[RETROGAMING] Burger Time / Intellivision

Publié le par Elodiebo

BURGER TIME
Support : Intellivision
Existe également sur
Arcade, Colecovision, TI-99, Atari 2600, C64, Apple II, Aquarius, MSX, NES
Editeur/Développeur : Data East
Sortie : 1982



Burger Time, un des grands noms de l’arcade, adapté sur tous les supports existants de l’époque. Burger Time, l’un des tous meilleurs jeux de l’Intellivision, la console intelligente de Mattel, adaptation fidèle et plutôt réussie ! Et oui, tout le monde à l’époque voulait se prendre pour Mc Donald’s et devenir le roi de l’hamburger virtuel…

Dans ce jeu, vous incarnez Pierrot le chef cuistot qui ne jure que par une chose dans sa vie : faire des hamburgers… Sauf qu’ici il doit assembler des hamburgers géants ! Ce n’est pas pour rien que le jeu s’appelait à l’origine Hamburger avant d’être exporté aux Etats-Unis et en Europe.


La version arcade, plutôt colorée

Quel est le but du jeu ? On se retrouve devant un écran fixe, avec 4 hamburgers désassemblés, répartis sur des plates-formes, reliées entre elles par des échelles. Notre Peter doit donc marcher sur les ingrédients (très hygiénique tout ça !), qui vont des pains à la salade en passant par la viande, les tranches de tomates et le fromage. En marchant dessus, l’aliment tombe sur celui qui est en dessous de lui et le tout descend donc d’un étage, l’hamburger étant complet une fois tous ceux-ci assemblés en bas de l’écran. Le niveau est fini une fois les 4 hamburgers prêts à être dégustés. Mais ceci serait trop simple sans quelques ennemis à éviter…

Et oui, notre chef cinq étoiles se retrouve poursuivi par de méchants cornichons, œufs au plat et autres saucisses… Ils n’ont qu’une mission : empêcher Peter de faire son boulot, et donc d’engraisser les petits gamins, et le poursuivent à travers tout l’écran. Mais Peter n’est pas démuni face à ces zigotos…


Burger Time sur Intellivision, où notre chef est encerclé par les saucisses…

Il peut les tuer en leur faisant tomber une partie d’hamburger sur eux. On peut encore piéger nos poursuivants en les attendant sur un ingrédient. Une fois qu’ils sont dessus, on continue à traverser pour le faire tomber avec la tranche et ainsi l’éliminer. Si on utilise cette méthode, le bout d’hamburger tombera de deux ou trois étages au lieu d’un, ce qui permet de finir le niveau plus rapidement. Enfin, l’arme ultime de Peter est : le poivre ! Il peut en effet leur jeter une pincée de poivre à la figure pour les paralyser sur place pendant un court laps de temps. Le problème est que Peter n’a pas beaucoup de poivre sur lui, et ne peut se recharger en récoltant des bonus, assez rares, symbolisés par des cônes glacés ou des tasses de café (faudra m’expliquer où se cache le poivre dans ces plats)… Le hic, c’est que les ennemis reviennent à l’infini !

Il y a en tout 6 niveaux différents, avec un level design plus ou moins complexe, et une vitesse des ennemis plus élevée. La taille des hamburgers, et le nombre d’ingrédients qu’ils contiennent varient évidemment selon les niveaux, allant de 3 à 8 couches. La stratégie la plus sûre est de focaliser sur la première tranche de pain, en haut de l’écran, tout en anticipant les mouvements des ennemis. Une fois les 6 terminés, ils recommencent en boucle, comme beaucoup de jeux de cette époque.

burger-time-intellivision-002.png

Pour la version testée, la maniabilité du soft se trouve un peu limitée par la manette désastreuse de l’Intellivision, mais cela n’enlève rien au charme de ce hit… Même la petite musique et les petits bruitages sont sympathiques, et participent à rendre ce jeu plus qu’accrocheur.

Burger Time est un bon petit jeu à l’ancienne, qui rappellera sans doute de nombreux souvenirs à plusieurs d’entre vous. Un concept simple mais efficace. A vos réflexes !

SUPPOS : 5/6



Anecdotes :

- Burger Time avait tellement bien marché, qu’une suite avait été prévue. Cette fois-ci, au lieu de se prendre pour Mc Donald’s, Mattel prévoyait de nous transformer en pizzaïolo avec Pizza Time. Mais Mattel Electronics ferma avant que la programmation de cette suite ne commença.

- Le record du monde est détenu par Bryan L. Wagner, pour un score de 9 000 000 de points.

- La console Aquarius, descendante de l’Intellivision chez Mattel, avait eu droit à son propre pack Burger Time…

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

Seb25 27/02/2009 10:05

Il n'y aurait pas un lien de parenté avec Pierre le chef is out to lunch sur Snes et Amiga ?

zorrosko 26/02/2009 13:47

la suite existe bien, et est sorti en cartouche, c est Diner (chez intv)

krusty 26/02/2009 10:21

Quel bonheur ce jeu. J'ai passé quelques heures dessus notamment sur la version Game Boy

STEVE 26/02/2009 09:30

Que d'heures passées sur ce jeu !

"Mattel Electronics ferma avant que la programmation de cette suite ne commença."

Comme quois il n'y a pas besoin d'être à notre époque pour fermer !