RETROGAMING : THE KING OF FIGHTERS 98 / NEOGEO

Publié le par Dr Floyd

Editeur : SNK
Support : NeoGeo AES
Année : 2008
Existe également sur NeoGeo CD, MVS, Arcade



The King of Fighters 98, pour beaucoup le meilleur opus de la série, et pour certains le meilleur jeu de combat 2D de tous les temps. Rien que çà. Je ne saurai être formel sur ce point, mais nous tenons en tout cas ici une perle dans l'histoire du jeu vidéo ! 

Alors que la production de la Neo-Geo est stoppée depuis un an, des bijoux continuent à sortir pour la mythique console de SNK dont cet ultime épisode de King of Fighters... Ultime car cela devait être le tout dernier épisode, le "dream match" ! Le jeu sera sous-titré Dream Match Never Ends au Japon et The Slugfest aux USA. On remarquera tout de suite la très triste jaquette du jeu : blanchâtre, très sobre, assez décevante...


Boitier moche... mais bon 683 Megas... Rhaaa que c'est bon çà !

Pas de trame scénaristique ici, c'est une sorte de compilation "finale", car on y retrouve même des personnages "morts" des opus précédents. Il faut voir ce jeu comme un hommage final à la série. De toute façon qui a besoin d'un scénario pour jouer à un jeu de baston de ce type ?!

L'intro des King of Fighters, rien que çà, c'est un grand moment vidéo-ludique ! Sauf qu'étrangement pour cet opus l'intro n'est pas vraiment exceptionnelle. Elle est certes sympa mais manque vraiment de charisme... Dommage quand on voit par exemple l'intro géniale de l'opus 95 ! Les menus sont quant à eux classiques : un mode arcade, un mode survivor et un mode practice (pas besoin de vous expliquer en détail !). Lançons fébrilement une partie !


La sélection des personnages : Whaou !

C'est la folie, près de 40 personnages s'offrent à vos yeux émerveillés ! Vous avez alors le choix entre un mode de jeu Extra ou Advanced. Des modes qui se différencient par quelques subtilités notament au niveau de la barre de puissance et des différentes esquives. En mode Extra la jauge de puissance se remplit en pressant A+B+C et en mode Advanced elle se remplit au fil des attaques. Je choisis mes 3 personnages, ma dream-team, et c'est parti pour le combat ultime : 3 contre 3.

Disons le tout de suite : Le Gameplay est fantastique ! Souple et précis, comme jamais il ne l'a été, on se régale vraiment à triturer le stick arcade de la mythique console. On retrouve bien sûr les coups normaux avec les deux poings et les deux pieds, les coups spéciaux, les furies et trois niveaux de saut. La palette des coups disponibles est conséquente et comme souvent dans les jeux de baston : débutants et experts y trouveront leur compte. Le gameplay est très bien équilibré et les personnages ne présentent pas de doublon.




Les graphismes sont très sympa, fins, détaillés et les personnages sont vraiment bien intégrés aux décors. Les sprites sont superbes et toujours très fluides et très bien animés. Impressionnant quand on voit le nombre de personnages au total ! Dire que çà tient dans une petite (hum!) cartouche... Les effets spéciaux 2D sont sublimes (le travail sur les flammes est superbe). l'ensemble du jeu est totalement fluide, c'est vraiment parfait ! Bref, Playmore, qui nous a pondu par mal de bouses sur PS2 devrait en prendre de la graine !!!!!



Du coté de la bande son, les musiques sont classiques mais collent bien au jeu. Les digitalisations sont bien sur présentes, chaque personnage en disposent, donnant un cachet supplémentaire au jeu. Çà crie, çà gueule, çà insulte ! C'est le pieds !

Et n'oublions pas certes une évidence, mais c'est tellement bon de le rappeler : il n'y a aucun temps de chargement, tout s'enchaîne, l'intro, la sélection, les niveaux... C'est un bonheur de Gamopat ! Un véritable jeu d'arcade.




The King of Fighters 98 est certainement l'un des plus grands jeux de baston de l'histoire. Tout est nickel dans ce jeu : le gameplay, les menus, les graphismes, les animations, la fluidité et la bande son. Le jeu ne vieillit vraiment pas et cela reste un vrai plaisir d'y jouer en 2008, dix ans après sa sortie. La durée de vie est réellement infinie. On ne fait vraiment pas mieux de nos jours dans le domaine de la baston ! 683 Mega de bonheur. Un jeu mythique.

SUPPOS : 6/6


Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

olivic 08/06/2008

Il est peu légé le test. Il serait de bon ton de décrire un peu les deux types de gameplay.
Il faudrait rajouter aussi que le jeux est bourré qu'easter egg.

Sinon, sa principal force est que le jeux est extrêmement bien équilibré et que tous les personnages sont intéressant à jouer et sans doublon.

Il faudrait aussi signaler qu'un remake HD va bientôt sortir en arcade (et surement console par la suite).

Monsieur 08/06/2008

Cette série est désuete...
Ceux qui jouent encore sont juste des nostalgiques qui aiment sortir des furies en facilement en 3 coups.
C'est comme la série Street Fighter, c'est un gameplay casual pour néophyte en jeu de combat.
Guilty Gear XX est le meilleur jeu de combat en 2D.
Désolé d'être dur mais c'est la vérité, cette série devrait s'arrêtait, King of Fighter est mort avec la console.

gros tony 08/06/2008

ohhh, faut pas abuser, dire que c'est mort?!
va donc au Japon voir si c'est mort.

Je préfère bien plus les personnages de King of' que de Guilty Gear ou ça va dans tous les sens.

Yamazaki, Heidern, Goro, et bien sur Iori, ils sont pas trop classes eux?
Guilty Gear c'est pour les émo, pan!!!

DBZ3 08/06/2008

en tout cas de bien belles images 2D ! Il sort sur PS2 bientot je crois

turtl33 08/06/2008

Kler que les persos de KOF sont infiniment plus charismatiques que ceux de guilty gears,tant au niveau du gameplay que de la conception, mais il faut replaçer les deux jeux dans leur contexte et leur époque.

Seb25 09/06/2008

J'ai jamais aimé guilty gear et à tous les niveaux autant graphismes que son, le charisme des persos ou la jouabilité, guilty gear est à la ramasse sur tous ces points, sauf pour les graphismes tape à l'oeil, en clair j'ai jamais pu le voir en peinture ce jeu ! par rapport au must que sont et reste toujours les street et KOF et quand je vois des com comme le tien "Monsieur" ca me fait rigoler, un fan de baston ne dirait jamais de telles aneries.