CALL OF DUTY 3 XBOX 360

Publié le par Dr Floyd

Editeur : Activision
Support : XBOX 360
Année : 2006

Hollywood est de retour sur Xbox 360, un an après Call of Duty 2, élu un peu par tout le monde comme meilleur jeu Xbox 360 du line-up à juste titre. Ce magnifique jeu avait cependant quelques défauts, un manque de finition (décors figés) et un système de gestion de la vie agaçant... Quid de la 3e mouture ?

1 SEULE CAMPAGNE !

Dans Call of Duty vous etes au coeur d'un film à grand spectacle, une oeuvre pop-corn où tout est mis en scène pour en mettre plein la vue et pour que çà pête de partout ! Une seule campagne hélas ici : la Normandie en 1944. On regrettera les 3 parties bien distinctes du second opus, et son débarquement (toujours plaisant)...



TROP DE MISE EN SCENE !

Du grans spectacle certes, mais hélas Activision pousse ici le bouchon un peu trop loin : on se sent vraiment trop spectateur. Des tonnes d'evenements pré-calculés et une progression linéaire réglée au millimètre ! Devant le déluges "d'effets spéciaux" et d'action on reste là comme un con se sachant plus trop quoi faire... De toute façon si vous ne faites rien vos frères d'arme le feront à votre place ! Vous camarades virtuels  "jouent" tout comme vous et bien souvant vus n'avez pas le temps de descendre un seul allemand que déjà ils ont nettoyé le terrain ! Frustrant ! C'est flagrant dès le début du jeu où l'on passe son temps à regarder de fausses cinématiques (cependant de grande qualité et utilisant à merveille le moteur du jeu).

MAUVAISE GESTION DE LA VIE A NOUVEAU !

Encore un point noir : Le système de récupération du niveau de vie est le même que dans le 2e opus : il suffit de se planquer 3 secondes derrière un mur pour retrouver la pleine forme ! Ce système de gestion de la vie (de plus en plus utilisé dans le jeu vidéo) est d'une absurdité totale ! Déjà que le jeu est ultra scripté, l'impression d'être immortel vous donne encore plus l'impression d'être spectateur d'un jeu sans interêt vidéoludique ! Le jeu en devient ultra facile, un conseil débutez directement au niveau 'difficile' sinon vous risquez de terminer chaque niveau très rapidement ! Il n'y a que 14 chapitres au total.

L'essence même du FPS de guerre, c'est la peur et l'impression de pouvoir mourrir à chaque instant, à la la moindre faute d'inattention... Ici rien de tel, on se promène au milieu du déluge en baillant ! "Ah bah merde je viens de prendre 6 balles dans le bide, vite je me cache 3 secondes, hop çà va mieux !"

Absurde. Ridicule. Navrant.



Q.I. D'UNE HUITRE !

On continue dans les mauvaises nouvelles : Les ennemis ont un QI digne d'un courreur cycliste (à qui on aurait menti). Ils restent souvent bêtement quelques secondes devant vous sans réaction, dans un jeu next-gen aussi beau cela fait vraiment tache ! Le changement de niveau de difficulté n'y changera rien, c'est juste leur resistance et leur nombre qui feront la différence !

GAMEPLAY ? RIEN DE NEUF !

Rien de neuf non plus coté gameplay : c'est la même chose avec quelques rajouts sans trop grand intéret : vous pouvez renvoyer une grenade avant qu'un n'explose ou alors vous battre au corp à corp avec un ennemi (par une combinaison de touches... pfff).

LEVEL DESIGN : LA ROUTINE !

Des "couloirs" de jeu très étroits sans trop de possibilités de choix (on ne risque pas de se perdre), un seul et unique environnement (la campagne), des niveaux répétitifs... Bref, on a l'impression de devoir se forcer à rejouer la fin du troisième chapitre de Call of Duty 2... La neige, le sable, tout celà nous manque !!!! Le jeu sera très vite fini, l'envie d'y revenir néant... Il restera alors le mode on-line satisfaisant pour vous empécher de revendre le jeu.

SAUVE PAR LA REALISATION !

Malgré tous ces points noir, le jeu réussit vraiment à éviter "la bouze intergalactique" grâce à sa réalisation de haut vol ! De très très haut vol ! De beaux graphismes n'améliorent en aucun cas l'intérêt d'un jeu, mais pourtant ici çà y réussit presque : Des graphismes fantastiques, encore meilleurs que dans le 2, des soldats superbement modélisés, un framerate à 60 img/sec, des effets spéciaux grandioses : explosions, nuages de fumée, etc... et plus de détails par rapport à avant comme l'herbe qui bouge et les vitres qui explosent (c'était la moindre des choses !).

Cette réalisation digne de la "next-gen" et ce scriptage en permanence peuvent plaire à certains ou vous faire oublier les carrences de ce nouvel opus... Mais en aucun cas en faire un bon jeu.


Malgré une réalisation géniale on en vient à regretter Call of Duty 2, plus varié et plus vaste. Activision va devoir réagir pour le prochain opus de Call of Duty, au risque de voir la série s'enliser complêtement comme l'a fait Medal of Honor le concurrent. On veut jouer, on veut de l'espace, on veut pouvoir mourrir... on ne veut plus de démo technique !!! Si vous possèdez déjà le 2, cet épisode n'est pas du tout indispensable, sinon pourquoi pas, mais avec un gros paquet de pop-corn entre les jambes...

SUPPOS : 3/6

Publié dans TESTS

Commenter cet article

fred 29/03/2007 08:33

et on jettera un voile pudique (que l'on ne saurait voir) sur la version Wii...sniff !