COMMENT DEVENIR PROGRAMMEUR ?

Publié le par Boumchakal

La rentrée approche, l'envie de programmer se fait de plus en plus sentir chez les jeunes. Oui mais où aller et pour faire quoi ? La programmation c'est vague et ça englobe plein de chose. Vous voulez développer des jeux vidéo ? Ah d'accord !

Mais dites-vous que parmi tous les élèves en informatique, le pourcentage qui terminera dans une studio de développement est presque nul. Bon j'exagère un peu, mais le milieu du jeux vidéo est très hermétique et donc très difficile d'accès. De plus, vous bosserez jour, nuit et week-end en période de rush pour un salaire peu élevé (Je vous fais peur non ?).

Sinon, le quotidien d'un programmeur en général est quand même exceptionnel car créatif. On nous donne des fonctionnalités et nous les traduisons en code. La programmation C vous interesse ? Vous voulez faire de la programmation objet ? Du J2EE ? De l'Ajax ? du PHP ? Vous voulez enfin savoir comment fonctionne votre carte réseau avec le modèle OSI ? Alors vous aimez l'informatique ! Ce n'est jamais trop tard pour vous formez dans ce domaine.


Ne jamais se décourager...


Voici les filières qui s'offre à vous :



L'université :

Première étape après un bac Scientifique de préférence :

BTS & IUT (bac +2)
Ces deux formations sont proches et sont des formations de niveau III.
Le Brevet de Technicien Supérieur ou BTS offre une possibilité de faire cette formation en alternance. On trouvera un rythme du genre, une semaine à l'école une semaine en entreprise. L'élève est rarement rémunéré, car l'entreprise prend généralement en charge les frais scolaire en contrepartie.
L'Institut Universitaire de Technologie ou IUT fonctionne plutôt avec un stage de deuxième année de 2 mois ou plus rarement rémunéré.
Ces formations donnent de bon analyse programmeur prêt à travailler en entreprise.

Licence professionnelle (bac +3)
Ce diplôme est accessible après un diplôme de niveau III (DEUG, DUT ou BTS). Elle se termine également par un stage qui peut-être assez long (+ de 3 mois).
J'attire votre attention sur l'obligation légale d'indemniser un stage d'une durée de plus de 3 mois. Il est toutefois exceptionnel de voir une période de stage rémunérée.
Voici la liste des licences pro existantes :
http://www.sup.adc.education.fr/lplst/

L'université classique, Deug + Licence (bac +3)
Le Diplôme d'Etudes Universitaires Générales ou DEUG. L'intitulé du DEUG est généralement le même que celui de la Licence dans laquelle il s'inscrit. Il est délivré si les 4 premiers semestres (sur 6) de la Licence sont validés. On ne peut généralement rien faire avec un Deug car sa formation est très théorique et pas du tout professionnalisante. Sa seul utilité est donc de permettre d'aller en Licence. En général l'entrée se fait sur dossier après le BAC.
Suite au DEUG la licence s'impose par elle-même. Notez que l'on peut s'inscrire en licence "classique" après un BTS ou IUT. Renseignez-vous dans la faculté de vos régions souhaitées.
Un stage peut conclure ses deux formations. Même si le stage n'est pas rémunéré, l'élève peut parfois obtenir des primes de stage ou une indemnité de stage selon le travail effectué pendant cette période.

Master ou Maîtrise (bac +5)
Diplôme national de troisième cycle de l'enseignement supérieur.
Permet d'aller plus loin dans la programmation et surtout dans les méthodes d'analyse. Généralement la première année de maîtrise est général et la deuxième est spécialisé. Il y a deux issus possible:
- La finalité de recherche dont le débouché normal est la préparation d'un doctorat
- La finalité professionnelle, qui permet d'intégrer la vie active.
Autant vous dire que le Master vous permet déjà d'avoir un salaire d'embauche assez sympathique mais vous rivaliserez avec les diplômés des écoles d'ingénieurs (voir plus bas).

Le Doctorat (bac +8 )
Grade universitaire le plus élevé. Se termine généralement par une thèse ! Filière par excellence pour la recherche. C'est la seule filière qui permet d'obtenir un titre, car si vous obtenez le doctorat, on vous appellera "Docteur"

Attention : L'université à un petit défaut, elle est très théorique, ce qui fait que certain stage on depuis peu été ajouté au cursus afin que les élèves aient une expérience professionnelle.





L'école d'ingénieur (bac +5)

Pour intégré une école d'ingénieur il y a 2 solutions. Soit à la sortie du bac , avec 2 ans d'année de préparation aux écoles d'ingénieurs soit avec un diplôme bac +2 d'information comme un BTS ou IUT.
Les écoles d'ingénieur forment donc à Bac+5 (2 an de préparation et 3 ans d'écoles d'ingénieurs). On dit généralement :

Année 1 de prépa
Année 2 de prépa
Année 1 d'ingé
Année 2 d'ingé
Année 3 d'ingé

Suivant les écoles d'ingénieur, les 2 années après la prépa sont générales et la dernière année est une année de spécialisation.

L'entrée se fait sur concours donc le niveau est quand même bon dans l'ensemble. Le fait d'avoir fait un BTS ou un IUT n'est pas du tout handicapant, au contraire, les BTS et IUT ont une bonne expérience professionnelle du à leur stage qui sont inexistant en passant par les 2 ans de préparation. Les écoles d'ingénieurs sont diverses et variées, certaines vont être très appréciées et recherchées par les entreprises. On dit aussi que la première année d'ingé est la plus dure.

On retrouvera des stages aussi dans cette filière. Généralement en deuxième et troisième année d'ingé. Le dernier stage est long de 6 mois et souvent rémunéré.





Travailler + étudier

Une alternative au cursus classique existe aussi. On peut travailler et faire des cours du soir. Dans ce cas là, le CNAM est votre ami.
http://www.cnam.fr/ en cours du soir pour être ingénieur. C'est plus long que le cursus classique. Le diplôme s'obtient en plusieurs années car les cours sont certain soir en semaine voir le week-end. Il faut être très motivé pour réussir par ce moyen. Il faut aussi savoir que les personnes qui font ça, sont généralement des gens qui sont déjà dans le milieu professionnel depuis un moment et qui désire reprendre leur études tout en gardant leur métier. On ne trouvera donc pas ou très peu de jeune élève.


Dans la joie et la bonne humeur...


Que choisir ?

Parmi toutes ces possibilités on ne sait pas trop par ou commencer ni ou s'arrêter. L'idée est la suivante : Allez le plus loin que vous pouvez car vous pourrez le regretter. Comme dans pratiquement tous les secteurs et tous domaines de métiers, plus vous avez un diplôme élevé plus vous pourrez prétendre à un premier salaire élevé. Généralement les diplômes ouvrent des portes. C'est à vous ensuite de faire vos preuves dans l'entreprise afin de gravir les marches. Renseignez-vous sur les écoles avant d'y entrer. Je ne donnerais pas de nom d'écoles à privilégié ni d'écoles à éviter mais sachez tout de même qu'aujourd'hui les entreprises cherchent deux types de profil.

Les Bac +2, Bac +3, avec une préférence pour les BTS IUT pour faire de la programmation et un peu d'analyse. Dans ce cas, vous mènerez une vie faite de codage, de compilation, de lecture et rarement d'écriture de cahier des charges. On attend de vous que vous codiez vite et bien. Vous aurez peu ou pas de responsabilité. Votre salaire sera plus que le SMIC évidement. Vous pourrez prétendre facilement à 22 ou 24K€ / an vos première année (ce qui fait environ 2000 euros brut par mois). Vous serez probablement embauché au 35h ou alors au 39h avec des RTT. Un jour peut-être on vous proposera de manager d'autres programmeurs ? Si c'est le cas, c'est que vous aurez eu une promotion et que vous aller avoir d'autre responsabilité.

Les Bac +5 et plus, avec une préférence pour les ingénieurs. Appelez à faire de la programmation mais pas seulement. Généralement vous aurez des responsabilités. Vous ne serez pas embauché comme analyste programmeur mais comme Ingénieur en développement et vous serez cadre. Cadre veut dire, mieux payé et pas d'horaire. Vous pourrez prétendre à un salaire de base d'au minimum 28 ou 30K€ / an (ce qui fait qu'on vit aisément déjà). Par contre on attendra de vous que vous soyez bon et que vous trouviez des solutions aux problèmes. Vous aurez évidement des RTT et sûrement plein de petit avantage suivant le type de votre entreprise (SSII, éditeur, Constructeur ...). L'évolution première que pourra vous offrir est chef de projet, ce qui veut dire que vous aurez un projet à gérer et des programmeurs sous votre responsabilité.



John Carmak ? Pffff... Un bleu byte de la programmation !


Voilà, vous avez toutes les cartes en main pour devenir programmeur. Découragé ? Bah oui fini le temps où on pouvait devenir créateur de jeux cultes en programmant la nuit dans sa chambre sur Commodore 64 ou Amstrad CPC !

Publié dans FOCUS

Commenter cet article

fredy 25/02/2013 18:33

très bon article! j'aime le site

Hiva Oa 07/05/2008 13:46

"Bah oui fini le temps où on pouvait devenir créateur de jeux cultes en programmant la nuit dans sa chambre sur Commodore 64 ou Amstrad CPC !"
It's the people who are crazy enought to think they can change the world who actually do.

caelacanthe 05/08/2007 00:56

il est celèbre, le clodo de l'image... on le voit partout:http://www.enregistrersous.com/images/142503008520070805011231.jpg

infosys 04/08/2007 10:31

Le developpement finira par être délocalisé en inde pour un nombre important de projets (mais pas tout il faudra bien un gaulois en france pour coordonner le dev externalisé). Donc choissisez bien votre spécialité de prog, apprenez bien l'anglais voire ptet le mandarin et développez vos compétences de management de projet pour éviter de faire un bangalore - paris tous les jours pour aller bosser!

Bluenarc 02/08/2007 22:00

Mince alors........j'ai plus qu'à me trouver un vrais boulot alors....sniffffff.                Bluenarc.