TEST : TOCA RACE DRIVER 3 / XBOX

Publié le par Dr Floyd

Editeur : Codemasters
Support : Xbox
Année : 2006

Après un excellent Toca Race Driver 2, le meilleur simulateur de conduite automobile sur la génération "128 bits", Codemasters remet çà une troisième (et dernière) fois... Gamopat fait chauffer le bitume...




 

 

 

 

 

 













Complet !

Tout commence plutôt très bien, l'intro est réussie, les menus sont clairs, les options sont nombreuses : world tour, championnat, course simple personnalisables, mode on-line, le tout sur 80 circuits et 70 véhicules sous licence. Le plus impressionnant en commençant à découvrir les courses du world tour est la diversité ! Toca se veut être une simulation complète de tout ce qui peut rouler sur 4 roues : F1, Buggy, Rallye, Super Tourisme, Off Road, Karting, camions, courses sur ovale, j'en passe et des meilleurs ! Du complet de chez complet. On a même parfois l'impression de changer de jeu d'une course à l'autre !


Évacuons les défauts tout de suite...

Reste quelques inconsistances dans le gameplay, dans la plupart des courses vous criez au génie, tant la maniabilité et la difficulté vous semblent bien réglées, mais dans quelques unes vous finissez par vous énerver (contrôler les vieux bolides est très frustrant !) en raison soit d'une maniabilité hasardeuse ou d'une difficulté mal réglée... Défaut déjà présent dans Toca 2. A noter que le gameplay du mode Rallye s'est un peu amélioré, même si on pouvait espérer encore mieux. Dernier tout petit défaut : l'apparition de commissaires de courses qui vous infligent parfois des pénalités de façon un peu exagérée.


L'IA

Elle est de très très bon niveau, à des années lumières devant Gran Turismo : les pilotes doublent, provoquent des accidents, partent en tête à queue, vous percuttent, vous bloquent le passage... Bref, c'est vivant ! Le pieds ! On pourrait tout de même reprocher à cette IA d'être un peu trop "légère" dans les virages serrés où on profite souvent pour en doubler quelques uns...


La réalisation

Coté réalisation, on reste dans la même tendance que le 2e épisode : c'est sobre et efficace. Rien de fabuleux graphiquement certes, mais l'essentiel est bien là : 60 im/sec en permanence, condition essentielle pour une simulation automobile (que Forza en prenne pour son grade), sans le moindre ralentissement... Et pourtant çà pourrait ralentir avec  jusque 20 véhicules en même temps, de beaux reflets en temps réel, des déformations en temps réel, et une IA de qualité. La bande son est de grande qualité également, on sent bien le "moteur". Bravo à Codemasters pour sa parfaite maîtrise technique. A noter aussi des cinématiques (dans les stands) de bonne qualité qui vous plongent dans l'ambiance aussitôt.

















Votre Mentor... La classe avec sa blouse de bleu-bite...



La liberté !

En mode "libre" vous pouvez choisir le type de course de votre choix, le nombre de tours, la difficulté, le nombre d'adversaire, et différents réglages... De quoi "construire" la course dont vous rêvez ! Rien ne vous empêche de créer par exemple des courses sur ovale de 200 tours avec arrêts aux stand... Si vous avez bien réglé la difficulté du jeu à votre niveau vous vous retrouverez à faire des courses palpitantes façon Indy 500 ! J'avoue avoir un faible pour les courses de Buggy ou toutes les courses sur terrain abîmé... tout ceci donne un petit goût de Destruction Derby bien agréable !


La simulation auto ultime

Au final, on peut dire que Toca 3 est la simulation ultime sur 128 bits. Il explose le daubesque Gran Turismo 4 sur tous les niveaux (sauf graphiquement). Il explose aussi Forza, il est plus fluide, plus immersif, plus complet, bien plus varié, bien plus fun et avec une IA de bonne qualité. Toca 3 restera à coup sur comme le meilleur jeu de caisse sur 128 bits, malgré quelques mauvais réglages de difficulté sur certaines courses du world tour.

Certaines mauvaises langues vous diront que le comportement des véhicules de Gran Turismo est meilleur, mais vraiment cela se ressent à peine, et c'est tellement compensé par un gameplay génial et ludique (sorties de piste, adversaires "vivants", déformations, chocs, variété des courses) que cet argument ne vaut rien. De plus il est vendu à 45 euros. Chapeau. On attends maintenant la même chose sur Xbox 360 (miam) ! Indispensable. Le meilleur jeu de "caisses" de sa génération.


SUPPOS : 5,5/6

Publié dans TESTS

Commenter cet article

len91 27/05/2007 20:06

Sans commentaires, sauf que votre comparaison est vraiment minable... on se demande meme si le gars qui a ecrit l'article a dejà joué a Gran Turismo...

Nork 17/06/2006 02:04

une simulation? cette chose? faire des drit avec une f3, un karting ou autre... sa resemble vraiment pas à une simulation. Apprend à conduire une voiture avant de pouvoir dire qu'un jeu est plus simulation qu'un autre.Grand Turismo est loin d'etre un vrai jeu de simulation mais il reste largement devant Toca. De plus dans les championnat, il y a meme pas les vrai voitures... par exemple en british f3 il y a qu'une seule voiture (deja qu'une Dallara et pas de Lola...) et une seule ecurie: ADR et les autres sont seulement des dérivé de couleur... On se retrouve donc avec un dany Watts qui conduit une Dallara de type inconue alors que cette année là il était au volant d'une Lola... il ne se sont pas foulé. Enfin bref , il est vraiment nul à conduire et pas complet, en terme de simulation je prefere comparé vroom sur atari à ce jeu plutot que Grand Turismo.

toto 05/03/2006 18:37

J'ai le version PS2 de ce jeux il est SSSSSUUBLIME!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

yoyo 02/03/2006 10:21

Boaf chacun son avis,Senna, si il le trouve muavais il le trouve mauvais, certain vont trouver a chier Toca Race driver 3 daubesque aussi.

Senna 02/03/2006 08:17

Vous etes un peu dur avec l'excellent Gran Turismo tout de même