[TEST] DISSIDIA FINAL FANTASY / PSP

Publié le par Shion

DISSIDIA FINAL FANTASY
Support:
PSP


Développeur: Square Enix

Editeur
: Square Enix

Sortie : 
18 décembre 2008 (Japon)
4 septembre 2009 (Europe)

Final Fantasy... L'évocation de ces deux termes mis bout à bout en fait rêver plus d'un. C'est certainement une des sagas les plus cultes du jeu vidéo qui a fêté ses 21 ans le 18 décembre dernier, avec la sortie d'un premier opus qui avait su remettre sur pied une compagnie au bord du gouffre. On compte maintenant 12 épisodes, dont un MMORPG, ainsi que de nombreux add on ou séries parallèles (Cristal Chronicles).

Bref, pour fêter ce quart de siècle de féérie vidéoludique dans le royaume du RPG, Square Enix a mis les petits plats dans les grands en nous servant, non pas un énième opus RPGesque, mais bien un jeu de baston inédit. Concernant les talents de cette compagnie concernant ce style de jeu, on est en droit de s'inquiéter...


L'histoire du jeu est assez banale, puisque deux divinités nommées Cosmos (le côté de la lumière) et Chaos (le côté des ténèbres) se font depuis des temps immémoriaux une guerre sans fin, étant de force équivalente. Seulement, la balance vient d'être détruite, et dix guerriers de la lumière font leur apparition, ainsi que dix combattants obscurs. Pour les citer, il s'agit des héros des dix premiers Final Fantasy et de leurs méchants emblématiques respectifs. Oui, je ne dis pas derniers boss, parce que Golbez n'est pas le dernier boss de FFIV, de même que Jecht n'est pas celui du X (mais j'avoue, mettre le coeur de Sin, ne rime à rien, par contre, Zeromus...).

Nos héros devront donc retrouver les dix cristaux qui leur correspondent pour donner l'avantage à Cosmos qui les guidera (légèrement) dans leur quête. Le scénario présent dans le mode histoire est intéressant au niveau de la psychologie des personnages, puisqu'il permet de montrer des aspects du caractère des héros des trois premiers Final Fantasy qui n'avaient, à l'époque, pas pu en bénéficier. Pour les autres, c'est toujours la même chose, on a droit à Titus (FFX) avec son attitude de casse-cou, Cloud (FFVII) assez posé, Cécil (FFIV) trop dépendant de son frère (un peu différent de ce que l'on avait pu voir dans le jeu), etc. Par contre, l'Onion Knight a bénéficié d'un caractère de gamin couard assez pathétique (mais qui arrive à se surpasser), c'est un peu dommage. Du côté des méchants, Sephiroth a toujours autant la classe, Jecht a la même grande gueule, Kefka et Kuja semblent bien cinglés, bref, les scènes de dialogues entre ces derniers ont plutôt bien faites.



Passons maintenant au plat de résistance en abordant le coeur même de ce jeu, à savoir les phases de combat. Je tiens à vous prévenir qu'il ne s'agit pas d'un jeu de baston classique. En effet, pas de boutons de coups d'arme, de pieds, etc. Non, ici, on attaque seulement avec deux boutons.

Il faut savoir que l'on dispose d'une barre de vie et au dessus de celle-ci, des chiffres. Ils correspondent aux Brave Points. En effet, en pressant le bouton rond, vous effectuerez uniquement des Brave Attacks qui auront pour avantage de baisser les Brave Points de votre adversaire, tout en augmentant les vôtres. Lorsque l'un des persos voit ses Brave Points passer à zéro, il subit ce que l'on appelle un "critical" qui augmente énormément le nombre de Brave Points de l'adversaire. C'est bien gentil tout ça, mais comment on peut créer des dommages ? Tout simplement en faisant des HP Attacks à l'aide du bouton carré. Plus les Brave Points sont grands, plus l'HP Attack fera mal. Lorsque les chiffres représentant les Brave Points deviennent bleus, cela veut dire que vous pouvez tuer votre adversaire d'un coup d'un seul. Mais attention, si ce dernier pendant l'attaque, se prend un mur, il sera sauvé et se verra apte à poursuivre le combat avec un seul point de vie. Donc il faudra bien faire attention à ce genre de détails si on veut éviter de mauvaises surprises.

A part cela, il est possible de sauter (bouton X), en faisant des bonds de géants (R+X), voire des doubles ou triples sauts. Quant à la touche triangle, elle sert à escalader des éléments du décor. Cela se révèle pratique pour fuir esquiver des attaques ou encore se rendre rapidement d'un endroit à un autre, parce que les arènes sont géantes. En pressant sur "R", on se met en garde, et "L" sert à déplacer la caméra pour la focaliser sur les ennemis ou les "réceptacles". Ces derniers sont là pour remplir la barre verticale mauve située à gauche de la barre de vie. A force d'enchaîner son adversaire et d'accumuler les réceptacles, la jauge devient pleine et permet d'utiliser une furie. Pour cela, il faut d'abord passer en mode EX (R + Carré), puis porter une simple HP Attack pour en mettre plein la tronche au pauvre inconscient qui a osé vous défier. Elles sont très efficaces et reprennent des attaques bien connues des fans, tel le Renzokuken de Squall, la transformation en Paladdin de Cecil, etc.

Voilà pour ce qui est des grandes lignes du système de combat. En gros, ça vole de partout, des éclats de lumières pètent à tout moment lorsque les attaques sont portées, bref, c'est beau et on s'en prend plein la gueule, mais malgré la possibilité de changer les techniques en en gagnant de nouvelles, ça ne vole pas haut. Et c'est le gros problème du jeu. Les combats sont répétitifs et manquent de saveur, une fois le jeu bien pris en main.



Regardons à présent les modes que nous propose ce titre. Tout d'abord, le mode histoire, composé d'un prologue et de dix histoires (une pour chaque héros) composées de cinq niveaux. On se retrouve sur une sorte d'échiquier, le but est d'atteindre une sorte de statuette qui représente la fin du niveau. Sur votre chemin, des ennemis, des coffres, de l'ether ou encore des potions. Chaque déplacement vous coûtera un Destiny Point (DP). Ils sont très limités, mais pas nécessaires pour finir le plateau, seulement s'il vous en manque à la fin cela vous coûtera des points dans votre total et vous devrez refaire des niveaux si vous souhaitez obtenir toutes les abilités déblocables.

En faisant des combats, vous gagnez de l'expérience et des niveaux, vous rendant à chaque fois un peu plus forts, puisque cela augmentera vos HP, vos points d'attaque, de défense, ainsi que vos Brave. Vous pourrez aussi gagner des DP en remportant quelques challenges (faire un critical en 10 secondes, gagner en faisant un Perfect, etc). Enfin, les Gils (la monnaie inhérente à la saga) sont aussi de la partie et ils vous permettront d'acheter des équipements et des armes dans la boutique prévue à cet effet. On touche là, la partie la plus intéressante de ce mode. En effet, il est possible d'équiper nos persos comme bon nous semble en tenant compte des restrictions de niveaux ou de classes. Des équipements peuvent également être récupérés dans les différents coffres disséminés dans les niveaux, de même que des invocations (Ifrit, Carbuncle, Shiva, Leviathan, Phenix, etc) qu'il sera possible d'équiper. Ces dernières apporteront des plus indéniables lors de vos combats comme voler les Brave Points de l'adversaire ou doubler les votre, etc.


Le fameux échiquier du mode histoire.

Il y a également un mode Versus en ligne ou contre un ami, où il est possible d'utiliser les persos que vous avez levellés et équipés. Ce qu'il faut savoir, c'est qu'il est également possible de modifier certaines règles, mais pour cela, il faudra les débloquer en les achetant dans la boutique du jeu. Dans cette boutique (différente de celle du mode "story" qui permet d'acheter des équipements), on peut acheter des persos (pour les débloquer), des transformations de personnages (Paladdin pour Cecil, Esper pour Tina, Jobs pour l'Onion Knight, etc), des voix, des stages, etc. Pour se faire, il faut accumuler des PP (Purchase Points) récupérables pendant le mode Story ou en allant sur le Mognet (genre de courriel qu'il faut consulter chaque jour pour gagner des PP ou encore des boosts d'expérience, etc).

Le mode Network permet en outre de customizer son avatar à l'aide de Friend Cards déblocables via le mode story ou encore le mognet, etc. Il y a enfin un musée avec diverses illustrations, voix, etc. Bref, que du bon pour les fans invétérés de la saga.


Voilà qui met fin à un débat enragé des années 90: Tina est bien l'héroine de FFVI (sans rancune Locke).

Au niveau de la technique, le jeu est beau. Les cinématiques (ce n'est pas une surprise, notamment après FFVII Crisis Core) sont absolument magnifiques. Les effets de lumières pendant les combats en mettent plein la vue et les persos sont bien modélisés et s'animent bien. On regrettera seulement leur taille, ils sont un peu petits, à cause des stages immenses un peu vides du coup.

Les musiques sont quant à elles magnifiques. Le fan sera aux anges. En effet, tous les thèmes principaux, de boss et de combats des différents opus de la série ont été remixés et dans la plupart des cas, le rendu est tout bonnement merveilleux. Bref, c'est un des gros points forts du jeu.

La maniabilité est parfois rebutante. La faute au stick de la PSP qui ne répond pas toujours bien, et c'est fort dommage, car ça aurait été mieux de jouer avec la croix multidirectionnelle.

Le jeu n'est pas trop difficile, même si parfois, lors du mode histoire, on doit se battre contre des ennemis (optionnels) beaucoup plus puissants pour relancer le challenge. Quant à la durée de vie, le jeu est complet au niveau du contenu. On regrette néanmoins le système qui vise seulement une poignée de fans dont certains se lasseront au bout d'un moment, notamment après avoir fini le mode Story. Les amateurs de jeux de bastons non fans de la saga passeront leurs chemins, car ce jeu ne pourra pas les satisfaire.


Spécial, mais addictif pour les fans, Dissidia Final Fantasy, sans être un grand jeu, pourra plaire aux fans de la saga dont il est issu. Au niveau du fan service, Square Enix a tapé fort et revoir ces héros qui nous ont fait rêver, accompagnés par des remix de folies plaira à beaucoup. Néanmoins, son système de combat trop répétitif et peu tactique raccourcit grandement sa durée de vie et son intérêt. Bref, Dissidia Final Fantasy n'est ni un grand hit, ni une déception, seulement un jeu fait pour des fans avertis. Les autres joueurs passeront naturellement leur chemin.

SUPPOS : 3,5 pour les fans (0,5 pour les autres)

Publié dans TESTS

Commenter cet article

DBZ3 14/09/2009 09:19

une merde ce jeu,
destiné aux final fantasy-sexuels qui kiffent "c'est FF donc c'est genial"

Sly 07/09/2009 21:52

Perso je ne le prendrais pas, j'ai l'impression que le jeu possède plus de la moitié de sa note uniquement car il possède les personnages de Final Fantasy, et qu'avec un univers neuf et moins passionnant il n'aurait pas fait un tel tapage.

J'avais acheté à l'époque Ehrgeiz sur PSX, qui a été noté 14/20 sur jeuxvideo.com. Si ça n'en tenait qu'à moi, je lui aurais collé même pas un 5/20.

J'ai l'impression que ce jeu c'est un peu pareil, on joue sur l'émotion des gens (putain je kiffe, je suis Sephiroth!), sans pour autant avoir un contenu réellement intéressant... Il a juste l'air sur-bourrin et sans finesse, genre on s'éloigne, on attaque, on fait remonter ses points et on attaque plus fort.

Si c'est pour ton fils, je ne pense pas qu'il appréciera, vu qu'à mon avis il n'a pas du connaître les FF, donc tout l'aspect émotionnel passe à la trappe. Ensuite il reste le gameplay, mais lui n'a pas l'air terrible...

Je n'y ai pas joué, mais j'ai vu des vidéos et les explications du gameplay, et il me rappelle (comme je l'ai dit) un jeu qui s'appelait Destrega, qui fonctionnait un peu sur le même principe, auquel j'avais pu jouer.

Sûrement plus à tester avant d'acheter...

Zemik 06/09/2009 21:41

"normal sylvio59, t sur un site anti-S ici.
pour un avis totalement objectif, il vaut mieux en effet se baser sur les notes des sites que tu donnes par exemple."

J'ai envie de te repondre : mais alors qu'est ce que tu fous là ducon !!!

DABLA 06/09/2009 21:39

Tobal n°2, ça, c'etait une pure tuerie !!!

Malheureusement dispo qu' en import, le 1 avait pas marché en Europe, je crois

Gamobeauf 06/09/2009 20:19

normal sylvio59, t sur un site anti-S ici.
pour un avis totalement objectif, il vaut mieux en effet se baser sur les notes des sites que tu donnes par exemple.

sylvio59 06/09/2009 17:19

eurogamer 8/10,gamekult7/10,le canard 18/20,le magasine famitsu 36/40,testamateriel.com 7.1/10,yahoo 17/20!!

sylvio59 06/09/2009 17:06

j voulait le prendre pour mon fils et je ne sait plus trop maintenant!!! neamoins y a qu ici qu il est note comme ca!!! j ai regarder plusieur test et il est bien note partout ailleur!!!

Kik 05/09/2009 12:56

"La maniabilité est parfois rebutante. La faute au stick de la PSP qui ne répond pas toujours bien, et c'est fort dommage, car ça aurait été mieux de jouer avec la croix multidirectionnelle."

A noter qu'il est bel et bien possible de switcher dans les options entre stick et croix pour les déplacements, ce qui est en effet bien plus agréable.

Sly 05/09/2009 12:15

Bon vous cracher sur le rédacteur du test, Shion, mais tous ceux qui critiquent le test ont testé le jeu? Personnellement je n'ai pas pu y jouer, mais j'ai pu voir des vidéos, et il me fait penser à un vieux jeu, Destrega, où on s'attaquait à distance dans des arènes en 3d intégrale, sauf qu'à l'époque le jeu avait eu de mauvaises notes générales. Il faudrait juste savoir si le jeu garderait sa saveur si SquareSoft avait créé un nouvel univers avec des personnages inédits plutôt que de réutiliser des personnages célèbres qui, ils sont sûrs, font vendre des titres (là par contre j'avais joué à Ergheiz, je me suis forcé à avancer tellement je trouvais ce jeu naze).

loxodon 07/01/2009 22:56

Salut, merci pour le test !
A noter que 2 potions Dissidia collector et inédites en France sont à gagner ici : http://j3m2.blogspot.com/2009/01/concours-dissidia-final-fantasy-2.html
Bonne chance !

donwar 06/01/2009 00:46

Bon test au demeurant ces teps ci SE nous a fait dans jeux assez moyens et un paquet de remakes (a part Crisis Core qui est excellent) ce jeu est certs un jeu pour fans (enfin des combats aériens) mais le gameplay change des autres jeux de baston donc je pense que ce jeu peut s´adresser aux non-FFistes meme si le coté customisation rebutera un peu.

La meilleure reste encore l´oscilloscope et la TI-83

waltari 05/01/2009 15:39

yoga est partie,cellman s'est fait la malle!mais il reste encore des taches comme biloute.
si t'es pas content,casse toi du site!
pareille pour les pro-ms,ou pro-wii!

sqare enix n'a rien fait de transcendant sur new-gen que ce soit chez microsoft ou sony.Aucun de leurs jeux n'arrivent à la cheville de leurs meilleurs jeu psone.

En ce moment je suis sur valkyria chronicles,un bon t-rpg,une des meilleurs pauvres exclu de la ps3,ce qui en fait donc un des 5 meilleurs jeu de la consoles prouvant que sega sait faire de bon jeu.
malheureusement le kevin de base,prefere acheter son jeu de bagnole et son jeu de foot,que la ps3 c'est la meilleur parcequ'il y aura gt et killzone 2(je suis sur que la plupart n'ont jamais joué à killzone 1).
Le kevin n'achetera pas valkyria car:
-c'est trop compliqué,mais c'est parcequ'il a une intelligence limité pour un titre simple à prendre en main.
-c'est que en anglais(un niveau moyen est largement suffisant);vu que le kevin d'aujourd'hui et toute la nouvelle generation ne savent pas ecrire un français un minimum correct,ce sont forcement des brelles en anglais.les seuls mots qu'ils connaissent c'est inferiors,superiors et casuals.

conclusion,un bon jeu qui ne se vendra pas.
il n'y a pas que ff dans la vie

Kenny 05/01/2009 14:39

Dis Doc t'est pas obliger de cracher ta haine sur les jeux Square-Enix qui fonctionne bien au Japon(désolé que le superbe The Last remnant ai fait une bide sur xbouze360).
Commentaire n° 4 posté par Biloute aujourd'hui à 10h36

Tu craches tout autant ta haine sur la 360 en sortant ton petit jeux de mot de personne à la mentalité arrièré " Xbouze 360 " c'est franchement hyper intelligent c'est sûr...

Le mec qui parle de haine alors qu'il fait pire avec des jeux de mots grotesques.

Et puis " THE LAST REMNANT " est multi-plateforme et sortira également sur PS3 ! du retard toujours du retard pour une console ou c'est difficile de programmer correctement...

Et que ce soit sur x360 ou PS3 il bidera tout autant.

Biloute 05/01/2009 13:34

Trop de neige malheureusement xD

Mr le professeur 05/01/2009 13:32

t'es pas à l'école biloute ???

Biloute 05/01/2009 13:09

"Ah oui mais faut pas le dire car Biloute possede une PS3 et il regrette son choix "

Plutôt heureux de ne pas avoir choisi une xbouse360 je dirais.

kubs 05/01/2009 12:55

moi les rpg (sauf exceptions) et l'univers final fantasy ca me casse pas la 3e patte de mon canard.

Sinon est-ce qu'il y a un recensement du nombre de jeux de la famille ff?, y en a bien une cinquantaine

takin 05/01/2009 12:53

t'a qu'un pas venir alors

X1080 05/01/2009 12:52

ça fait 2 ans que Sony fait n'importe quoi et nous vend des jeux en inferior, c'est pas de la faute de gamopat

Ah oui mais faut pas le dire car Biloute possede une PS3 et il regrette son choix

Biloute 05/01/2009 12:45

J'avais très bien vu que c'était toi qui avait fait ce test^^
Mais cela fait presque 2 ans que je regarde ce site, et que je vois Sony se faire lyncher pourt tout et n'importe quoi(news et test).
Donc désolé de ne pas voir ici un test crédible(si celui-ci aurait été sur un autre site peut être, mais faire confiance à Gamopat je refuse).
Et quand on voit le commentaire du Doc, cela ne fait que d'avancer mon poitn de vue sur ce site.

Et inutile de retorquer avec les commentaires du genre"t'a qu'un pas venir alors"

Shion 05/01/2009 12:33

Biloute: avant de parler, renseigne-toi!
Le jeu n'a pas été testé par le Doc, mais par moi-même.
J'ai les PSX, PS2, PSP et PS3, et pas de XBox 360.
Je ne fais pas de pro-quoique ce soit. Regarde mon test de Resistance 2 contesté par le Doc en lui-même.
J'essaie d'être le plus objectif possible concernant les différents acteurs en dénonçant Sony, Microsoft ou encore Nintendo, lorsque ces derniers font n'importe quoi, ou, au contraire, je n'hésite pas à souligner leur "bonne volonté" lorsqu'un effort est fait auprès du consommateur.
J'adore les FF, mon premier a été le IV que j'ai fait en 1995 sur SNes US. Ce jeu ne m'a pas plu du tout, car le concept est trop limité selon moi, voilà tout. Après, bien entendu, d'autres personnes aimeront et d'autres rejoindront mon point de vue.
Je ne vais quand-même pas dire que ce jeu est une bombe sous prétexte qu'il s'appelle FF et qu'il est sur PSP...

Da-Sama>>> effectivement, je me suis embrouillé avec un article que je traduis sur les 25 ans de la Nes... honte à moi.

PAC: Oui pour Tobal 2, mais non pour Ergheiz, The Bouncer (deux daubes) et un Tobal1 très moyen. Je n'ai pas non plus accroché aux Bushido Blade...

Biloute 05/01/2009 10:43

"Ca c'est du commentaire de pro... oO "

Ne t'inquiète pas, il à juste la haine qu'un jeu Square-Enix se vende si bien au japon, alors que le RPG last remnant(venant de Square-Enix et ayant obtenu pas loin de 40/40 par Famitsu)ai fait une bide sur xbouze360.

Biloute 05/01/2009 10:36

Inutile de se baser sur ce test pour se faire une idée, mieux vaut attendre ceux de Gamekult et jeuxvideo.fr.
Au moins on sera sûr que le jeu sera tester par des jeux qui ne méprise pas Sony.

"Un demi jeu pour les fanboys de final fantasy et les moutons affamés pro-sony"

Dis Doc t'est pas obliger de cracher ta haine sur les jeux Square-Enix qui fonctionne bien au Japon(désolé que le superbe The Last remnant ai fait une bide sur xbouze360).

Nicktameuf 05/01/2009 10:24

"Un demi jeu pour les fanboys de final fantasy et les moutons affamés pro-sony. "
Ca c'est du commentaire de pro... oO

PAC 05/01/2009 09:19

Je voudrais revenir sur une citation de Shion qui est parfaitement fausse à savoir :
" un jeu de baston inédit. Concernant les talents de cette compagnie concernant ce style de jeu, on est en droit de s'inquiéter..."

Je crois qu'il est tout de même bon de rappeler qu'un des meilleurs jeu de baston 3D (si ce n'est le meilleur) toutes époques confondues a précisément été développé par Square Soft, c'est bien sur TOBAL 2.

Il serait bon de faire une petite rectification du test au demeurant très bon.

Da-sama 05/01/2009 09:06

Pour info, c'est pour fêter les 21 ans de FF, et non les 25 !