MICROSOFT VA S'EXCITER EN 2008

Publié le par Dr Floyd

Six ans après avoir lancé la Xbox, Microsoft semble entre-apercevoir le bout du tunnel :

"C'est un business qui sera rentable l'année prochaine. Nous gagnerons de l'argent l'an prochain et ce sera la première fois sur le cycle de vie de la XBox 360, ce qui est très excitant" Robbie Bach/Microsoft.

Microsoft n'a jamais gagné d'argent depuis qu'il s'est lancé dans le jeu vidéo en 2001. Ils ont même accumulé un déficit  de 4 milliards de dollars (!!!). Mais ce n'est pas un problème pour la firme de Bill gates qui veut réussir quelque soit le temps passé et le prix à payer. Le but est clair : tuer Sony et devenir le n°1 mondial du jeu vidéo.

Si en 2008 la société rentre enfin dans ses frais ils devraient pouvoir se "libérer" et développer plus efficacement leur rouleau compresseur. Et Peter Moore pourra montrer à nouveau montrer ses biceps...

Publié dans NEWS

Commenter cet article

Yoga 11/05/2007 17:10

On avait pigé leur stratégie il y a longtemps: encaisser les coups durs et persister, s'acharner, avoir le consommateur à l'usure.

bill 07/05/2007 23:10

Désolé les gars,Nintendo est et restera le numéro un...

taulier 07/05/2007 22:39

cool, plus qu a trouver une autre planete ou on aura le choix de choisir

Didier 07/05/2007 19:11

ils s'en foutent, ils sont pret a perdre des milliards pendant 20 ans si il faut : le budget est illimité, ils veulent et vont reussir a avoir le monopole mondial sur le jeu video

Frederico Brinca 07/05/2007 17:23

En 2005 ils étaient à 4 milliard de dollars de pertes sur la Xbox et lors du premier quart de 2007 ils annoncent encore plus de 300 millions de pertes ce qui est sensé être un meilleur résultat que la même periode en 2006... ils sont à combiens alors? 7 ou 8 milliard de pertes sur l'oppération Xbox + Xbox 360? En combien de temps ils comptent pouvoir éponger ça sachant qu'ils comptent commencer à faire de l'argent en 2008?
A leur décharge c'est des chiffre pour tout l'Entertainement Division qui inclu aussi le Zune qui est a priori en train de se ramasser.