[DOSSIER] LES JEUX VIDEO ET LA CRISE VOL. 3

Publié le par Elodiebo

Les jeux vidéo et la crise vol. 3 

La fin de l'innovation ?


Les jeux vidéo ont-ils épuisé toutes leurs cartouches en matière d’innovation ?

En ces temps de crise, la tentation est grande pour les développeurs de rester cantonnés à ce qu’ils savent faire et d’exploiter à tout va leurs licences phares… Vous voulez un Final Fantasy XXV ? Un Guitar Hero 9 ? Un Prince of Persia X ? Ne vous inquiétez pas, vous les aurez ! Mais cela signifie-t-il la fin des jeux au gameplay novateur ?




Nous, les gamers, sommes les premiers à jeter la pierre aux développeurs qui nous ressortent sans cesse du réchauffé… Mais nous devons garder à l’esprit que peu de jeux sont vraiment des poules aux œufs d’or. En effet, selon une étude de l’EEDAR auprès des grands acteurs du marché vidéo-ludique, 20 % des jeux créés arrivent sur le marché, et parmi eux, seuls 20% génèrent des bénéfices notables… Ce qui revient à dire que seulement 4% de tous les jeux en phase de production peuvent dégager des profits, ce qui est très faible !!!

Ce chiffre à lui seul explique la faible prise de risque. Pourquoi développer un jeu innovant s’il ne rapporte rien ? Car l’innovation peut se révéler non payante de nos jours, comme l’attestent les ventes mitigées de Mirror’s Edge, ou Little Big Planet qui n’est pas vraiment resté longtemps en tête du box office PS3. Cela incite donc les firmes à miser à la fois sur des grosses licences déjà connues mais aussi sur des jeux qui doivent toucher le plus large public possible.




Et ce phénomène risque malheureusement d’être amplifié par ces temps de crise. Les jeux risquent de plus en plus d’être uniformisés. On peux citer comme exemple récent le dernier Rainbow, dont l’aspect tactique a totalement été gommé et la jouabilité simplifiée. Ou encore le dernier Fallout, qui a perdu son coté subversif et qui est passé d’un jeu de rôle à un FPS plus accessible et plus à la mode.

Les coûts fixes pour les studios de développement sont extrêmement élevés. Développer devient de plus en plus coûteux, surtout sur la 360 et la PS3, qui ont des graphismes HD, et les dépenses de pubs ne cessent de croître. Du coup, les petits studios, qui n’ont que peu de licences, ont des difficultés lorsqu'ils continuent à se développer seuls. Et dans les conditions bancaires actuelles très frileuses (les banques ne veulent allouer des fonds que sur des projets avec peu de risques), ces petits studios n’ont pour d’autre choix que de s’adosser aux grands groupes de développement (EA, Vivendi, Ubisoft), et ainsi d’abandonner leurs projets trop innovants et trop risqués…

Cependant, le tableau n’est pas si noir. Ne perdons pas de vue qu'à côté des grosses boites de développement internationales, il y a de plus en plus de sociétés tierces qui proposent des jeux plutôt originaux grâce aux services LIVE des consoles actuelles.

On se plaint d’ailleurs aujourd’hui de l’innovation faiblarde, mais si on se replace quelques années en arrière, un Super Mario World n’était guère innovant par rapport à Super Mario Bros 3. Quelques ennemis en plus, des mondes modifiés, et une génération de console plus évoluée, ont suffit pour créer l’un des meilleurs jeux de la Super Nes pour beaucoup ! On avait également droit à des suites à tout va et des déclinaisons en tout genre (les Sonic , les Mario, les Crash,…), ou de simples améliorations (Street Fighter II Turbo)… Et les épisodes innovants des grandes séries (je pense notamment à Zelda Majora’s Mask ou Windwaker) n’ont pas rencontré le succès escompté et ont été décriés par pas mal de fans !




Bref, il est vrai que l’uniformisation des jeux se ressent, certains types de jeux sont délaissés (les point’n click en sont l’exemple le plus probant, même si Monkey Island est ressorti sur le live), mais la recette miracle des suites redondantes et à n’en plus finir ne date pas d’aujourd’hui…

Et nous, les joueurs, sommes tellement exigeants, que même un monde où les jeux vidéos ne feraient que nous surprendre et innover ne nous irait pas : on ne demanderait alors qu’un énième Zelda, Castlevania ou Metroid…

Elodiebo

Publié dans FOCUS

Commenter cet article

brad bitt 24/08/2009 23:59

c'est un comme au ciné: la masse va voir les films bourrés d'effets spéciaux (qui a dit michael bay?) sans scénar', et les films avec une bonne histoire son mis de coté... c'est l'époque dans laquelle on vit, c'est ainsi...

cependant, les perles du passé, elles existent toujours: le mieux à faire est d'oublier cette génération moisie et de jouer à nos bon vieux jeu.

QUE VIVA EL RETROGAMING!!!!!!!!!!!!!!!!

DABLA 24/08/2009 22:40

Moi ce que je trouve dommage, c'est que l'aspect technique prend de plus en plus l'avantage sur le coté emotionnel.

Qui n'a jamais fini un fps bourrin sans avoir prit le temps de s'interesser au scenario ?

A qui la faute, les developpeurs qui négligent cette aspect ou le grand public qui est envouté par la surenchère d'effet graphique ?

les jeux qui nous marquent le plus sont ceux qui ont un scenario prenant tel que :

Shenmue
Beyond Good
FF7
Nomad Soul
Ico
etc...

PS : au putain j'en ai la larme a l'oeil.

Michel Druker 24/08/2009 18:28

Un grand merci à Gamobof, yoga et didier69 de ne rien avoir écrit ici, du fond du coeur

RecK 24/08/2009 15:18

Aujoud'hui l'"innovation" se trouve surtout dans le mélange de genre.
Je pense à Batman (entre autre) qui mélange (habillement, il faut le dire) un gameplay d'infiltration, un système de combat à base de combos, des phases d'enquête et de recherche ...
Alors oui, pas grand chose de nouveau, mais si le mélange est bien fait, souvent cela donne lieu à des jeux plutôt originaux.
En ce moment la grande mode c'est le FPS/RPG aussi.

Mais je suis tout de même moins pessimiste que certains d'entre vous. L'innovation existe encore n'oubliez pas "Flower" par exemple.
Mais comme je l'ai dis plus haut, cette innovation il faut la chercher du coté des plates formes de téléchargement (malheureusement).

brad bitt 24/08/2009 15:09

je suis d'accord avec toi, mais je voulais dire que ces innovations deviennent "concrètes" quand elles sont disponibles à grande échelle et pas réservés à un nombre confidentiel de gamers.
qui avait une manette vibrante en 1989? qui avait des jeux intégralement en 3D en 1990?

à mon sens, ces innovations sont devenues réalités plus tard.

youki 24/08/2009 14:37

Manette vibrante, wiimote etc.. c'est pas nouveau, ces concepts existait deja en 83.(ca s'appeller pas Wiimote bien sur).

La 3d , le premier jeu 3d etait sur ZX81 (je le nom du jeu sur le bout de la langue mais il sort pas... 3d monster peut etre..il fallait s'echapper d'un labyrhinte 3d sans se faire bouffer par des tyranausaures).. Le concept etait deja la. Apres c'est les amelioratins techniques des consoles qui ont amelioré les gameplays (surtout en ce qui concerne la 3d...) mais bon ce n'est pas ce que j'appelle de l'inovation. Par exemple : Adventure , River Raid sur Atari 2600 c'etait de l'inovation . Tetris etait inovant . Lemings aussi. Super Mario sur NES ne l'etait pas par exemple. Il a repris des concepts existant qui ont été combiné et la puissance de la NES aidant ,cela a permis de faire un tres bon jeu. Mais sans inovation. Si ce nest une tres bonne realisation, et des graphismes sympa.

brad bitt 24/08/2009 14:02

moi je trouve au contraire qu'il y a eu pas mal d'innovations techniques après 1992: passage de la 2D à la 3D (évolution majeure quand même!), manettes vibrantes,la DS, la Wii-mote, etc.

Et coté jeux y'a eu aussi des innovations (rien que shenmue).

mais depuis 3ans, je trouve vraiment qu'on n'a plus d'innovations...

youki 24/08/2009 13:43

tiens pour une fois , il n'y a pas de commentaire de "Fanboy".
Excellent article, et vos commentaires sont interressant. Moi je pense que l'innovation à cesser en 1992 avec un grand coup de frein apres 1985. Depuis, rien d'innovant. On pourrait penser que la WII a apporté une sorte d'inovation au niveau game play ... mais non.. Nintendo , n'a pas inové là. Ils ont simplement repris des idées surgit dans les annees 80. Par exemple l'equivalent de WIIFIT existait sur Atari 2600 deja. Les manettes sans fil, celle a detection de mouvement , et meme un truc qui "lisait" dans vos pensée. Tout ca existait deja avant 85. Au niveau des jeux tout les concepts etait là. Ce qui change , c'est juste que comme la technologie est meilleurs, on realise des trucs tres tres beau. Mais on innove pas. Je serais curieux de savoir quels jeux vous trouvez inovant?

brad bitt 24/08/2009 13:25

ce phénomène est né avec l'avènement de la PS1, qui a ratissé beaucoup + large niveau clientèle: mr tout-le-monde s'est mis aux JV, on en voit le résultat maintenant, au niveau de la diversité des jeux vendus.

au chapitre des innovations, on a atteint une sorte de palier évolutif max avec ces consoles; à part des jeux en 3-D avec des lunettes, je vois pas trop ce qu'il pourront inventer de "nouveau" coté innovations...

Hakman 24/08/2009 11:10

Nous n'avons qu'à nous en prendre à nous même de cette situation....

Le gamer, ce joueur exigeant toujours en demande de plus de technologique, de meilleurs graphismes, de plus de sensationnel, de plus d'immensité dans le jeu, de plus de plus de plus.....

Bilan, les constructeurs ont développé des consoles technologiquement avancées (à leur sortie, et sauf chez nintendo) demandant des moyens et des temps de développment beaucoup plus importants pour réaliser des jeux.....
N'ayant plus le droit à l'erreur dans ces conditions, l'originalité recule.....
Et le gamer s'en plaint alors qu'il était lui même l'acteur en demande à cette course technologique.

Et on trouve quoi?
- Lorsque des jeux "gamers" sortent sur Wii (à coût raisonnable sur ce support), ça ne suit pas parce que les "gamers" ne se retrouvent pas dans la Wii (si le gamer ne suit pas les tentatives sur console Wii, faut pas se plaindre de voir le casual prendre le pas....)
- Lorsque des jeux "gamers" sortent sur PS3 ou 360, il n'y en a que de rares qui fonctionnent bien car la plupart offrent une durée de vie limité, ou lorsqu'il y a originalité, elle fait peur (Little big planet).

Donc ne vous plaignez pas de vous retrouver enfermés dans le type FPS/TPS, course de voiture, foot, puisqu'il n'y a que ça qui marche sur ces consoles.

Comme quoi, la crise "gamer" est bien là,conséquence de sa propre demande, pendant que le "casual" est en plein essor.

brad bitt 24/08/2009 11:03

oui, presque toutes les cartouches des JV ont été tirées.
fini les innovations et vive le rétrogaming!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

RecK 24/08/2009 10:39

Je ne pense pas que le Jeu Vidéo soit en crise.
Pour nous, oui, mais de manière générale, il n'a jamais été autant installé dans les foyers.
Oui, malheureusement, c'est ce qui a créé le "casual gamer" avec les fi-filles qui veulent perdent du poids avec leur WiiFit. Et j'en passe.

De plus, je ne pense pas qu'une crise puisse "aider" le secteur.

Non, aujourd'hui, je pense sincèrement que l'évolution du gameplay se fera de manière dématérialisé (PSN et XBLA), un jeu peut y faire un carton (je pense à Brain par exemple) et donc innové, tout en prouvant aux (gros) éditeurs la rentabilité du concept.

Très bon article en tout cas, qui rejoint un article que j'ai écris sur mon blog (La loi des chiffres).

nauseor 24/08/2009 10:23

c'est comme tout le reste : c'était mieux avant que vous n'arriviez ^^

krusty 24/08/2009 09:05

Et oui, c'est triste d'esperer un bon crack pour que cette industrie reparte sur de bonnes bases. Et pourtant c'est à se demander si c'est pas la meilleure chose qui pourrait lui arriver.

Faut pas se mentir nous ne connaitrons plus l'industrie du jeux vidéo telle que nous l'avons connue à ses débuts. Il faut accepter ça.

Quant au gamer de base, en gros il ne sait pas ce qu'il veut. Il rale sur les suites et les jeux peu novateurs, mais bien souvent boude les nouvelles idées ou concepts nouveaux. C'est réducteur mais si c'est pas du FPS militaro-futuriste c'est nul.

Sega a encore de la ressource, mais seulement qui s'est vraiment interessé à Madworld ou Let's Tap ? Sega ne se limite pas à Sonic.

London 24/08/2009 00:36

On ressent surtout que cette génération de console a été lancer sur un coup de tête..

Qui sait, un nouveau Krash du jeux vidéo se profile il a l'horizon ??! ca serais pas une si mauvaise chose, ça changerais peut être la donne..

De mon point de vue, sans vouloir faire le fan boy.. depuis la mort de Sega, le jeux vidéo a sombrer encore plus, la firme ayant elle même perdu son âme et son savoir faire avec la Dreamcast..

Je déteste la tournure dont prenne les chose .. autrefois, le jeux vidéo était un art, aujourd'hui c'est devenus une horrible machine a fric.. c'est vrais quand on dit que l'argent pourrie l'homme..

Fredeva 24/08/2009 00:10

Ouah!! Un article bien écrit et intéressant! Merci!