout en import ! De quoi faire encore rêver un gamer en 2008 ! Il est bien sûr indispensable de se procurer un modèle japonais pour pouvoir jouer à toutes les merveilles jamais importées en Europe.


ad saturn 002



"SONY M'A TUER"

Au final, on peut tout simplement dire : quel dommage ! Quel dommage d'avoir pondu une architecture aussi complexe, quel dommage que les excellents titres japonais ne soient jamais sortis en Europe. Sony a tué la Saturn, et ils en feront de même peu de temps après avec la Playstation 2 qui assassinera la Dreamcast. En 2000 "console de jeu" rime désormais avec le mot "Playstation". Reste une Saturn aujourd'hui géniale pour le rétrogamer qui peut profiter assez facilement de toutes les perles (surtout 2D) sorties au Japon à la fin du siècle dernier. Un seul conseil donc : procurez-vous un modèle Japonais !

Commenter cet article

oldgamer 30/11/2014 00:48

Chouette article mais pourrais tu nous spécifier les meilleurs jeux japonais je serais hyper interrress par ton éclairage

emile louis 13/09/2012 22:28

Cher docteur, quand vous dites pour le MCD et la 32X (pouvais t il en etre autrement ?) Franchement faut se remettre dans le contexte de l'époque et ces consoles déchirait tous (neo geo a part)mais
les beaufs moyens preferais jouer a bipbup mario sur super naze ... La qualité des jeux de ces bécanes s'été autre chose que nintendo'nt

NinPlayGa 07/03/2016 22:14

tu trouve Nintendo nul? Regarde la N64, elle a beau être sortie plus tard, elle est excellente! Et apprend à écrire avant de critiquer!

oh oui, et Super Mario World sur Super NES est un jeu GÉNIAL!

rodi 12/09/2012 15:28

Radiant Silvergun (shoot culte car rare... je ne le trouve pas fabuleux)

C'est un jeu culte pas parce qu'il est rare mais parce que c'est un des meilleurs shoots jamais crées

ted17 12/09/2012 15:00

Dommage,trés bonne console,j'en tiens de trés bon souvenir avec PANZER DRAGOON

zyo 12/09/2012 11:33

A noter que pour les propriétaires de Modèle Euro, une cartouche type CD+ vous permet de jouer au imports sans soucis.

baracouda 12/09/2012 11:29

"la 3DO en met plein la vue avec ses superbes jeux 3D"

??? o_O

Bluntstick 12/09/2012 10:49

La JAP blanche c'est la Plus belle !

Bernard Pivot 12/09/2012 07:01

RKN qui signale des coquilles alors que lui-même fait des fautes... Ha ha.

rkn14 11/09/2012 23:50

ahhhh, ok ok :)

Gribouille 11/09/2012 23:16

Sony m'a tué c'est fait exprès en référence à un celebre meurtre :

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=182349.html

rkn14 11/09/2012 23:12

Très chouette article, intéressant pour moi qui connait mal cette console.
Mais je tenais à signaler 2 petites coquilles :

- le titre : Console 8-bits ??? pas 32 ?
- "sony m'a tuer", c'est mieux comme ça "sony m'a tué" ;)