TEST : PREY sur XBOX 360

Publié le par Dr Floyd

En l'an de grace 1997 du millénaire précédent 3D Realms annonce le développement d'un nouveau FPS (en attendant de donner une suite à Duke Nukem !!!)... 9 ans plus tard le jeu sort déjà ! Pourquoi si vite ? Car 3DRealms, totalement à la ramasse, incapable de pondre un jeu, confie le développement à Human Head avec l'aide du moteur graphique de Doom 3. Enfin Prey !


Tiens prend çà ! Méchant !

Vous jouez le rôle d'un cherokee qui rêve d'aventures... Bah vous allez être servi car vous allez bientôt être enlevé par des extra-terrestres dans une scène d'intro absolument géniale. Une fois dans le vaisseau-mère votre seul but sera de retrouver votre grand-père et votre greluche. A priori ça ressemble à un FPS classique dans la lignée de Doom 3 : j'avance, j'ouvre des portes et je flingue du monstre. Banal ? Certes, mais Human Head a tenté d'innover vraiment avec une gestion de la gravité exceptionnelle, des portails "next-gen" et "l'esprit de Tommy" !

L'ESPRIT DE TOMMY
Grace aux croyances de son papy, Tommy apprend à utiliser son esprit pour se déplacer hors de son corps ! Sympa non ? Cela vous permet d'accéder à des zones impossibles à franchir normalement. Un petit peu de piment supplémentaire dans le jeu. Tout ceci avec des effets graphiques de haut vol.

LES PORTAILS
Les portes c'est has-been ! ici nous avons aussi droit à des sortes de "fenêtres" magiques donnant accès à d'autres niveaux, un peu à la façon de Oblivion. Idem : la réalisation technique de ses passages est exceptionnelle, et cela donne une ambiance particulière au jeu.

LA GRAVITE
Une nouveauté vraiment géniale pour un FPS : la gravité ! Ici vous pouvez aller dans tous les sens, marcher au plafond, apercevoir des ennemis qui ont la tête en bas, il y a des rotations de pièce, des rails anti-gravité... bref, très surprenant et génial !


Oh y a des gens au plafond !?

Toutes ces nouveautés font que l'ont a pas trop l'impression de jouer à un FPS banal produit en série. C'est en fait une sorte de Doom 3 (les graphismes sont très proches ! Normal c'est le même moteur !) techniquement encore plus évolué. On dirait presque une suite de Doom 3 en fait ! La prise en main exellente (on ne ressent vraiment plus "l'absence" de souris !). Mais alors il est parfait ce jeu ?!


LES DEFAUTS
Bon stop ! Le jeu n'est hélas pas parfait ! Déjà il est vite répétitif, ensuite il semble se terminer assez rapidement... car trop facile. En effet les monstres sont très peu futés, le niveau de vie se regénère a de nombreux endroits, et le système "d'immortalité" (passage dans l'an délà et retour dans le jeu) donnent une impression de grande facilité qui coupe un peu l'ambiance et la "pression" sur le joueur... On a vraiment pas besoin de se cacher ! Foncer "dans le tas" sera souvent assez efficace ! Les aliens font pitié et sont peu crédibles avec leur Q.I. de moule... Il y a donc un manque de challenge certain. Quant au mode multijoueur il ne semble pas exceptionnel d'après les premiers échos, manquant de cartes et de folie.


UN BON FPS
Dommage car la réalisation est assez "next-gen", les effets graphiques sont géniaux, les trouvailles originales, et l'ambiance donne froid dans le dos (les premieres minutes dans le bar puis dans le vaisseau sont un vrai moment de "bonheur").



Un déluge d'effets spéciaux appréciables sur Xbox 360 !

Prey est au final un bon petit FPS "next-gen" qui ne fait pas honte à la Xbox 360 et qui se place aux cotés de Call of Duty 2 dans le top 2 des meilleurs FPS actuels sur la console (dans un genre radicalement différent !). Les fans de Doom 3 Xbox vont apprécier, le jeu étant d'autant plus varié et original. Il serait dommage de passer à coté de ce FPS "à trouvailles" qui sent le travail bien fait malgré ses défauts (sauvegarde/facilité/manque de challenge).


SUPPOS : 4/6

 

 

 

Publié dans TESTS

Commenter cet article

fred 01/10/2006 12:01

vraiment TROP facile !! Gruntz !! aucun intérêt si ce n'est les bêêêêles textures et le graphisme magnifique. Mais bon, en attendant un Doom4...