TEST : GEARS OF WAR / XBOX 360

Publié le par Dr Floyd

GEARS OF WAR

Editeur :
Microsoft
Developpeur : Epic Games
Supoort : Xbox 360
Année : 2006

Gears of War est considéré comme le premier véritable "killer-app" de la Xbox 360, un jeu qui doit enfin montrer les véritables capacités de la console... Après une première année faite de déceptions et de quelques bons jeux mais pas forcément 100% next-gen, on attend toujours un jeu réfèrence pour poser les bases d'une nouvelle génération de jeux... Alors promesses tenues ou pas pour le dernier titre de Epic ?


PAF ! LA CLAQUE D'ENTREE DE JEU !

On passera très très vite sur le scénario sans le moindre intérêt : le but du jeu est de tuer de l'extraterrestre dans une ville en ruines, point final. Allez, on lance vite le jeu pour tester l'aspect visuel et le gameplay !

Oups ! Les modes de jeu sont réduits au strict minimum : Un mode aventure solo, un mode écran partagé (jamais pratique surtout horizontalement) et un mode multijoueur (qui fait fureur sur le Xbox Live depuis la sortie du jeu) assez réussi. C'est vraiment la misère !


Une finesse et des textures hallucinantes ! (en HD)

A peine le jeu lancé et on réalise aussitôt qu'une nouvelle étape vient d'être franchie au niveau des graphismes ! Quelle claque, si du moins vous êtes équipé en HD ! Les personnages sont hyper détaillés, les paysages de même (si on peut considerer que des ruines çà soit superbe !), la fluidité excellente et les différents effets sont magnifiques. Vous réalisez enfin que vous avez acheté une console "next-gen" ! A noter de superbes effets visuels comme lorsque votre personnage court suivi par la "caméra" (sublime). Quant aux cinématiques utilisant le moteur du jeu elles sont excellentes elles aussi. Du beau boulot.


CEPENDANT CLASSIQUE...

Cependant, une fois la baffe graphique reçue, on s'intéresse alors de plus près au gameplay et force est de constater qu'il est plutôt classique même si le jeu se montre assez différent d'un FPS : le personnage est vu à la troisième personne, peut se planquer derrières tous les élements de décor, passer d'un mur à un autre, tout ceci de manière très aisée. Aucun soucis coté manette, tout répond bien et on trouve vite ses marques.

Le gros soucis vient de la gestion du niveau de vie... Reprenant le principe de Halo ou de Call of Duty 2, il suffit de se cacher 2 ou 3 secondes pour récupérer totalement sa santé... Méthode à la mode depuis quelques temps et qui pose un réel problème : l'immersion du joueur dans la partie. On a tendance à faire un peu n'importe quoi, ne craignant plus rien ni personne.


Ils sont tous mort, tu peux arrêter de tirer !


TROP BEAU ?

Il faut bien admettre que très rapidement le jeu dévient répétitif : avancer, se cacher, tirer... Des aires de combat assez scriptées, vous ne pouvez pas décider d'avancer dans le jeu sans avoir "nettoyé" complètement une zone, peu de possibilités de cheminements multiples... et des décors toujours assez semblables : des décors grisatres, des ruines, des ruines et encore des ruines ! De plus les personnages sont trop caricaturisés façon "Scharzy"... Idem pour les ennemis, les "Locustes", peu inspirés et tous identiques. L'intêret est quand même renouvelé par quelques phases intermédiaires : des boss, des passages originaux en voiture ou autre...
 
A savoir aussi que le mode solo, un peu comme pour Halo 2, est plutôt court. Bref, il est clair que Epic à bossé à 100% sur la réalisation technique et pas assez sur le reste.


Il n'a pas l'air bien commode celui-là...


Gears of War ? En aucun cas une nouvelle génération de jeux mais une nouvelle génération de graphismes dans un jeu assez banal et sans âme. La presse  "officielle" de jeux vidéo (en manque de sensationnel) s'est trop vite emballée pour ce jeu... Il marque malgré tout une étape importante dans l'histoire de la Xbox 360 : La concurrence va devoir s'aligner sur la réalisation technique : bon courage ! Possesseurs d'écrans HD et fans d'action, ce jeu est malgré tout à découvrir !

SUPPOS : 4/6



Publié dans TESTS

Commenter cet article

humplop 03/01/2007 13:03

"Ici il faut faire preuve de maitrise tactique et d'instinct de conservation."Où çà un esprit de conservation ? tu l'as dit toi même : pas besoin de s'embéter à essayer de faire attention pour rester en vie, il suffit de se planquer 5s et hop çà repart.Mouais, bof.

Didier 03/01/2007 11:51

Il a du faire la Corée, le Vietnam et l'Irak pour savoir çà...gears of War proche de la realité LOL LOL LOLCall of Duty 2 etait chiant aussi a cause de ce probleme d'immortalité... On finit par jouer sans plaisir.

FiFA1 03/01/2007 08:27

"Mais si Gears of war ne reprend que des concepts connus, qu'est ce qui fait que ce jeu est si extraordinaire. Tout simplement sa retranscription aussi réaliste de la guerre"C'est clair, à la guerre, tu prends 15 balles dans le buffet, tu te planques  5 secondes derrière un mur et t'es guéri... C'est super réaliste effectivement. Je n'ai pas le jeu, mais rien que ça, ça ne donne pas envie d'y jouer... Quel est l'intêret d'un jeu de guerre si tu ne crains pas de mourrir ? Où est l'instinct de survie ?

jujuaquebec 09/12/2006 09:13

Bravo pour ces posts intelligents.Surtout le dernier ;)
Je n'ai pas ce jeu car je n'ai pas de 360. Mais en tout cas, je suis bien tenté... Un vrai killer-aps on dirait.
Apparament le doc critique surtout le fait que ce jeu soit trop classique dans le genre. Apparament celà semble le cas comme peut l'être le Zelda dans son genre. (sauvé en partie par le wiimode pour moi). Bref aujourd'hui, il est de plus en plus difficile de faire des  jeux que nous n'avons pas vu et revu. Mais bon des jeux classiques comme ça, j'en redemande.:)
 

Kikasstou 07/12/2006 13:14

Franchement, vous n'avez pas suffisemment bien regardé le gameplay et vous êtes resté à l'aspect bête et méchant de "vidage de salle" propre à n'importe quel jeu de shoot.Par ou commencer pour décrire ce Gears of war? Je ne sais pas trop en fait tellement il y a de choses à dire. J'attendais ce jeu depuis déjà pas mal de temps. C'est d'ailleur de sa faute si j'ai acheté une Xbox360. En général lorsque l'on se monte la tête en imaginant quelque chose d'extraordianire on est souvent déçu. J'attendais énormément de ce jeu... et je dois dire que j'ai eu même au delà de mes espérances.  Je ne m'attarderai pas sur l'aspect technique de ce jeu. C'est tout simplement ce qu'il se fait de mieux à ce jour. Rien à redire sur le décors, les animations. Le framerate est ultra stable et je n'ai constaté qu'un malheureux ralentissement sur environ 6h de jeu intenses. Sur le principe même du jeu,le concept n'est pas nouveau. C'est un third person shooter. C'est l'équivalent des bons jeux d'action de l'époque genre Commando ou Ikari Warriors mais en 3D avec la caméra au dessus de l'épaule.  Gears of war reprend de très bonne idées qui ont données un nouveau visage aux jeux de shoot. Premièrement la visée au dessus de l'épaule popularisée par Résident Evil 4. Cette vue à la troisième personne est optimale. Elle permet de voir son personnage et donc rendre le jeu moins impersonnnel qu'un FPS classique. Elle donne par ailleur une excellente visibilité sur l'action puisque l'on peut se cacher derrière un mur tout en ayant une ligne de vue sur le jeu (chose impossible en FPS). Autre très bonne idée, la gestion de la vie reprise sur Call of Duty. Il n'y a tout simplement pas de barre de vie. La seule manière de mourir c'est de se faire bien ravager la gueule en peu de temps, ou alors se faire tronçonner ou exploser à la grenade. Les autres tirs isolé ne sont pas mortel. Il suffit de s'abriter quelques temps pour récupérer. L'avantage de ce système c'est de maintenir le niveau d'action à son maximum. Pas besoin de perdre du temps à chercher des trousses de secours. Pas besoin de faire baisser son niveau d'adrénalyne en adoptant la prudence le temps de se refaire une santé au prochain médikit. Ici il suffit de s'abritter quelques secondes et c'est reparti. Dernier très bonne idée, la gestion des couvertures empruntées à des jeux comme Ghost Recon. Cet aspect rend le jeu beaucoup plus immersif et réaliste. On est loin d'un Quake ou l'on passe son temps à foncer en sautant dans tous les sens. Ici il faut faire preuve de maitrise tactique et d'instinct de conservation.  Mais si Gears of war ne reprend que des concepts connus, qu'est ce qui fait que ce jeu est si extraordinaire. Tout simplement sa retranscription aussi réaliste de la guerre. Il y a trois grand points qui illustrent cet état de chose. D'une part on a la gestion de la caméra. Si l'on reprend l'interview de Peter Molyneux ou d'autres figures du développement de jeu, la gestion de la caméra et de l'IA permettra d'atteindre une nouvelle étape dans l'évolution du jeu. C'est effectivement le cas pour Gears of war. La caméra est toujours très bien optimisée. On a une super vue d'ensemble de l'action et le réalisme de celle-ci quand on se déplace, quand on tire et surtout quand on court donne un rendu ultra immersif. Il faut vraiment le voir. On a l'impression d'être un reporter qui colle un soldat en plein conflit et qui cavale pour sauver sa peau. La réalisation est somptueuse. Deuxième grande idée, avoir conçu ce shoot en utilisant les mécanismes du paintball. Les levels sont conçus comme des aires de jeu, et le système de couvert est fait pour être utilisé à la manière du paintball. Ca se résume donc à progresser de couvert en couvert en essayant de trouver le point permettant d'obtenir une bonne ligne de tir sur l'ennemi. Ce rendu est franchement bon car il procure ainsi une forte dose d'adrénalyne lorsque l'on essaye de progresser pour aller achever l'ennemi au corps à corps. Ce qui m'emmène direment à la troisième bonne idée à savoir le gameplay permettant de réaliser tout cela. Il est tout simplement excellent. La mise à couvert, le saut, le passage au couvert proche d'à coté, l'enjambement d'obstacle, la course, tout se réalise très simplement avec un seul bouton. Il faut un petit temps d'adaptation mais après on fait ce que l'on veut de son perso. Autre très bon point du Gameplay : la tronçonneuse. Honnêtement, je n'ai jamais connu de moment aussi jouissif que de réussir à progresser sous le feu d'une mitrailleuse lourdre pour finalement contourner cette tourelle et venir au corps à corps pour tronçonner le gars derrière cette arme lourde. C'est que du bonheur (avec les petites éclaboussements de sang sur l'écran) !!! J'en oublie le système de rechargement qui propose un mini-jeu permettant d'accélérer son rechargement ou au contraire d'enrayer son arme si on se plante. Le petit plus qui maintien la pression lorsque l'on doit recharger rapidement derrière son mur alors que 3 ennemis vous foncent dessus pour en découdre en corps à corps.  Qu'est ce qui fait alors que ce jeu n'est le le meilleur jeu tout système solaire confondu? Des petits défauts qui nuisent quand même à l'ensemble. Le plus flagrant est l'IA qui est parfois franchement à la ramasse. Vos coequipiers sont parfois (souvent?) très con et vont foncer tête baisser sur une mitrailleuse lourde ou rester à glander pendant que 3 ennemis vous foncent dessus. l'IA des méchant Locust n'est pas toujours au meilleur de sa forme non plus. Il arrive parfois que les locusts vous foncent dessus, enjambe la caisse qui vous protège et au lieu de vous éclater la trounche continue tout droit et tourne en rond d'obstacle en obstacle. C'est pas systématique heureusement et la plupart du temps, ils savent très bien vous allumer correctement la tronche. Mais ca tue un peu l'action par moment. Autre défaut, le jeu est un peu linéaire. Les levels ont un chemin bien défini. Certains préferrent cela mais d'autres auraient aimés un espaces complètement ouvert ou l'on peut progresser du coté que l'on veut un peu comme Ghost Recon. Le jeu est aussi fortement scripté avec l'apparition de monstre à des moments précis du jeu. A sa décharge cependant, le scénario présentent suffisemment d'objectifs et de "trucs" différents (que je ne spoilerai pas) pour ne pas avoir la sensation d'enchainement de couloirs/monstres et donc de lassitude qui en découle. Tout se suit très agréablement et on vit la campagne avec un renouvellement du plaisir constant.  En dehors de ceci, Gears of war est un concentré de bonheur en barre. Le mode coopération permet supprimer le problème d'IA de ses coequipiers puisque l'on peut faire l'aventure avec un pote sur le Live. Sinon le multi est tout simplement une tuerie sans nom et les règlements de compte à la tronçonneuse entre potes ne sont pas prêt de s'arrêter. Sans se risquer à la difficile tâche de la notation, je peux cependant affirmer sans le moindre doute que Gears of war est très très largement au dessus des productions actuelles toutes plateformes confondues. Un must have pour la Xbox360, un vrai motif d'achat de la console pour les autres.

Stull 30/11/2006 18:56

FPS ça veut dire First Person Shooter donc fred tu peut toujours traiter les autres d'ignares, Gears of  War est bien un jeu de shoot puisque tu shoot du streum, R-type c'est un Shoot'em up...
Et Gears n'est pas un FPS, au pire c'est un TPS (comme le satellite...)

Le Parrain 29/11/2006 11:48

4,5 sur 6 me semble correct... Beaucoup de testeurs se sont laissé abusé par les graphismes. Malgré tout il peut etre considéré comme le jeu de l'année car c'est une claque visuelle en haute definition

PAC 27/11/2006 17:23

100 % d'accord avec le DOC, ce qui prime dans un jeu pour passioner A LONG TERME (quand le choc des graphismes est passés) c'est le gameplay,l'originalité, le scénario et le FUN.Je pense que la révolution de Gears of war se cantonne juste aux graphismes pour le reste c'est un FPS aussi original qu'un autre prit au hazard...

fred 25/11/2006 08:40

poue les jeux de shoot, ressort R-type ignare !

Tom 23/11/2006 09:29

Je trouve l'article trop réducteur concernant le gampeplay et le jeu "sans réelle âme".
Pour moi ce jeu est novateur au niveau du gameplay qui n'a jamais ou très peu été exploité dans les auters jeux. Même si on sent les bases FPS, ca se joue vraiment différement et les fusillades sont bien plus intenses que dans un FPS classique.
Le scénario est correct même si les voix françaises sont moyennes.
Concernant l'âme du jeu, je trouve que justement, comparé à des tonnes d'autres jeux qui sortent, ce jeu à une âme, une personnalité, un charme vraiment propre. Ceci est en partie du à l'ambiance qui s'en dégage qui est quand même fantastique. As-tu fait le jeu jusqu'au bout  doc?
Et pour finir, tu oublies complètement de parler du mode coop qui est lui aussi fantastique. On sent que le jeu a été conçu dans l'esprit du coop et non d'un simple mode solo qu'on peut éventuellement jouer à deux.
POur moi ce jeu est une réussite et il vaut le coup d'être acheté les yeux fermés si bien sûr on aime les jeux de shoot.

goldangel 23/11/2006 08:26

meilleur gameplay...hmmmm GoldenEye au N64?

DBZ3 23/11/2006 08:05

Le graphisme ne fait pas tout Carleone ! Sinon les jeux EA seraient tous les meilleurs !

Carleone 23/11/2006 00:26

Un peu BCP decu par ce test doc ..
Je pense franchement que ce jeux merite un 5.5/6 !
On en trouve pas bcp de jeux de ce calibre...en 2006 citez moi un jeux qui peut rivaliser avec celui ci ......?AUCUN !
Et un gameplay non next gen ? pas du tout d'accord, on a BCP d'action avec le stick + A genre se cacher derriere un mur, puis sauter de l'autre coté du mur, et en restant appuyer sur A permet de courrir et en meme temps une vue surprenante ...
Au dela je ne comprends pas ce qu'on peut vouloir ......

DBZ3 22/11/2006 23:34

Un gameplay innovant, ce que ne semble pas proposer ce jeu...

steph 22/11/2006 21:27

pffff Ce jeu n'est pas juste un monstre technique ! il est réelement prenant car c'est de l'action pur ! Franchement faut avouer que ce jeu est un monstre et qu'on en redemande, "a acheter que si vous avez une HD ?" pfff n'importe quoi ...Vous me faite marrer mais pour vous c'est quoi un gameplay "next-gen" ??????Enfin bref c'est vrai que les graphisme sont une raison de l'achat mais honnetement il aurait été un peu moins bon graphiquement ca m'aurait empecher de l'acheter car il est vraiment jouissif et on se croirait vraiment en train de niquer du locuste .