RETROGAMING : SUPER MARIO BROS 2 / NES

Publié le par Black mamba

Editeur & développeur : Nintendo
Support : Nintendo NES
Date de sortie (Europe) : 1989




Nous sommes en 1987. Un jeu signé Nintendo, appelé Doki Doki Panic, voit le jour au pays du soleil levant. 4 personnages disponibles, un univers bien particulier et des ennemis à tuer à coups de légumes en pleine face, ce fut la recette d’un franc succès. Aussi, après quelques remaniements, et un remplacement des 4 persos par 4 stars de chez Nintendo, le jeu voit le jour sur notre continent ainsi qu’outre Atlantique, sous le patronyme de Super Mario Bros 2. Nous sommes alors en 1989. Que peut bien valoir ce deuxième volet des aventures de Mario ?


Il ne lui manque plus que le tutu!

Avant d’appuyer sur start pour jouer, tels les impatients que vous êtes, il faut patienter quelques secondes pour voir défiler, en quelques lignes le scénario très fouillé de ce jeu. Il s’agit d’un rêve dans lequel Mario voit un endroit qu’il retrouve dès son réveil en allant se balader… Voilà toute l’intrigue. Le scénario n’a jamais été le fort de la série des Mario, mais ce deuxième épisode de la saga du plombier rompt avec l’intrigue du premier volet, basé sur « il faut sauver la princesse Peach ». Concept qui sera d’ailleurs maintes fois repris par la suite. Mais ne nous égarons pas.


C'est bon d'éclater de la souris!!

Au début, on sélectionne donc un des quatre persos disponibles, au choix Toad, Peach, Mario & Luigi, chacun avec leurs spécificités. La maniabilité est intuitive comme toujours pour un jeu signé Big N. Quelques variétés par rapport au premier opus apportent un peu de nouveauté, notamment l’arraché de légumes du sol (radis, citrouilles, carapaces, et autres réjouissances) pour tuer les ennemis, qu’on ne peut pas écraser comme dans Super Mario Bros.


Fichtre, j'ai failli y laisser un ongle!

Une autre nouveauté vient du fait que l’on peut, en arrachant une touffe d’herbe du sol, trouver une potion, qui fait apparaître une porte. Une fois celle-ci franchie, quelques secondes vous sont octroyées pour tenter de récupérer des pièces ou de la vie.


Le monde miroir, où l'on dispose d'un temps limité.

Ces fameuses pièces vous serviront pour un minijeu en fin de niveau type bandit manchot, pour gagner des vies notamment.


Petit minijeu, assez difficile de rafler quoi que ce soit...

L’animation des persos est bien faite, tout dépendant du perso que vous dirigez. En effet, Peach peut planer dans les airs, Toad ramasse plus vite les légumes, Mario est comme toujours, polyvalent, et Luigi peut sauter plus haut. Un petit temps est nécessaire pour maîtriser ce dernier, notamment à cause de l'inertie lors de ses sauts, plutôt agaçante et rendant sa maniabilité parfois imprécise. Les graphismes sont jolis, colorés, variés, bien plus fins et détaillés que ceux du premier épisode. Niveau bande-son, celle-ci est assez restreinte, néanmoins elle est agréable et permet une bonne immersion dans le jeu, surtout lorsque l’on arrive aux boss de fin de niveau, où la musique s’accélère.


Les gardiens de la clé sont impitoyables!


Résumons:

Graphismes : Jolis, détaillés, vraiment améliorés par rapport au premier épisode. Décors variés, animations réussies.

Bande-son : Répétitive, mais on ne s’en lasse pas, ni des bruitages typiques de la série d’ailleurs !

Difficulté : Assez relevé, il n’est pas aisé de terminer le jeu sans utiliser un des 3 continus ! Par contre aucun challenge à relever, puisqu’aucun temps limite pour terminer un niveau, ni
scoring.

Durée de Vie : C’est pas mal pour un jeu de l’époque, 7 tableaux de 3 stages chacun, et possibilité d’utiliser les 4 personnages apportent de la variété au jeu.

Jouabilité : c’est du Nintendo. B pour courir/déraciner des légumes, A pour sauter. Simple, efficace.

Scénario : les maigres explications du début du jeu ne sont que le prétexte pour une belle aventure…


En bref, ce second opus des aventures du plombier à la moustache, est une réussite tant du point de vue des graphismes que du plaisir de jeu & de l’originalité. On reste scotchés assez longtemps, et on y revient facilement. Le souci du jeu est, selon moi, la répétitivité des actions. Malgré les fréquents changements de décors, il s’agit toujours de déraciner des légumes pour tuer des ennemis, récupérer des clés, et battre des boss qui sont souvent les mêmes sauf quelques exceptions en fin de stage. Voilà pourquoi je lui enlève un suppo, cette épisode étant de mon point de vue, moins accrocheur que le précédent et les suivants, entre autres par un univers différent.

SUPPOS : 5/6

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

zred 01/06/2008 14:38

Il faut aussi dire qu'ils ont booster le "hack" par exemple certains effets sont plus beaux et les animations plus riche'on passe de 2 à 6 images par secondes)

oshibwee 28/05/2008 22:12

Ont a qu'a demander a Mario lui meme,il est en bas a gauche,avec 2 fille!(La photo sur le site) lolll

black mamba 28/05/2008 21:12

C'est vrai que j'ai oublié de citer les warp zone. Pour ma part, le jeu est bien différent des 1e et 3e épisode que je préfère. Mais dans l'absolu c'est quand même un excellent mario ;)

DBZ3 28/05/2008 20:38

Ce 2e opus divise les gamers ! C'est vrai qu'il est vraiment à part dans la série SUPER MARIO BROS

jojocmoi 28/05/2008 20:37

sans oublier les warp zone cachées qu'il fallait trouver dans le monde miroir...

Dorus 28/05/2008 20:31

Mon 1er poste sur ce site !

J'suis pô d'accord avec les 5 suppos:

Trop éloigné du 1er SMB, trop different, pô assez fun, lassant ( selon moi bien sûr ) !

Rien ne vaut le 1 et le 3 ( encore une fois selon moi, tout l'monde à son avis ^^ )

Après tout, a vous d'vous faire votre avis ^^

O_o 28/05/2008 14:31

Me demande ce que les scénariste avait fumer avant d'écrire le scénario!
Mais c'est deja moin pire que "OUT OF THIS WORLD" au snes et genesis(md)

blueblack 28/05/2008 13:45

Moi il m'a beaucoup plus ce volet; et il a beaucoup apporté à l'univers Mario.
Comme par exemple les mondes dans le desert avec les cactus...

indask8 28/05/2008 11:36

J'ai surtout l'impression que tout les jeux "2" sur Nes sont des "moutons noirs" dans leur série:

-Zelda 2 avec la vue de cotée et le système RPG
-Super Mario 2 complètement différent
-Castlevania 2 avec son cotée aventure et les même fenêtres de textes et d'équipement que Zelda 2 (tien tien...).

Et j'en passe...

leZone 28/05/2008 10:56

ce mario n'est pas un mario! (je ne savais pas pour le rip, mais maintenant je comprends mieux)
on ne retrouve plus les caractéristiques des jeux de plateforme mario, nos réflèxes sont trompés, et cet épisode est pour moi celui qu'il faut oublier

indask8 28/05/2008 10:30

Le plus impressionnant avec ce jeu, c'est que à la base c'était un hack d'un jeu Japonais "Doki Doki Panic" comme dis dans l'article qui est sortis en europe et aux USA à la place du vrai Super Mario 2 qui était jugée trop dur...

Et au final l'intégralité de l'univers de ce jeu à été repris par la suite dans les jeux mario...

Comme quoi.

dormin 28/05/2008 09:18

Pour ma part, ce volet à toujours été mon préféré.