TEST : SUPER STREET FIGHTER II TURBO HD REMIX / XBOX LIVE

Publié le par Benepito

SUPER STREET FIGHTER 2 TURBO HD REMIX

Editeur :
Capcom
Développeur : Backbone Entertainment
Année de sortie : 2008
Support : Xbox Live / PSN
Genre : Baston




Xbox allumée, live connecté, j’ajoute des MS points et télécharge le Super Street Fighter 2 Turbo HD Remix. A vrai dire, je suis assez perplexe. Vais-je me faire arnaquer et repayer pour une ancienne version juste aux graphismes améliorés ? De toute façon je m’en fout, depuis le temps que j’attends ce titre de pied ferme, ne nous posons pas trop de questions. 350 mégas plus tard, le voilà stocké sur le disque dur. Je monte le son de la télé, une pression sur le bouton A et c’est parti !

Après un gros logo Capcom et Backbone Entertainment, on voit déjà que le lifting commence à sauter aux yeux. Fini la musique bontempi. Derrière le gros logo qui zoome et dézoome légèrement encadré par un Ryu et un Akuma prêts à sortir leurs boules de feu, place au rock bien saturé. Le thème du stage de Ken réorchestrée avec solos et guitare overdrivée annonce la couleur : va y avoir du changement, et le «appuyer sur start» en bas de l’écran, nous invite à le découvrir.



Une pression sur la touche « Start » et nous voila au menu principal. Un menu très clair avec des choix simples : 1 joueur, Multijoueur, Classements, Succès, Aide et options, Retour sur le Xbox Live. Un petit tour dans les options s’impose afin de reconfigurer les touches du pad qui sont les mêmes pour moi depuis plus de 10 ans. Une fois les touches paramétrées, je fonce donc vers 1 player, qui nous donne le choix entre le mode Arcade ou le mode entrainement. Entrainement ? Pas besoin, peut-être plus tard si je m’aperçois que ce fichu pad Xbox n’arrive toujours pas à sortir les Hadoken quand on en a le plus besoin.

Le mode Arcade nous donne le choix entre le mode HD Remix et Arcade Classique. La différence entre les deux modes est que le gameplay du mode Arcade Classique reste inchangé par rapport au Super Street Fighter 2 Turbo classique, et les petites nouveautés ou nouveaux coups spéciaux sont absents. Le mode arcade classique est donc à réservé aux conservateurs attachés à l’ancienne maniabilité. De toute façon, dans les parties onlines, vous pourrez choisir entre le mode Remix ou Classique. Comme il faut aller de l’avant, j’opte pour le mode HD Remix, histoire de voir un peu les nouveautés, et me faire ma propre opinion déjà entachée par les piètres vidéos diffusées sur le net.



Une fois avoir réglé le niveau de difficulté (vous aurez le choix entre Facile, Moyenne, Difficile et Expert), nous voilà à l’écran de sélection des personnages. On retrouve donc tous les personnages que nous connaissons, de Ryu à Ken, en passant par Cammy, Dee Jay ou encore Sagat. Pas d’Akuma, bien qu’il soit présent sur l’écran d’accueil. On se doute bien qu’on pourra le débloquer par la suite. Sur cet écran, rien de bien transcendant et on ne remarque pas encore le lifting opéré par Capcom.

C’est une fois avoir sélectionné votre combattant que vous allez vous rendre compte que les choses ont énormément changés et qu’il ne faut vraiment pas faire confiance aux vidéos diffusés, où le frame rate était à la ramasse. Tout d’abord, les sprites redesignés pour la haute définition sont une véritable joie pour la rétine. C’est vrai, c’est beau, c’est même….très beau. On ne voit pas un pixel dépasser, et les couleurs vives avec des tons pastels font ressortir le tout. Tout cela est du plus bel effet.



On commence à mesurer l’énorme boulot de refonte qu’à fait Capcom et on rentre immédiatement dans l’ambiance. Toute cette beauté nous ferait presque oublier nos doutes sur la maniabilté. Reprenons nos esprits… En ce qui concerne l’animation, c’est clair que nous n’atteignons pas celle d’un Street Fighter III : Third Strike, mais tout se tient. Pas de saccades agaçantes. Mais il est vrai que certains penseront que Capcom aurait pu rajouter quelques frames dans l’animation des personnages. A mon humble avis, cette chose aurait pu être faite, mais Capcom a quand même voulu un peu garder l’esprit de son aîné et rendre le jeu online dénué de lag, car un frame rate trop pesant pourrait nuire à la fluidité des combats.
En tout cas, c’est rapide. Pas le temps de se faire un avis tranché que le combat commence, et là on oubli les minuscules imperfections liées au framerate, tellement l’envie de se battre contre nos vieux briscard que l’on ne connaît que trop bien se fait ressentir.

Côté gameplay c’est vraiment du tout bon même si ce sacré pad 360 tant décrié par les amateurs de jeux de bastons, continue à faire des siennes. Au début, les Hadoken et les Dragon Punch sortent après 2 ou 3 essais et on s’aperçoit vite que l’on devra faire un long pèlerinage par la case entrainement, si l’on ne veut pas finir en bouillie dès le deuxième combat, d’autant plus que le déséquilibre dans le mode classique se fait sentir au fil des combats : plus vous allez battre d’adversaire, plus votre adversaire suivant vous infligera plus de dégâts que vous ne lui infligerez.



Si vous reprenez vite votre niveau et que vous réussissez à vaincre Mr Bison sans utiliser aucun « continue », vous aurez la chance de vous fritter à un Akuma déchaîné qui m’a l’air pour l’instant invincible. On regrettera quand même les phrases ridicules traduites en français à l’issue des combats qui resemblent à « Je suis le plus fort, tant pis pour toi » en caricaturant à peine.
Nouveauté du HD Remix, les coups appelés communément « coups fantômes », qui sont des coups permettant de passer au travers d’une boule de feu et ainsi, avancer vers votre adversaire, ont été multipliés dans le mode HD Remix. On ne pourra donc plus plaquer quelqu’un à l’autre bout de l’écran en enchaînant des Hadoken si celui-ci connaît le coup de son perso lui permettant de passer au travers de ces attaques.

En tout cas, le pessimisme des premiers instants a déjà disparu et on sent que ce HD Remix détient un fort potentiel et beaucoup de finesse au niveau du gameplay que l’on a vraiment envie de maîtriser histoire de jouer aux gros caïds sur le live.

Une pression sur « Start » pendant les combats vous amènera sur un menu, qui permettra de voir la liste des coups de votre personnage, retourner dans les options, un accès au classement et succès, ou de quitter le jeu. Oui, Capcom à pensé au ranking avec un classement mondial hebdomadaire et général. Chaque mode, que ce soit HD Remix, Classique ou Tournoi aura donc son classement hebdomadaire ou général. Il vous faudra donc être un boss sur le live, car à l’heure où j’écrit ses lignes, le numéro 1 du classement général en mode HD Remix à déjà 133 victoires à son actif pour 54 défaites.



Niveau parties multijoueurs, SSFII HD Remix nous propose le choix entre partie locale, avec classement entre amis et tournoi. Pas besoin de vous expliquer de quoi il s’agit si vous êtes un habitué du Live. Dans partie avec classement vous aurez le choix entre partie rapide ou personnalisée. Si vous ne trouvez pas d’adversaire, on vous proposera d’héberger une partie et d’attendre qu’un autre joueur vous rejoigne sur la partie hébergée par vos soins. L’attente n’est vraiment pas longue et pour l’avoir testé assez longuement, elle dépasse que très rarement les 30 secondes. Le seul problème est qu’une fois le combat contre votre adversaire terminé, le titre ne nous propose pas de faire une revanche. On repart donc sur le choix de départ à la manière d’un Virtua Tennis 3.

Vous pourrez également goûter à la joie de faire un tournoi entre connectés si vous avez la patience d’attendre que le nombre de places restantes se remplissent. En effet, si la personne qui héberge la partie a configuré son tournoi avec 8 joueurs et que vous arrivez troisième, vous allez devoir attendre encore que 5 autres joueurs prennent place pour que le tournoi puisse débuter. Pour avoir joué plusieurs heures sur le live en tant qu’hébergeur de parties ou non, la fluidité des parties online est impeccable. Pas un ralentissement, tout est fluide et on sait déjà à l’avance que l'on va y passer des heures et des heures.


Super Street Fighter II Turbo HD Remix est donc pour moi une excellente surprise, voir un cadeau que nous fait Capcom pour cette fin d’année. Il peaufine grandement son aîné en offrant tout ce qu’un aficionados de l’ère
Super Nintendo pouvait lui espérer de mieux.Une richesse de gameplay à découvrir ou à maîtriser que l’on mesure lorsque l’on tombe sur un vrai boss sur le live vous mettant K.O en 20 secondes avec des techniques qui nous laissent pantois. Tout fan de la série des Street Fighter devrait donc débourser les 15 euros pour avoir accès à des heures de plaisir que les nouvelles productions peine à nous offrir. Une valeur sûre, foncez.

SUPPOS : 5.5/6
(-0.5 pour l’absence de « Rematch » lors des parties online)








CONTRE AVIS
Non, ce jeu tant attendu n'est pas la bombe annoncée, si le gameplay est toujours de qualité la réalisation technique ne suit pas : les graphismes HD sont moches et vides, les animations ne sont pas assez décomposées, et la fluidité n'est pas totale. Difficile dans ces conditions d'apprécier le jeu. Je préfère encore largement jouer au Street fighter II classique disponible également sur le Xbox Live, il n'est pas HD mais je le trouve plus beau ! SUPPOS : 2/6
Dr Floyd

Publié dans TESTS

Commenter cet article

naintendaux 07/12/2008 14:43

Un jeu sympa mais rien ne vaut la version super nintendo et les manettes super nes.

mikachu 04/12/2008 11:16

putain fais chier chez moi ça lague sa race!!!
et je joue en rj45!!!

et sur wipeout jamais un pet de quoi que ce soit....c'est le nirvana!

comprends pas

ah si je sais: ils ont peur!

môa 03/12/2008 00:55

"Citation : "Une fois avoir réglé le niveau de difficulté"
"C’est une fois avoir sélectionné votre combattant"

C'est du français ça ?"

ça est du belge,une fois...

"Jouer a ce jeux sans le stick arcade 360 c'est de la pure connerie."

Je veux bien te croire,mais en même temps t'as vu le prix de l'engin??

RodZ 01/12/2008 08:43

Citation : "Une fois avoir réglé le niveau de difficulté"
"C’est une fois avoir sélectionné votre combattant"

C'est du français ça ?

BigB_Eos 30/11/2008 01:00

Gouki est dispo en dessus du Guile

DocWooD 29/11/2008 20:36

Je viens de le télécharger et sérieusement il claque ! le changement graphique est radical et c'est vrai que c'est beau je m'attendais pas à ça pour un SSF 2 Turbo... les coups restes tous les mêmes donc les techniques de combat de l'époque n'ont pas changer je ressors sans mal mes combos d'il y a plus de 12 ans ! ça fait vraiment plaisir de rejouer à un SSF 2 ! par contre en live c'est clair qu'il faut vraiment assuré les combats peuvent durée seulement quelques secondes mais on y revient toujours...

Un excellent jeu de Baston à prendre pour les Fans de SSF 2 et de Baston 2D.

dormin 29/11/2008 12:37

sur ps3 c'est haut sur honda, il me semble...
doit-on y voir un signe...

Lol 29/11/2008 12:09

Je cite : "Pas d’Akuma, bien qu’il soit présent sur l’écran d’accueil. On se doute bien qu’on pourra le débloquer par la suite."

Il est disponible dès le départ... A l'écran de sélection des persos, aller sur Guile et faire haut et miracle Akuma apparait!

Albator 29/11/2008 11:49

Oui chapeau le testeur : c'est touy simplement parfait.

j'ai uploadé le jeu : décévant au départ (animations saccadées, musiques bof) mais bon apres qq parties c'est le bonheur car c'est tout aussi bon que sur Super Nes

fabionizuka 29/11/2008 11:12

ahh, la grande époque des street fighter II sur consoles 16bits.... que du bonheur!

BigB_Eos 29/11/2008 10:47

c'est vrai qu'on manque le stick arcade ... c'est vraie aussi qu'on a une animation assez bof (meilleure que sur super nes) Mais c'est sympatoche quand meme ... et purée par contre le test ... j'ai pris plus de plaisir a le lire qu'a jouer au jeu .. terrible

knark 29/11/2008 09:58

Jouer a ce jeux sans le stick arcade 360 c'est de la pure connerie.

Alex 29/11/2008 09:01

Quel test !!!!!! Ils devraient le sortir sur DVD çà se vendrait bien