TEST : PROFESSEUR LAYTON ET LA BOITE DE PANDORE / DS

Publié le par Goomba Powaa

PROFESSEUR LAYTON ET LA BOITE DE PANDORE

SUPPORT : Nintendo DS

DEVELOPPEUR : Level-5
EDITEUR : Nintendo



SORTIE : Septembre 2009

Le premier épisode de la série Professeur Layton (l’Etrange Village) fût un de ces rares titres qui ne suscitent pas l’enthousiasme général lors de leur annonce mais qui savent se transformer en véritable hit incontournable à leur sortie. La recette du succès inattendu de Professeur Layton se trouve peut-être dans son élégante simplicité, dans son ingéniosité, ou tout simplement dans son histoire superbement ficelée. Bref, un titre qui tient une place à part dans le cœur de nombreux joueurs de la DS. C’est donc avec une grande joie que nous voyons débarquer ce mois-ci sur notre territoire le second épisode des péripéties de Layton et de son jeune et enthousiaste apprenti Luke, plus prêts que jamais à résoudre de nouvelles énigmes.

Bien que pressé d’acquérir ce nouvel opus, paradoxalement une certaine appréhension me gagne et une multitude de questions me parcourent alors l’esprit : Dans quoi nos deux compères ont-ils bien pu à nouveau se fourrer ? Cette nouvelle histoire sera-t-elle assez différente de la première ? Est-ce que Level-5 va « casualiser » le jeu et baisser le niveau des énigmes afin de satisfaire les plus jeunes joueurs ? Ou bien vont-ils au contraire corser les énigmes pour une difficulté insurmontable au commun des mortels ? Combien de personnages du premier épisode va-t-on retrouver ? Quelle apparence aura Don Paolo le grand méchant ? En bref, cette suite va-t-elle être aussi bonne sinon meilleure que l’original (phénomène rare dans le monde des jeux vidéo ces derniers temps) ?



Soyez rassurés, cet suite tient ses promesses et s’avère remarquable. D’un point de vue quantitatif, ce Professor Layton est supérieur à son prédécesseur. Le nombre, la qualité et la durée des cinématiques ont augmenté, les voix sont plus nombreuses et de bonne facture (en Français cette fois-ci), et le contexte où cette histoire se déroule est beaucoup plus vaste. Autant la première aventure prenait place dans un petit village au rythme nonchalant, autant dans cette seconde quête le terrain de jeu s’est nettement agrandi, allant du centre-ville de Londres, à un train de luxe (type orient-express) dans la campagne anglaise en passant par la périphérie rurale de la capitale. Comme évoqué dans le test du premier opus, le design rappelle les productions japonaises de Ghibli / Miyazaki, et s’inspire ici du chef d’œuvre «le voyage de Chihiro».

Le nombre de puzzles et des extras a également augmenté, avec pas moins de 150 énigmes et de nouveaux éléments de menu. Les énigmes sont du même gabarit que lors du précédent opus, ni plus dures, ni plus faciles. Elles sont globalement aussi amusantes et aussi créatives. Malgré cela il subsiste toujours quelques problèmes mineurs avec le système d'indices, car la plupart des conseils payés ne sont en réalité qu'une reformulation de la question initiale, qui ne vous avance pas du tout, et qui vous font dépenser vos pièces inutilement. C'était un peu frustrant, mais on ne va pas insister sur ce point. Concernant les extras annexes à la quête principale, nous avons trois nouveaux mini-jeux : dans l'un vous devez réussir à retrouver et à assembler des pièces d'un appareil photo. Dans un autre vous devez aider un hamster trop gras à se mettre en forme. Dans le dernier enfin, vous devrez réussir à mettre au point différents mélanges de thé afin de satisfaire les goûts de tous les protagonistes de l’aventure.



« Et concernant l’histoire ? » allez-vous me dire. Et bien disons que si vous avez aimé l’étrange village, cette nouvelle aventure devrait vous plaire sans problème. La récurrence de personnages du premier opus présents ici permettra au joueur une transition en douceur. Rassurez-vous, les nouveaux protagonistes sont tout aussi charismatiques et loufoques.

Évidemment, cette nouvelle enquête commence elle aussi par une lettre adressée au Professeur Layton, célèbre archéologue. L’expéditeur est M. Schrader, un ancien collègue et ami qui prétend avoir trouvé la boite de Pandore. Selon le mythe, quiconque ouvre cette boite attire la malédiction sur lui et meurt prématurément. Conscient de l’importance de cette découverte et décidé à percer ce mystère mythique pour de bon, Layton et Luke partent immédiatement vers l’appartement de Schrader. Arrivés sur les lieux, ils découvrent le corps sans vie de ce dernier. Et de surcroit, la boite de pandore a disparu. Nos 2 compères décident d’appeler les autorités afin d’enquêter sur les lieux. Ils découvrent comme seul indice un ticket de train pour l’express Molentary et décident alors de mener l’enquête de leur côté. Voila comment va débuter une histoire pleine de mystères et de rebondissements, d’énigmes sans fin, avec même une histoire d’amour et des vampires !



Tout comme son prédécesseur, La Boite de Pandore se joue exclusivement seul. Toutefois, les à -côtés sont nombreux afin augmenter la durée de vie une fois la quête principale terminée. Vous pourrez toujours compter sur les développeurs pour télécharger en Wi-Fi de nouvelles énigmes chaque semaine, comparer vos scores de Picarats et le nombre de pièces S.O.S utilisées avec d’autres joueurs, et même voir le temps passé sur les énigmes et votre progression dans leur résolution.

Professeur Layton et La Boite de Pandore fait partie de ces jeux accessibles de 9 à 99 ans. Les développeurs ont ainsi réussi une fois de plus à nous proposer une aventure passionnante, à laquelle il vous sera difficile de décrocher une fois la DS allumée. Les personnages principaux, désormais mieux établis et plus charismatiques que jamais, sont bien soutenus par les nouveaux personnages secondaires qui tissent cet nouvelle histoire avec brio. Les énigmes sont variées, amusantes et stimulantes, sans être frustrantes. Autre point positif, cette suite se positionne aussi bien comme un stand-alone qu’une suite. Ainsi les joueurs qui prendront la série en cours ne seront jamais défavorisés en ne connaissant pas forcément l’historique de l’univers Layton.



En conclusion, vous prendrez beaucoup de plaisir à jouer à cette suite, et vous en aurez pour votre argent. 20 à 22 heures de jeu pour l’histoire principal, avec la fierté d’avoir résolu les 150 énigmes à la fin. Il y a de fortes chances pour que ce soft rencontre le même succès que son prédécesseur. Une communauté de joueurs autour de cette licence s’est créée, alors pas de doutes : Professeur Layton est la nouvelle licence du moment, vous aussi vous les collectionnerez tous !

SUPPOS : 5,5/6

Publié dans TESTS

Commenter cet article

Tib 14/10/2009 19:55


20 à 22 heures de jeu ? J'ai terminé le jeu en 11h... Et il ne me reste qu'un vingtaine d'énigmes à résoudre...


Alex 23/09/2009 13:21


bravo Goomba Powaa tu m'as convaincu d'acheter ce jeu


Yoga 23/09/2009 12:26


Excellent test, pour un excellent jeu.