RETRO-GAMING : TEST DRIVE 2 THE DUEL / SNES

Publié le par LeZone

Editeur : Distinctive Software / Ballistic / Accolade
Support : SNES
Année : 1992 pour cette version


Sorti également sur : Amiga (la plus belle des versions pour les graphismes et surtout le son), Sega Genesis, PC MS-DOS (qui bénéficie de beaucoup de disquettes d’add-on), AppleIIGS, Amstrad CPC, Macintoch, Atari ST, C64, MSX, ZX Spectrum


Il s’agit d’un jeu de voitures, presque d’un simulateur de voitures de sport et de luxe, sur route ouverte avec gestion des autres usagers et de la police.  Ancêtre de Burnout pour les crashs, de GTA3 pour la police et de Test Drive Unlimited pour les duels, ce jeu est un "must-see" que l’on souhaiterait voir réadapté sur des consoles plus modernes.


L'OBJET :

Boite classique pour Super Nintendo, carton, cartouche, notice.
Notons qu’il semble très difficile de trouver cet original en France, les seules versions que j’ai pu rencontrer sont soit en Anglais soit en Allemand. Sur consoles, la version Genesis se trouve plus facilement mais elle est moins bien que la version Super Nintendo.




LE JEU :

On est presque devant un simulateur de course ! Et c’est bien cela qui rend ce jeu très intéressant, génial à l’époque et toujours plaisant aujourd’hui.



Le but : faire la course contre un adversaire, un duel, et arriver le 1er à la prochaine station service pour y faire le plein. Le tout sans se crasher dans les autres usagers de la route, sans perdre le contrôle ou casser sa voiture de luxe et sans se faire chopper par la police et ses radars.

Les voitures sont au nombre de 3 dans la version SNES :
- Porsche 959 gris argenté : le meilleur compromis du débutant.
- Ferrari F40 rouge : la plus efficace mais la plus fragile et difficile à piloter
- Lamborghini Diablo jaune : plutôt mole, il vaut mieux la choisir comme adversaire

Important pour le gameplay : le jeu se joue en vue intérieure ! Le volant tourne, les moustiques s’écrasent et salissent le pare brise, le rétroviseur intérieur fonctionne, et l’on peut même admirer le pommeau du levier de vitesse en cuir ou alu lors des changements de rapports, les aiguilles du tableau de bord sont fonctionnelles et utiles, et il y a même un détecteur de Sarko, euh de radars.


INTERFACE, MENU

Intro sympa, digitalisation vocale, musique qui reste dans la tête.
Menu principal sobre, une route avec 3 panneaux : Options, Jeu, Hi-Scores

Options :
Choix des vitesses automatiques ou manuelles (attention en mode manuel, le moteur de la F40 à tendance à exploser si on monte trop haut dans les tours, le compte-tours à aiguille du tableau de bord est donc indispensable pour tout pilote pro qui joue en mode manuel)
Modification des contrôles manette, gestion du son en stéréo ou mono.

Hi-Scores : ne se sauvegardent pas sur SNES, donc sans intérêt.

Jeu : lancer une partie !


LANCONS UNE PARTIE

On choisit sa voiture de luxe, et son adversaire (voiture ou chrono).
On choisit le niveau à jouer, il existe 4 parties découpées en plusieurs stages. Autant commencer par le 1er niveau pour se faire la main, le jeu devenant rapidement très difficile.

C’est parti, on s’y croirait, vrombissement réaliste des moteurs, l’adversaire fait des appels de phares dans le rétro, on réponds par un coup de klaxon, on fonce, les pneus crissent, le décor défile, on évite motos, camions et autres voitures, il faut freiner dans les virages sinon c’est la sortie de route assurée, la route monte et descend masquant les véhicules qui arrivent en sens inverse, il faut souvent freiner et rester un moment derrière une file de voitures en attendant d’avoir la visibilité et de dépasser ce foutu camion…



On trouve enfin un simulateur à la fois réaliste et fun !

Nous voilà en première position, à foncer comme un dingue sur cette route parsemée d’escargots qui respectent les limitations de vitesses quand soudain, bip bip bip, notre détecteur de radar s’affole ! Il faut freiner ! Trop tard, la police est à nos trousses, si on fonce on peut leur échapper, mais si on se fait prendre, ils nous stoppent sur le bas côté, présentent leur amende et s’en vont, quelle perte de temps, on est en pleine course, autant tenter de leur échapper et se laisser griser par l’adrénaline du délit de fuite. Surtout que si l’on se fait prendre plusieurs fois sur un niveau, ou si l’on percute la voiture de police, c’est la case prison et le game over qui nous attend.

Ahhh, fin du sous niveau, la station service est proche, il faut freiner ! Si on loupe l’arrêt, c’est la perte d’un crédit ou le game over qui arrivera. On part avec 5 lives, qu’il faut gérer au mieux entre les crashs, les freinages manqués, la police, on peut en regagner si on finit un niveau rapidement et surtout sans se crasher, le jeu est très difficile.



Dernière chose, et non des moindres, le véhicule est paramétrable !
Eh oui, il faut la notice pour trouver cette option, car il faut brancher une seconde manette dans la console, puis appuyer simultanément sur L et R pour accéder au menu des réglages de la voiture. Je vous laisse le soin de jouer avec les options pour les comprendre.


GRAPHISMES : 4/6 suppos
Pas mal pour l’époque. La version Amiga est la plus jolie mais la version Super Nintendo s’en sort avec les honneurs comparée à la version Genesis. Toutefois on aurait souhaité un peu plus de couleurs et de détails dans les décors.

MUSIQUES/BRUITAGES : 4,5/6 suppos
Les bruits de moteurs et la stéréo des véhicules que l’on dépasse est bien faite (même si la version Amiga est nettement supérieure). Je ne parlerais pas des musiques, quand on pilote une F40 on écoute le moteur et pas l’autoradio.

MANIABILITE / JOUABILITE : 6/6 suppos
Un pur bonheur, on se sent vraiment au volant de ces bolides. L’arrière se dérobe, les roues avant glissent, le moteur explose, les freins sont limites ….

DUREE DE VIE : 5,5/6 suppos
La difficulté et le challenge de ce jeu lui confèrent une durée de vie importante.
On lui reprochera tout de même de ne pas pouvoir y jouer a deux (un mode link avec 2 consoles ? ça aurait été le pied total)


Proche d’une simulation tout en conservant un côté fun, ce jeu fait monter l’adrénaline et le stress de la course. L’immersion au volant de ces bolides est très bien rendue.
Ce jeu est une indispensable référence pour tous les fans de jeux de conduite automobile et les fans de voitures de sport de luxe

SUPPOS : 5/6 (Testé par Lezone)

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

Tokamac 17/04/2007 11:34

Je le ne connaissais pas celui là. J'ai commencé par TD3 sur PC, tres tres bon mais je passais plus de temps à faire n'importe quoi sur ile que les course. A quand le test du 3.
A noter qu'entre le TD3 à TDU il n'y eu que de belle daube.