RETRO-GAMING : SOUL CALIBUR / DREAMCAST

Publié le par Gnondpomme

Editeur : Namco
Support : Dreamcast
Année : 1999




Véritable révolution dans le domaine du jeu de baston 3D sur Dreamcast Soul Calibur est aujourd'hui un mythe sur la dernière console de SEGA … Un must have que tout gamer sérieux se doit de posséder. Analyse d'une légende …


THE LEGEND WILL NEVER DIE !!

L'intro donne le ton : une camera file à une vitesse folle entre ciel et terre et évite diverses armes, car oui Soul Calibur, en bon héritier de Soul Edge, est un jeu de combat à l'arme blanche. S'en suis une présentation des personnages, mélange d'image fixe et de katas en 3D pour finir sur l'écran titre et la fameuse phrase : « Soul Calibur, the legend will nerver die !! »



SABRE, HACHE OU NUNCHAKU ?

Après s'en être pris plein les yeux donc on arrive sur un menu déroulant les divers modes de jeux disponibles et là on se rend compte que les choix ne manque pas : Arcade, Mission Battle, versus, Survival, …

On va commencer par le plus classique : le mode Arcade. Nous avons le choix entre dix personnages variés allant du très rapide Maxi et son nunchaku jusqu'à Astaroth et sa hache à la puissance destructrice mais à la lenteur exaspérante, en passant par un Voldo à la maniabilité et aux coups déconcertants, le très samouraï Mitsurugi ou le bourrin Nightmare … Je ne les citerai pas tous mais force est de constater qu'il y en a pour tous les goûts et que chacun y trouvera son compte suivant le style qu'il préfère.
 
Aucun de ses personnages n'est anecdotique, ils ont tous leurs forces et faiblesses et peuvent tous prétendre au titre de meilleur combattant. Qui plus est à force de terminer le mode Arcade avec ces différents persos on en débloque encore d'autre qui seront disponible aussi bien en Arcade qu'en Versus ou Mission Battle.
 
Le Mission Battle justement parlons-en. Ce mode vous offre la possibilité, un peu à la manière d'un RPG, de parcourir une carte en vous rendant à divers endroits où vous seront proposé des « missions » … En fait il s'agit toujours de combats mais ceux-ci doivent être disputés selon des règles précises ou dans des conditions un peu différentes. Par exemple vous vous retrouvez sur un arène où souffle un vent violent qui risque de vous faire chuter ou alors une autre où le fait de rester statique vous enlisera et donc ralentira vos mouvements. Et des missions vous allez en avoir un sacré paquet à remplir avant d'avoir fini le jeu à 100 %. Chaque combat de gagné vous permet d 'obtenir des points que l'on peut dépenser dans une boutique en s'achetant diverses cartes qui débloquent de nouveaux costumes, lieus sur la carte, … De plus les cartes sont visualisables en plein écran et offrent ainsi de très jolis artworks du jeu.
 
Vous l'aurez compris rien qu'avec ce mode Soul Calibur offre une durée de vie déjà conséquente mais c'est sans compter sur le mode Versus qui vous offrira à vous et à vos amis une durée de vie infinie pour des heures de plaisir vidéoludique. A mon goût les modes Time Attack ou Survival sont un peu plus anecdotiques donc je ne m'étendrais pas d'avantage dessus, surtout qu'ils sont d'un classique à tout épreuve.



MAIS EN PLUS C'EST BEAU !!

Et oui c'est le moins que l'on puisse dire … Techniquement à l'époque ce jeu est au dessus de tout reproche, la modélisation des personnages était tout simplement fantastique et leur animation vraiment bluffantes. Les effets de lumières lors des coups spéciaux, les reflets sur les armures ou les armes (notamment celle de Siegfried ou Cervantès) contribuent à l'impression de s'en prendre plein les globes occulaires. Si à sa sortie le jeu était une véritable claque, je trouve qu'il reste dans le ton des productions actuelles. Ceci grâce à un character design vraiment intemporel et à des couleurs plutôt bien choisi (sauf pour Taki mais bon …). Alors bien sur il y a bien moins de polygones et les décors sont moins fouillés que dans un Cirtua Fighter 4, mais l'ensemble reste un vrai régal pour nos mirettes ébahies habituées à bien plus de puissance. En bref le jeu reste d'actualité graphiquement parlant malgré son age ce qui est assez rare pour un jeu de baston 3D …



ET LE GAMEPLAY ALORS ?

Les programmeurs de Namco ont réussi là aussi un véritable tour de force. Le maniement des différents personnages est vraiment intuitif, les coups sortent rapidement sans que le joueur n'ait réellement besoins de se meurtrir les pouces sur le pad. Malgré le fait que chaque protagoniste soit vraiment différent des autres par ses aptitudes (coups, vitesse, …) on retrouve des manipulations similaires qui permettent de réaliser des combos ou des coups spéciaux vraiment impressionnants. Même sans le pack vibration dans la manette on ressent la puissance des coups donnés ou encaissés et certaines projections font vraiment « mal à voir ».

C'est aussi ça qui fait toute la puissance de ce jeu, cette sensation incroyable que chaque coups peut fendre le sol ou réduire à néant l'arme de l'adversaire ou que sur une projection on sent ses propres os frémir devant la violence de l'impact …

Bref vous l'aurez compris Soul Calibur est un jeu accessible à tous donnant un fun immédiat au joueur débutant comme au hardcore gamer confirmé … mais pas seulement. Les joueurs acharnés lui découvriront des richesses insoupçonnées au premier contact. Des enchaînements de folie, des contres fatals ou encore des coups spéciaux imparables. Car le jeu regorge de petites astuces, voir même de bug, que le seul le joueur expérimenté connaîtra et exploitera. C'est d'ailleurs ce qui fera toute la différence entre un pro (ce que je ne suis pas) et un amateur éclairé… Maîtriser un personnage à 100 % demandera du temps, du travail et de la sueur aussi. Connaître les enchaînements, les coups réellement efficaces ou adapté à telle ou telle situation exige de l'entraînement … Vous allez user vos pouces et vos pads, amateur de baston !! Et vous vous ferez plaisir en apprenant à contrôler chaque paramètre de votre personnage préféré.


LE JEU PARFAIT ?

Malgré sa note maximale obtenue dans Famitsu (40/40) pour moi il réside juste quelques tous petits défauts. En premier lieu le boss du mode Arcade fait vraiment peine à voir. Il souffre d'un manque de charisme certain (surtout comparé à des persos comme Siegfried ou Kilik) et il n'est vraiment pas original. Franchement le perso polymorphe qui copie un nouveau combattant à chaque round on a connu plus folichon, non ? En plus il ne propose pas un challenge insurmontable … En bref un point tout à fait oubliable. La deuxième chose qui me fasse un peu tiquer est la fin dont nous gratifie le jeu lorsque l'on termine le mode Arcade : trois images fixes … un peu de texte … et basta !! Rien de bien bandant de ce coté la non plus … J'aurais préféré mille fois une petite cinématique ou alors une démonstration de katas du combattant qui vient d'obtenir Soul Edge. Qu'on finisse sur une dernière note de gargantuesque bordel de merde !!! Ce jeu nous en fous plein le citron pendant tous les combats et la le soufflet retombe honteusement. Ca n'est pas assez gratifiant à mon goût, mais tant pis. De toute façon ça n'enlève rien à la qualité du soft.


On comprend mieux pourquoi Soul Calibur a été un tel succès et pourquoi il a permis de vendre des palettes entières de Dreamcast. Véritable vitrine technologique, nous avons là un jeu beau, jouable, à l'animation parfaite, avec des musiques sublimes, des combattants charismatiques, des modes de jeu multiples et une durée de vie absolument faramineuse. Si avec tout ça vous n'êtes pas conquis alors arrêtez le jeu vidéo et mettez vous au tricot. Vous avez une Dreamcast ? Alors j'espère que vous possédez ce chef d'œuvre ! Vous n'avez pas de Dreamcast ? Achetez en une et profitez du premier d'une grande lignée de chef d'œuvre à un prix défiant toute concurrence !!

SUPPOS : 6/6 (testé par Gnondpomme)


 

 

 

 

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

tamon 24/12/2007 23:49

un superbe test pour un super jeu vraiment merci de l avoir fait et de ne pas oublier la dreamcast qui fut pour moi la console la plus novatrice de son epoque,the legend will never die...................

saturne 13/05/2007 21:55

pas mal la mamebac ^^j'ai testé ce jeu sur emulateurs, comme pas mal d'autres (avec nullDC et un bon ordi on fait des merveille) et c'est vrai qu'il est excellent! le seul truc qui manque c'est les girls de DOA2 mais bon, c'est pas l'esprit du jeu...au passage, y a personne qu'a encore evoqué shenmue dans les mega jeux incontournables de la dreamcast, c'est une lacune que je me charge de combler des maintenant

xbmc 13/05/2007 17:19

Très sympa ton test Soul Calibur Gnondpomme, il le vaut bien ... un jeu qui met tout le monde d'accord ET sur toutes les consoles

chiss 13/05/2007 16:47

autant pour moi !! oups j'ai honte....
superbe test  Gnondpomme !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

chiss 13/05/2007 16:46

superbe test doc !! j'ai la chance d'avoir ce jeux et , encore aujourd'hui , il fout une belle claque a pas mal de jeux !!!
la dreamcast est vraiment la console la plus bêtement disparue !!!
quel gachie !

kuroijin 13/05/2007 16:37

J'ajouterais bien aussi le magnifique et surprenant JET SET RADIO

madiori 13/05/2007 11:45

Voir ce superbe jeu en "retro-gamaing", mouarf... ça fout un coup!!! Et comme le dit erikrom, Soul Calibur et Ikaruga sont vraiment les jeux Dreamcast les plus marquants!

erikrom 13/05/2007 09:14

Joli rappel a la realite ce titre est une bombe ne l'oublions jamaisje m'appercois , que j'ai pas mal de jeux dreamcast originaux mais pas celui la , je vais reparer cette injustice . Si on doit en garder un ce doit etre sans doute celui ci ... et ikaruga .Ma mamecab sur mon blog