HEBDOGICIEL : IL Y A 25 ANS DEJA !

Publié le par Dr Floyd

En 1983 j'étais encore jeune et beau, sans barbe, je jouais à la Colecovision et je tapotais des programmes sur mon surpuissant Ti99-4/A... j'étais un peu considéré comme un fou au collège, et j'allais finir par le croire, mais un nouveau magazine sorti le 7 octobre 1983 ne fit comprendre que si j'étais fou, je n'étais pas le seul à l'être : Hebdogiciel venait de naître !


Le numéro 1 ultra collector !

Drôle de nom pour un magazine destiné aux fans de micro-ordinateurs. Drôle de magazine tout court : les 3/4 du journal contenaient des listings à saisir ! Des jeux en basic pour votre ZX81, Ti99, Vic 20, Oric 1, Spectrum... On passait alors des heures, voire des jours, à re-saisir tous ces programmes que l'ont sauvegardait ensuite pendant 20 minutes sur une cassette audio en espérant que çà se passe bien, car sinon il fallait tout re-saisir ! Le pire c'était de retrouver les fautes de frappe, car un seul caractère différent du listing original (qui pouvait en contenir jusque 40 000 !) et rien ne fonctionnait !



Autre grosse particularité de "l'hebdooooo" : dirigé par Ceccaldi, le journal était impertinent et franc, les mauvais jeux étaient clairement considérés comme des bouses inter-galactiques, et les rédacteurs n'hésitaient pas à dire ce qu'ils pensaient des fabricants et éditeurs. On se souvient de "L'informatique c'est de la Merde !" ou de "Atari nous a tous pris pour des cons" ou encore de la photo de Alan Sugar (patron de Amstrad) avec des oreilles de Mickey ! Et que dire du fameux encart dans un numéro d'été avec des parodies des magazines "concurrents" comme Tilt ou SVM... Bref, Hebdogiciel emmerdait gentiment son monde et s'est payé des tas de procès (qu'ils ont gagné en général !).



Dernière grosse particularité de Hebdogiciel : les brillants dessins de Carali qui envahissaient toutes les pages ! Rien que pour eux ça valait franchement le coup de sortir 10 francs chaque semaine !



Le magazine disparaîtra en janvier 1987, non pas à cause des procès à répétition, mais du fait du raz le bol de l'équipe, artisanale et trop réduite,  qui bossait à un rythme effréné pour offrir chaque semaine un nouveau numéro.

Publié dans FLASH-BACK

Commenter cet article

Drakkhen 02/02/2010 08:42


Je n'ai pas connu hebdologiciel, ou je ne m'en rappelle pas, même si j'ai pourtant eu le N°1 de Tilt.
Du coup, j'ai fait quelques recherches sur le net et j'ai trouvé ça : http://www.abandonware-magazines.org/affiche_mag.php?mag=7&page=7, ce qui me permet de découvrir un
peu l'esprit du journal.



metalseb 10/10/2008 10:39

Quand même, c'était l'open source avant l'heure l'Heeebbbdo ! Le nombre de truc que j'ai appris à faire en lisant le code source des autres !

Je me dis que si à une époque je suis dévenu dév UNIX, l'Hebdo y était sans doute pour quelquechose...

popioul 08/10/2008 20:08

Aaaahh nostalgie..
Le St esprit plane toujours sur canard PC.

"Sinon, Carali (Paul) et Edika (Edouard) sont frères !"

Frères ou clônes ? J'ai toujours eu un doute

metalseb 08/10/2008 17:13

Si le vénérable Heeeebdo s'est arrêté, c'est aussi et surtout parce que le truc n'était plus viable économiquement parlant. Sérieusement, il restait combien de machines sur le marché du familial au moment de la fermeture du canard ? Ensuite, l'éditeur, Shift Editions, avait lancé d'autres canards (Intox, Marcel, Amstrad Hebdo) et puis le fameux 'Club Hebdo' avec des softs à prix cassés qui ont du pas mal plomber les comptes...

Sinon, Carali (Paul) et Edika (Edouard) sont frères !

Grebz 08/10/2008 15:39

Le seul truc qu'ils respectaient, c'était Tolkien. Je me souviens quand ils avaient fait une news sur la sortie du jeu d'aventure "The Hobbit" (de Melbourne house), l'article commençait en disant :
"Non, pas de jeu de mots foireux, Tolkien, ça se respecte".
Tout ça bien avant que le film ne fasse connaître le Seigneur des Anneaux à ceux qui ne connaissaient pas les livres. Rien que pour ça, j'adorais l'HHHHHHebdo.

Sans oublier les proverbes minable de Carali comme "Il n'y a pas de curé sans queue", en général sans aucun rapport avec l'article qu'il était censé illustrer, et sans même de rapport avec le jeu vidéo ou l'informatique.

C'était un peu le Canard Enchaîné de la presse de jeu vidéo.

pulupulu 08/10/2008 12:04

waaa mon cousin en avais plein dont le fameux no1 j'imagine qu'ils ont fini a la poubelle :(

sinon clair que Carali Edika c'est un peu pareil, moi j'aime les deux ^^

d'ailleurs Carali a pas travailler avec un autre journal.

zut je me rappelle plus y avais souvent des filles nues et il dessinai un personnage qui cacher les parties sensibles, c'est si vieux tout ça :(

Falcon 08/10/2008 01:34

C'est le premier truc que j'ai sauvé de la poubelle (avec tes BD !) CULTE !

Falcon

dormin 07/10/2008 21:52

a mort Carali, pale copie faschiste d'Edika !!!

erikrom 07/10/2008 21:51

j'ai encore les meilleures planche de carali
ainsi qu'une bd dedicacé par carali , rhaaa lovely collector

quand au listing saisit sur mon msx 64 ko si si pas 32 mais 64 k je m'e, souvient encore a passer trois heure de plus pour chercher le caractere mal saisit qui faisait tout planter
une epoque , ont etait de vrai fou des malades .

Taulier 07/10/2008 21:38

the revue .. je les ai toujours les miens .. ca manque dans ce paysage de pseudo journaleux ou le fric fait l article ...