[TEST] BURNOUT 3 / XBOX-PS2

Publié le par Dr Floyd

BURNOUT 3
SUPPORT : XBOX / PS2 (testé sur Xbox)
EDITEUR : ELECTRONIC ARTS
ANNEE : 2004

Après un excellent Burnout "hard-core" basé sur la concentration extrême, après un 2e épisode plus facile et accessible (mais un peu décevant coté profondeur de jeu mais techniquement parfait), voici un 3e episode passé hélas à la moulinette Electronic Art$, et ça se sent d'entrée !




Le principe est toujours le même : foncer et terminer premier ! Le mode crash du 2e épisode est toujours présent et amélioré, le but étant de faire un max de "cartons" dans une situation donnée.
A noter un nouveau mode de jeu assez addictif où il faut "défoncer" un maximum d'adversaires en un temps donné. Amusant.

La vraie nouveauté c'est la réalisation technique : encore largement en hausse avec des crashs terriblement impressionnants, des ralentis "en live" des crashs adverses (terrible !), la possibilité de continuer à controler légerement le véhicule pendant un crash et une bonne gestion des dégats sur le vehicule. Le tout en 60 images/sec ! Chapeau !

Alors c'est obligatoirement un méga hit ?! Hummm pas vraiment, car hélas l'intérêt global en a pris un sacré coup dans l'aile ! Oh c'est bien sur hyper maniable et précis MAIS c'est beaucoup trop "facile" : 

- La voiture ne se crashe pas facilement sur les bordures, on peut presque jouer les yeux fermés parfois. On a l'impression d'être sur des rails !

- Le jeu est beaucoup trop rapide (surtout avec les F1!) pour pouvoir vraiment apprécier la gameplay et les très beaux graphismes... Bref, on fonce comme un taré dans une fusée et on s'ennuie ferme ! C'est paradoxal ! Burnout 3 est le Wipeout des jeux de bagnoles, un vaisseau lancée à 500 km/h...

Enfin encore un dernier petit défaut : il y a trop de menus à n'en plus finir, décomptes de crash, de bonus, de classement, etc.... et cette voix off énervante de surfer californien made in EA.... çà casse l'ambiance ! A noter que sur PS2 les temps de chargement sont mortels, coupant encore plus l'ambiance.

Burnout 3 est un jeu surnoté (consideré même par beaucoup comme le meilleur jeu de 2004). Techniquement peut-être oui, mais absolument pas en terme de gameplay et d'interêt à long terme. Une belle démo technique, voilà ce qu'est Burnout 3. Une fois la surprise causée par la superbe réalisation passée, les vrais gamers polus s'en retourneront à Burnout 1. Dommage. Electronic Art$ tue un peu le mythe Burnout en l'adaptant à ses "standards". Un jeu pour épater la galerie "Eh les copains regardez comme il déchire grave mon jeu !".

SUPPOS : 3.5/6

Publié dans TESTS

Commenter cet article

Andy 22/08/2006 09:12

N'importe quoi, j'ai le 3 et le 4, et j'ai pu jouer au 1 qui est archi nul comparé !!! Faut changé de testeur !!!!