TEST : ELDER SCROLL IV OBLIVION / XBOX 360

Publié le par Dr Floyd

Développeur : Bethesda
Editeur : 2K Games
Support : Xbox 360
Année : 2006


Elder Scroll IV Oblivion était le jeu le plus attendu depuis le lancement de la Xbox 360. 4e opus de la série culte des jeux de rôle Elder Scroll, c'est le dernier héritier des vrais jeux de rôle dans la lignée de la série Ultima des années 80. Alors est-ce le RPG ultime ?


Tout débute plutôt mal, vous êtes en prison ! Heureusement, coup de bol ou signe du destin, l'Empereur vient utiliser un passage secret qui se trouve dans votre cellule (bah voyons !) pour fuir de mystérieux agresseurs. Il en profite alors pour vous confier une mission des plus importante avant de mourrir : sauver son royaume. Pas de problème... vous êtes l'élu !



Allez hop en route !

Vous en profitez alors pour définir vos caractéristiques comme dans tout bon jeu de rôle qui se respecte : race, signe, classe, compétences... Vous créez même le visage de votre héros. Vous possedez plusieurs caractéristiques (force, endurance, agilité, etc...), des points de santé, de fatigue et de magie. En fonction de vos choix vous serez plus ou moins doué dans certains domaines, le guerrier sera expert des combats bien sûr, le mage expert en magie et le voleur expert en discrétion. Pour monter de niveau il faudra faire évoluer vos compétances majeures (et être très patient !).


Liberté de jeu

C'est la caractéristique principale de la série et c'est ici à nouveau très réussi. Vous pouvez suivre la quête principale qui est très prenante, ou faire ce que vous souhaitez, visiter les villes et villages, effectuer les quêtes secondaires, rencontre des gens, flaner dans les forêts et montagnes, cueillir des fleurs, fabriquer des potions, "nettoyer" les donjons et ruines, voler les pauvres gens... Vous pourrez même acheter (ou voler!) un cheval pour vous déplacer plus rapidement. Aucun chemin à suivre, vous pouvez aller ou bon vous semble sur la carte, sachant que plus vous vous éloignez des sentiers connus, plus vous risquez de rencontrer de la "racaille".

(C'est là qu'on repense au fameux RPG immonde "Fable" de Lionheart qui se voulait revolutonnaire...)



Cà c'est moi... Quoi ?! Elle vous plait pas ma tronche ?

Dans Oblivion la gestion du temps qui passe est un élement important : Les jours et les nuits défilent, et contrairement à Morrowind les magasins ferment la nuit. Les personnages "non-joueurs" ont une bonne IA et peuvent même parler entre eux et ainsi vous apprendre des choses intéressantes. Le système de dialogue a été revu, avec un beau zoom sur le visage du personnage rencontré, celui ci aura différents fiacès en fonction de la conversation. Il reste encore des problèmes de traduction, mais bon cà peut aller malgré tout.

Les combats ont fait l'objet d'un petit lifting depuis Morrowind, la gestion arme/bouclier est efficace, et les combats sont agréables (si j'ose dire !). Il est conseillé de jouer en mode 1ere personne, bien plus immersif que la vue 3e personne où le personnage semble "flotter".

La gestion des nombreuses options (selection d'objets, d'habits, de sorts, cartes, détails de missions...) est très bien faite, après un petit temps d'adaptation vous navigerez facilement dans les menus.


Belle réalisation

Vous découvrirez un excellent moteur graphique, le moteur Havok de Half Life 2. Les graphismes sont impressionnants, la distance d'affichage est affolante... On est absorbé littéralement dans le jeu, la végétation est entièrement animée, les ruines et édifices sont superbes, les donjons sont sombres (n'oubliez pas votre torche !), le ciel est fabuleux, de jour comme de nuit, et les passages vers Oblivion terrifiants. Vous pouvez rester en admiration devant un bout de paysage... avec une vue dégagée qui peut porter à plusieurs km ! Vous etes vraiment plongé dans un autre monde qui vous fait oublier la réalité (et le temps qui passe... bonjour les nuits blanches !). Quant aux musiques elles sont très bien adaptées au jeu, elles sont épiques à souhait et font penser au Seigneur des anneaux.



Admirez ces graphismes et la profondeur de champs !

Le framerate n'est pas parfait par contre... tout spécialement lors des temps de chargement (le jeu chargeant en continue les décors en fonction de votre emplacement)... Cela est encore plus visible lors des déplacements rapides à cheval. Mais le jeu reste 100 % jouable, pas d'inquiétude. Les temps de chargement lors de l'entrée ou de la sortie d'un batiment sont quant à eux assez correct.


Malgré ses défauts, inconsistance du framerate, quelques bugs, dialogues parfois mal traduits, nous restons en admiration totale devant un jeu aussi complet, aussi immersif, apportant un sentiment de liberté totale. Le rêve absolu de tous les gamers des années 80 fans de Ultima, qui à l'époque devaient se contenter de "cases" pour déplacer leur personnage et avoir beaucoup d'imagination. Aujourd'hui cette imagination se concretise directement en visuel à l'écran ! Chapeau ! Le plus beau et plus grand jeu de rôle de l'histoire du jeu vidéo.


Akalabeth (Ultima 0), là ou tout a commencé en 1979 ! Le graphisme a légérement progressé depuis :-)

SUPPOS : 6/6

Publié dans TESTS

Commenter cet article

leZone 06/10/2008 10:59

humm, je n'avais plus joué à un jeu de rôle médiéval depuis, humm, Dongeon Master ?
alors forcément, éclater des rats dans des égouts en 3D, forcément je ne peux que trouver ça mieux que ya 20 ans. Il faut que j'avance un peu plus dans le jeu pour voir ce qu'il en est.


PS : il semblerait que la console de Frederico Brinca est en train de rendre l'âme sur l'autel du RROD, les freeze et autres problèmes de loading sont des symptomes des vieilles consoles de 2006 et ne sont pas à mettre sur le compte de tel ou tel jeu

PS2: concernant les PATCHS, j'ai eu droit à une grosse (plus que d'habitude pour les autres jeux) mise à jour sur la xbox 360 au 1er lancement avec la console connectée au live, espéront que les bugs du début ont été corrigés.

Threepworth 24/06/2008 17:36

Vraiment un jeu formidable, que j'ai vite laissé tomber...

J'ai découvert la saga avec Morrowind. Là le problème arrivait vers la fin du jeu. Chef de toutes les Guildes, les PNJ ne me connaissaient pas et pire me souhaitaient encore la bienvenue sur l'île...

Dans Oblivion la quête principale est bâclée. On apprend tout de suite qu'on est l'élu et on connait tout de suite la fin alors que dans Morrowind, le suspense durait un moment.

Mais le pire défaut de ce jeu c'est de s'adapter au niveau.
Dans Morrowind, vous rentrer dans une grotte pleine de bandits et vous vous faites rétamer. Vous décidez alors de devenir plus fort pour aller les éclater et vous venger.
Il y une motivation à progresser et tout n'est pas accessible de suite.

Dans Oblivion, tout est accessible de suite quelque soit votre niveau. Et quand vous êtes d'un haut niveau, vous croisez le monstre ultime à tous les coins de rue.
Plus aucun intérêt...

Psafel 07/05/2008 23:50

Depuis que j'ai mon nouveau pc j'ai pu enfin acquerir ce jeu qui me faisait tant rever. Et je peux dire que je ne suis pas decu.
Certes l'aire de jeu se parcourt beaucoup plus vite que dans morrowind et est plus restreinte. J'ai traversé cyrodil de part en part en 15mn environs alors que dans morrowind 15mn c'etait pour aller de Seyda neen a Balmora soit une toute petite partie de l'ile mais bon.
Les quetes sont plus interressantes, le jeu est plus dynamique, l'interface malgré la localisation foireuse est moins bordelique (au moins je ne suis pas perdu dans mes quetes quand je reprend le jeu apres un moment) et surtout... quels splendides graphismes !!! Une veritable oeuvre d'art.
Quelques défauts bien sur comme la localisation foireuse et quelques bugs par ci par la, mais comme dis le doc, tant qu'on s'eclate comme un malade on oublie.

Un jeu fantastique, merci Bethesda !!!

5/6

Ps6k0tic 28/04/2006 20:13

Je voudrais apporter quelques précisions,car il y a eu confusion dans le test: le moteur HAVOK est un moteur physique et non graphique...
le moteur graphique d'half-life 2 est le source engine,il est different de celui d'Oblivion mais par contre ces 2 jeux utilisent le meme moteur physique : HAVOK.

Frederico Brinca 02/04/2006 23:43

J'ai eu un seul freeze. En fait je suis entré dans la guilde des guerriers de Chorrol et pour une raison mystérieuse je me suis retrouvé coincé. Impossible de bouger, mon perso courrait sur place. Du coup je me suis dit "bon... je ressorts et je rerentre et ça sera bon". Erreur: le loading pour sortir s'est coincé à 20% et en est resté là à jamais (et j'ai attendu cinq bonne minutes - commando frigo et petit tour sur le PC).
En parlant de bugs j'ai eu des bugs de son aussi. Un en crochetage ou en abandonnant une serrure, le bruit d'un picot qui se soulève à joué en boucle jusqu'à ce que je sorte de la grotte. Bien casse pied. Dans le même style mais un peu différent, j'ai reloadé un save dans les égouts au début et la position de cadavre de goblin à légèrement changé: il s'est retrouvé avec le bras pris dans une porte métalique. Du coup le bras gigottait car il n'arrivait pas à trouver une position stable. Pas bien grave, si ce n'est que chaque soubresaut du bras fesait un bruit métalique. Le résultat: le bruit d'une mitrailleuse qui tire sans s'arrêter sur une tonneau en métal. Casse pied puissance mille.
Peut-être que j'ai pas de bol, mais j'en suis à près de 30 heures de jeu, et des petits trucs comme ça, pas horrible, mais crispant quand même, il y a en a tout le temps.
Mais une fois de plus: j'aime plutôt le jeu, je vais m'y remettre dès que j'ai fini d'écrir ce post et je me demande bien par quoi je vais commencer car, comme tout le monde, j'ai 4000 trucs à faire (la quête principale + plusieurs quêtes secondaires + des portes d'Oblivion à fermer).

Mortdelol 02/04/2006 19:29

"Je prefere largement la version console car on a là un produit fini et collectionnable..."
Lul ouais c clair qu'entre les temps de chargement intempestifs ,je ne ^parle pas des chutes de framerates qui sorts d'on ne sais ou,le fait de ne pas pouvoir appliquer les patchs correctifs (plus important que sur tout autres jeux d'ailleur vu l'empleur des dégats ...),de ne jamais jouer aux mods,d'oublier carrement le TESC,un prix plus élevé etc... est une excellente chose.Qu'on se le dise ... si tu as un Pc correct et une 360,il n'y a aucunement a hésiter sur le choix a faire.
"(collectionner des jeux pc ca le fait pas... en plus dans 4 ans il tournera plus sur ton nouveau pc !!!!)"
Hu ? Arretes tes blagues Theme Parc qui a 10 ans tourne encore sur mon pc .... Moi mon Morrowind marche encore hein,il ne c pas encore autodétruit :-) (et j'ai une belle boite cartonnée ...)
"et sur xbox tout le monde a la même config a 100%..."
Tout le monde a une TV HD ? une 60 HZ (imposé ... lol) ?
Stop le fumage de bambou :-)

Lord British 02/04/2006 17:57

je n'ai jamais rencontré les freezes que cite Brinca sur Xbox 360...Je prefere largement la version console car on a là un produit fini et collectionnable... Je pourrai le ressortir dans 10 ans et y rejouer sur ma xbox 360.... (collectionner des jeux pc ca le fait pas... en plus dans 4 ans il tournera plus sur ton nouveau pc !!!!)
et sur xbox tout le monde a la même config a 100%... le jeu a une ame, n'est pas different d'une machine à l'autre...

Matricule77 02/04/2006 03:43

Frederico je vais quoter certaines juste que tu as dites,car certaines choses sont interessantes ..d'autres pas. ;-)
"Déjà, c'est la localisation de la honte"
Certes mais ça c'est le boulot de l'éditeur ... Bethesda n'est donc pas condamnable.Au pire fallais prendre la version US.(en meme temps on se souviens de Morrowind ... fallais s'y attendre).De pluss e que tu trouve honte c'est les petites fautes,les mots tronqués.Mouais bof,HONTE n'est pas vraiment le mot.Prends tu vraiment l'empleur de tout le travail qui a du etre apporter pour traduire le jeu ? je ne pense pas ... de plus bha au pire vive les patchs,ou les traduc que tu peut modifs dans le TESC ...sur pc :-)
"Ici on se coince dans le décors, là on freeze le jeu lors d'un chargement, "
... c'est génial la xbox360 dites moi :]
"Personnellement, si j'avais été en charge du développement, j'aurais trouvé un moyen de balancer le héros en prison quand il passe au niveau dix et seulement à partir de là j'aurais fait commencer la quête principale."
Pour les quetes secondaires ... Je me suis tapé la premiere porte d'olbivion a Kvatch au Level 15 ... apres 25heures de jeu :] ,et la je suis a 38heures ... et j'ai rien branlé dans la quete principale a part avoir fermé cette foutu porte.En braf durée de vie ,c'est que du bonheur etjustement les quetes secondaires est une force majeure du titre.
Dans TOUS les elders Scroll,tu commence en prison ..une marque de la série si tu prefere ...
"Je comprend un peu la logique derrière ce système. Si les ennemis étaient d'un niveau fixe, ça veux dire qu'il y aurait un parcourt logique de progression et donc moins de liberté pour le joueur. Malgré tout, ça me convainc pas tellement, car le plaisir dans un RPG c'est quand même le développement de son personnage qui est rendu ici presque vide de sense."
D'accord et pas d'accord.Suffit de jouer a Morrowind en fait.Les ennemis s'eclater en un coup au level 10 pour ma part ... pas vraiment amusant finalement. et que l'on soit level 10 ou 80 revenais au meme.Aprés si tu veut te la jouer gros bill t'as déja des mods pour empecher la progression des mobs ... mais sur Pc la encore :-)
Le deuxième problème que tu évoques n'en est encore pas un ... Je m'explique.Quand tu prends ton personnage tu vas forcement le spécialisé.Par exemple je vois mal une brute epaisse comme le rougegarde épeiste etre un puissant mage.ça explique le fait que l'intelligence soit si dure a augmenter.Suffit de faire son choix au depart,de choisir en fonction de notre désir de combatre.Mon elfe des bois Voleur-Archer est une merde en magie globalement ... normal il n'est pas fait pour tout simplement.et au pire comme tu dit,il existe des entraineur dans tout Tamriel donc moyennant une contribution financiere tu peut aumenter tout et nimporte quoi.Aprés il faut savoir jouer sur les talents secondaires pour gagners des multiplicateurs a tes levels et meme si t pas spécialiste mage tu peut facilement te tapers des x3 dans une spé qui n'est pas la tienne.Je trouve le systeme totalement logique ..plus tu manie l'épée plus t'es balaize a l'épée point barre.
 "car du coup le temps passé à courir en rond pour régénérer sa mana"
Vas faloir investir dans les popos de mana mon coco ;) lol
Enfin personelelemnt je trouve la version 360 scandaleuse avec ses temps de chargements,freeze et bugs beaucoup plus present.Quand aux patchs et mods ..disons le carrement,ça vas froller l'inexistance. (abérant tout de meme entre toutes les corrections qu'il y a a aporter)
De plus contrairement aux idées reçues (qui ont servi d'arguments trés souvent aux anti pc) le jeu passe plutot bien sur une config honorable.(je fait tourner le jeu en moyen avec un athlon 2600+ et un cg a 60euros,l'ati 9600 ...) et le rendu graphique est plus que convainquant.
Vidéos in Game avec ma config : Vidéo d'un combat contre 2 loups en meme temps ! (12mo) http://rapidshare.de/files/16448978/Combat.MPG.html Promenade en foret (12mo) http://rapidshare.de/files/16449167/garde_champetre.MPG.html Eau + début combat contre un diablotin (7mo) http://rapidshare.de/files/16449283/Magicalforest.MPG.html
Aprés effectivement le jeu n'est pas exempts de défaut loin de la ... mais Oblivion regorge tellement de qualités que finalement la traduction bancale,les bugs etc... ne sont en rien genant dans l'experience vidéoludique hors norme que propose le soft.
Je lui foutrais facilement 19/20,un digne successeur de Morrowind.

Frederico Brinca 01/04/2006 14:37

Au passage, les sorts c'est le design de la honte. Les versions plus puissantes des sorts ont un plus mauvais rapport effet/mana. Moralité, un nuker qui achète un nouveau sort fait moins de dégât en vidant sa mana qu'avec l'ancien. Il le fait plus vite par contre, c'est le seul "avantage" car du coup le temps passé à courir en rond pour régénérer sa mana est encore plus long par rapport au temps passé a nuker l'ennemi....

Frederico Brinca 01/04/2006 14:27

C'est intégralement de l'info de première main obtenue en jouant une quinzaine d'heures sur Xbox 360. Maintenant j'en suis à une vingtaine et je peux allonger la liste.
Mon nouveau vrai problème avec le jeu par contre, c'est le système de progression qui est l'entubade suprème pour deux raisons. La première c'est que gagner un niveau sa veut dire gagner quelques points de caractéristiques, mais sa veut aussi dire: augmentation du niveau, des caractéristiques, des skills et de l'équipement des NPC du monde entier. Traduction: Vous avez gagné un niveau! Bravo! Vous êtes moins fort! Le grosbillisme dans ce jeu ça serait de rester niveau 1 et de progresser en puissance uniquement via les skills et l'équipement, mais sauf erreure, la qualité des objets qu'on peut trouver est elle aussi dépendante du niveau...
Je comprend un peu la logique derrière ce système. Si les ennemis étaient d'un niveau fixe, ça veux dire qu'il y aurait un parcourt logique de progression et donc moins de liberté pour le joueur. Malgré tout, ça me convainc pas tellement, car le plaisir dans un RPG c'est quand même le développement de son personnage qui est rendu ici presque vide de sense.
Le deuxième problème, c'est que pour pouvoir augementer un caractèristique en passant un niveau, il faut avoir eu des skill-up dans une compétence régie par cette caractéristique. C'est bien sympa a part que c'est complétement con. Moi je me suis fait une classe perso, mais je suis sûr qu'on peut rencontrer le problème avec des classes pre-faites: je veux augmenter mon intelligence, mais aucune de mes capacités majeures n'est régie par l'intelligence. Donc actuellement, je parcours les listes de vendeurs de sorts à la recherche d'un self-buff d'une école de magie basée sur l'intelligence et qui coûte moins que mon mana pool actuel pour que je puisse le lancer à répétition quand je me balade, pour faire des skill-up et pouvoir augementer mon intelligence au prochain niveau.... et ça je vais devoir le faire à chaque fois, tout le temps, à tous les niveaux, avec une skill secondaire qui progresse donc super lentement. SUPER FUN! C'est ça ou l'alchimie, encore moins réjouissante vu qu'il faut des composantes.
Mais enfin je joue encore et j'ai envie de progresser. Ce n'est pas rien vu qu'en règle générale je passe plus de temps à acheter des jeux qu'à y jouer!

Dr Floyd 01/04/2006 13:53

J'avoue avoir hésiter à lui mettre 6 suppos à cause de ses imperfections et bugs.Cependant le jeu est tellement hors normes, tellement rpg "old school", tellement fascinant, que je ne vois vraiment pas quel concurrent il pourrait avoir ?!!! Il merite ainsi la note maximale je trouve. Frederico combien d'heures a tu jouer au jeu pour découvrir autant de bugs ? Ou reportes tu simplement ce que tu as entendu ?Quant au débat sur les quetes principales ou annexes, certains diront l'inverse de toi : que la quete principale est chiante tellement on peut s'amuser directement sans suivre la trame scenaristique.C'est toute la magie du jeu, on en fait ce que l'on veut... Moi je frane dans les bois et je cherche des champignons... ;-)
 

Lord British 31/03/2006 21:39

Le jeu a certes beaucoup de défauts et bugs, comme tous les jeux à liberté totale d'action (vor GTA San Andreas), c'est innevitable, a part bosser dessus 3 ans de plus pour pouvoir penser à tout...Et les quetes annexes ne sont pas inutiles comme tu dit Brinca, en faisant ces quetes tu gagnes de l'experience qui te permet de realiser plus facilemenet la quete principale.

Frederico Brinca 31/03/2006 19:03

Bon, j'ai fait une tartine chez Chamboultout, du coup je vais pas en refaire une ici... nope... je vais la copier/coller! Car franchement il faut quand même se calmer et mettre un bémol. Without further ado, le post fait chez Chamboultout:
 
Je suis pas un grand PCiste, ni un grand Xboxeux, du coup je n'avais pas du tout joué aux précédents Elder Scrolls. Je me suis mis à ce nouvel épisode version Xbox 360 et si le jeu est quand même pas mal fascinant, il ne faut quand même pas déconner.
Déjà, c'est la localisation de la honte. Erreurs de traduction, certains textes laissés en anglais, changement de doubleur (ou en tout cas d'intonation) d'une réplique à l'autre, pas d'apostrophes dans les livres, textes qui débordent, se chevauchent, sont tronqués... la HONTE. Mais à la fois, vu la quantité de dialogue et de textes à localiser pour le petit marché francophone, c'est clair que ce n'est pas économiquement viable de prendre le temps (= l'argent) de fignoler.
Ceci dit il y a le jeu. Il ne se passe pas 10 minutes sans qu'un truc débile ou frustrant arrive. Ici on se coince dans le décors, là on freeze le jeu lors d'un chargement, ailleurs on doit refaire un passage car on imaginait naïvement que si le jeu auto-save quand on sort d'un marchand, il le fait aussi quand on ferme une putain de porte d'oblivion, plus tard on est consterné par l'UI dont personne ne voudrait en 1985 (pas pouvoir voir se qu'on a d'équipé ou en stock quand on parcours la liste d'un marchand? Devoir fouiller au fin fond de son inventaire pour trouver les objets qui lance les interfaces d'artisanat?).
Mais le plus fort c'est pas ça, c'est l'IA. Les gars ils ont mis au point un super système procédural pour que les PNJ comprennent se qui se passe autour d'eux, repère les objets, savent leur fonction, savent où ils sont. Tout un système pour analyser les actions du joueur et des autres PNJ, les rapports sociaux qui les unissent, se qu'ils ont en train de faire, et avec tous ces paramètres, chaque PNJ décide ses buts et comment faire pour les atteindre. Quand sa marche bien, c'est ultime: les gars désarmés qui vont chercher des armes, les archers qui gardent la distance et se retiennent de tirer si on a son bouclier levé, c'est la classe, pas de doute. Et je suis sûr qu'il y a des comportements émergeants de bien plus haut niveau que ça. MAIS si on se fait surprendre une fois par heure par ne réaction subtile d'un NPC, on est consterné 10 fois par les trucs absurdes qui se produisent. Le problème du tout procédural, c'est que le bon sens c'est dur à implémenter et que quand on oublie qqch, sa se voit comme le nez au milieu du visage. Je passe sur l'allié qui tourne sur place sur un pont en criant car le gob qu'il veut tuer et à sa verticale mais sous le pont, je passe sur les alliés qui partent à l'assaut d'une mine pleine de gob dans la nuit la plus totale sans que ça les gène le moins du monde. Moi, c'est les trucs stupides qui m'attristent. C'est Magobel qui traîne mort devant son monastère à tout jamais sans que personne ne s'en inquiète, c'est mon supérieur de la guilde des guerriers qui après que je l'aie réveillé au milieu de la nuit fait trois tours sur lui même et quatre pas pour aller se recoucher dans un autre lit, c'est les deux rangées de gardes à la citadelle des nuages qui repassent en mode procédural après une séquence scriptée et qui se bousculent tous et se saluent tous les uns-les-autres comme si ils venaient de se rencontrer. Les phases scriptées elles sont d'ailleurs merveilleuses car l'IA est coupée alors qu'on peu encore agir. Bousculer et boxer le chef d'une secte de "pas cool" alors qu'il fait un discours, c'est un grand moment de n'importe quoi.
J'ai l'air de démolir le jeu là, mais en définitive, entre la consternation et la fascination, la balance penche plutôt vers la seconde. En fait, plus que les problèmes techniques, de design et de localisation (et esthétique! il y a qqch à dire sur les PNJ qui ont des têtes faites au générateur aléatoire), le problème que j'ai avec le jeu c'est le grand écart entre la quête principale et le sandbox game. Dès le départ on est dans une quête pour sauver le monde et on est toujours pressé. Donc si on "joue le jeu" on ne fait pas d'à-côtés. Mais bon... convention de jeu de rôle, on sait qu'en fait, les super trucs urgents, si on met trois mois pour les faire ce n'est pas grave. Mais là il y a une autre bulle: en étant le gars désigné dès le départ du jeu par l'empereur comme celui qui va sauver le monde, j'ai quand même beaucoup de mal à m'intéresser aux petits trafics de Joe, à la fille disparue de Jack et à la corruption de la milice de la ville de Truc. Pour moi c'est vraiment deux jeux en un qui sont mélangé de façon très peu homogène.
Personnellement, si j'avais été en charge du développement, j'aurais trouvé un moyen de balancer le héros en prison quand il passe au niveau dix et seulement à partir de là j'aurais fait commencer la quête principale.
Voilà, c'était la tartine du jour.