RETRO-GAMING : MICHAEL JACKSON'S MOONWALKER / MEGADRIVE

Publié le par Usebu

Editeur : SEGA
Support : Mega Drive
Année : 1990



Si de nos jours, les jeux proposant des featuring ou basés sur des licences de personnages célèbres sont nombreuses, à l'époque de la Mega Drive, c'était toujours un évènement. D'autant plus, lorsque le jeu a pour héros Michael Jackson, qui, en 1990 (date de sortie du jeu), était toujours le Roi de la Pop !

Le jeu s'inspire donc de Moonwalker, un OVNI cinématographique à l'intérêt assez discutable si l'on n'est pas fan de Bambi. L'histoire est simple : vous êtes Michael Jackson doté de pouvoirs magiques. Vous devez sauver Katy et les nombreux enfants perdus que M. Big (Joe Pesci dans le film), un méchant aux pouvois psychiques veut kidnapper. Dans ce jeu d'action/plateforme, M. Big vous envoie donc à chaque niveau tout une ribambelle de vilains pour vous empêcher de sauver les enfants cachés dans les éléments du décor.



Pour cela Michael peut donner des coups "magiques", calqués sur des chorégraphies qui ont rendu célèbre le chanteur. Elément super sympa : quand vous maintenez le bouton A enfoncé un certain temps, vous déclenchez une super magie. A ce moment là, tous les ennemis présents à l'écran vous accompagnent dans une chorégraphie correspondant au niveau dans lequel vous vous trouvez. Car chaque niveau est basé sur une chanson de Michael Jackson. Dans le premier on se retrouve dans le club 30 et on est dans l'univers de la chanson smooth criminal, dans le second niveau, on se retrouve dans la rue avec beat it, dans le troisième niveau on se retrouve dans le niveau de thriller.



Et c'est ce qui fait principalement la force de ce jeu. En effet, l'action en elle même est assez répétitive, les graphismes ne cassent pas trois pattes à un canard (même si pour un jeu de 1990 cela reste plus qu'honorable), mis à part peut-être Michael et son animation, mais alors... quelle musique ! Les hits de Michael Jackson sont aussi fidèlement reproduit que ce que la Megadrive permet. Dès les premières notes, on reconnait smooth criminal, beat it ou encore Billie Jean.

Moonwalker est donc, malgré la présence de Michael Jackson et des ses hits, un jeu d'action/plateforme assez moyen. Indispensable pour les fans, nécessaire dans la logithèque du gamopat ayant au moins une fois fredonné un air de Michael, plus que facultatif pour le joueur non-fan.


Scénario :
Aussi mince que celui du film, le jeu en impose pourtant grâce à la présence musicale des hits de Michael Jackson et des univers s'y rapportant.

Graphismes
:
Si l'ensemble est plutôt bien animé et présente des éléments vraiment sympas (les chorégraphies et mouvements en rapport avec le King of the Pop), l'ensemble reste assez terne et pauvre au niveau des décors.

Sons :
Le principal intérêt du jeu est bien là ! Les hits de Michael Jackson sont très bien reproduits, et les bruitages toujours en rapports avec le chanteur sont bien intégrés.

Jouabilité :
C'est bien là le parent pauvre du jeu. Michael ne répond pas forcément à ce que l'on voudrait lui faire faire. Il faut souvent s'y reprendre à plusieurs fois pour effectuer un saut correct, et éliminer les ennemis relève parfois plus de la chance que de l'habileté.

Durée de vie :
Le jeu vous tiendra un petit après-midi en haleine, grand maximum. Après, soit vous l'aurez fini et plus envie de le voir, sout Michael et les enfants vous auront gavé !

Note finale :
Le jeu a hélas, comme Michael Jackson, assez mal vieilli. Restent des mélodies fabuleuses, et un petit jeu sympa ! Je lui mets donc 3 suppos au final.

SUPPOS : 3/6 (testé par Usebu)

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

fred 04/05/2007

go ! go ! Usebu !! cheers !

FiFA1 04/05/2007

Un jeu où il faut ramasser des bébés avec Bambi... ça va ravir tous les pédophiles du net...

Frederico Brinca 04/05/2007

C'était le jeu de référence pour montrer la différence entre les consoles 50 et 60 Hertz dans un magasin d'import de ma ville. Le jeu sur une console japonaise d'un côté, le jeu sur une console pal de l'autre. Après cette démo impossible d'acheter une console pal.

AsCoT 19/07/2007

Attention, je tiens à signaler une chose, le niveau 3 c'est peut-être l'esprit Thriller, mais le son c'est 'Another part of me' ...Hee hee !/me se tient l'entre-jambe pour faire comme l'homme au chapeau ...

kubs 03/07/2008

Vu que j'etais un ptit mioche (5-6 ans a l'epoque ou je l'ai eu) j'ai jamais dépassé thriller. Mais c'est marrant je me souviens grave du 1er stage et j'ai meme la musique du jeu smooth criminal en ecrivant ces lignes.

En tout cas j'etais mort de rire quand mon frere l'a ramené.