[ACCESSOIRES] Le Super Game Boy

Publié le par Kulten

Avant la Game Boy Pocket et avant la couleur sur notre portable préférée (mais non, les amateurs de Game Gear, de Neo Geo Pocket et de Lynx peuvent rester, on n’est pas sectaires, on aime être admirés, si ça peut les détourner de leur vice...), Nintendo propose aux possesseurs de Game Boy leurs jeux préférés sur la télévision. Et en couleurs.

super-game-boy.jpg


Enfin... 4 couleurs... non ne riez pas, je vous explique. On est en 1994, la SNES est en vente, tout va bien. Nintendo imagine dans la foulée un adaptateur qui permet de voir ses jeux GB sur la télé, et sort carrément une Game Boy adaptable sur la SNES. Oui oui, ce bout de plastique gris deux fois plus haut qu'une cartouche SNES et doté d'un port GB est une console ! Il y a un CPU dans l’adaptateur qui fait tourner le jeu, comme dans la GB. La télé sert d’écran, la SNES reçoit les manettes pour jouer et se charge simplement de coloriser le jeu.

A l’allumage, on a un écran qui imite celui d’une GB. Puis on a le jeu qui s’affiche dans des couleurs par défaut. Il suffit d’appuyer sur les gâchettes derrière la manette de SNES pour afficher un joli menu :

super-game-boy-image-gamopat.png

On a la possibilité de changer les couleurs (32 palettes de 4 couleurs) le tour de l’écran (il y en a 9, avec des goûts discutables de la part des concepteurs... heureusement ils ont aussi prévu un entourage noir tout simple, et on peut dessiner son propre tour d’écran en cliquant sur la dernière option du menu), on peut aussi régler les manettes et enfin changer les couleurs selon son goût pour adapter les palettes au mieux.

Quel est l’intérêt ?

Je vous rappelle la date : 1994. A cette époque, la Game Boy était belle, mais pas parfaite, car le scrolling, l’affichage, la luminosité, mon Dieu (mon Yokoi devrais-je dire) on a souffert pour jouer on s’en souvient plus mais voilà l’humain est ingrat et refoule ses souvenirs les plus pénibles en les enjolivant des couleurs de la nostalgie et ressort sa console de 1989 avec Tetris en se disant c’est génial en s’abusant lui-même si je veux je fais des phrases plus longues.

Donc, là, foin de Pocket à l’écran noir et blanc et net, la couleur est un rêve, bref on peut avoir ses jeux préférés en beau chez soi grâce au Super Game Boy, “youpi” ose-je. Voilà, on oublie trop vite l’état dans lequel on était en voyant ce miracle narré par cette pub :

 

Le pire c’est que ça marche !!! Enfin on a des jeux nets, on voit les ennemis avant qu’ils ne nous touchent, on voit la plateforme sur laquelle on doit sauter, on se rend compte quel boulot de design et de programmation ont réalisé les créateurs. Après la joie de jouer avec ces jeux sur Game Boy, le bonheur de les redécouvrir.

Par la suite, les développeurs sortent des jeux tout exprès pour le Super Game Boy, ils sont siglés d'un logo "Super Game Boy" sur fond noir.

J’avais acheté à pas cher un Space Invaders en boîte à l’époque, à peine d’occasion, et en voyant le logo et l’explication dans le manuel je me suis fendu d’une SNES et du Super Game Boy. Là on prend la mesure du truc : ces jeux ont un entourage spécifiquement dédié, un affichage jusqu’à 256 couleurs en écran statique et 12 couleurs pendant un jeu, en gros pour le prix d’une cartouche Game Boy vous aviez un jeu à mi-chemin entre la NES et la SNES.

C'était le pied total, j’ai pu jouer à Space Invaders, Pac Man, Gauntlet II, Asteroids, comme sur une borne d’Arcade !!! Eh oui : vous avez souvent le décor de la vieille borne comme entourage, les sons ont été retravaillés, c’est tout simplement énorme, et aucun jeu SNES ne permet ça !!! (note pour les amateurs de la SNES : vos tueurs à gages peuvent me joindre par MP). Ajoutez un pad de chez Hori conçu tout exprès avec l'accord de Nintendo pour le Super Game Boy et vous êtes paré.

super-game-boy-commandes.png

Seule limite : les cartouches GB “noires” compatibles GBC, parce que l'adaptateur va coloriser en 4 couleurs une cartouche GRISE NON LABELISEE mais la NOIRE possède un mode vachement plus coloré que les 4 couleurs coincées dans une gamme prédéfinie du Super Game Boy. Du coup le Super Game Boy ne sait pas quoi faire avec toutes ces infos qui lui arrivent depuis la cartouche noire, et ne reconnaît vraiment que les versions monochromes parce que ce sont les seules qu'il peut coloriser sur la TV, le pauvre. Quand aux cartouches “Only for GBC”, elles ne passent tout simplement pas, mais c'est pas grave parce que vous avez lu dans les commentaires sur mon article "Game Boy Color" que ces jeux sont des flops (avis perso), donc vous n'en n'avez pas chez vous, ça résout le problème.

En 1998 sort le Super Game Boy 2, joli dans sa robe translucide, mais quel intérêt ? Le port Game Link, oui, et de nouveaux décors. Mais la GBC sort dans la foulée, la Guerre des Consoles PS1/N64 bat son plein, fin de l’histoire.

Il reste que cet accessoire qui ne coûte pas grand chose permet de doper d’un seul coup votre ludothèque en transformant tous vos vieux jeux Game Boy en jeux de salon. Pourquoi s’en passer ?

Publié dans FLASH-BACK

Commenter cet article

Anc 25/04/2012 16:32

@Davidoudou: Bah pour être honnête... c'est pas vraiment la folie les jeux gameboy color.. rien que dans les jeux que tu as sité, il n'y a que des suite/portage/remake et certain ne sont pas trés
inspiré et surtout la couleur n'y a finalement qu'un pauvre intérét..

Donkey kong country est aussi intéréssant que le donkey kong land sur le même support.
Les deux Zelda ne valent absolument pas l'incroyable link's awakening et même sans ça, reste des épisodes moyen (d'un avis générale)

Ce que je veux dire, c'est qu'a mes yeux, entre investir à l'époque sur une Gameboy Color, pour colorer ses vieux jeux et profité de quelque nouveau, et acheter une super gameboy pour voir la vrai
capacité des vieux jeux. Bah moi perso j'ai choisis le super game boy en premier a l'époque.

Et sans regret tant cet objet est incroyable.

Merci à l'auteur pour ce petit morceau de nostalgie, que nous réserve t'il pour la suite ?

Les jeux de lancement de la game boy advance ?
les qualité et défaut de la gameboy micro ?
la méthode pour changer un écran de vielle gameboy, y a du sujet encore sur cette incroyable saga !

Davidoudou 23/04/2012 22:24

@gazza8: c'est plus ou moins ce que je disais ;-)

au passage : " Quand aux cartouches “Only for GBC”, elles ne passent tout simplement pas, mais c'est pas grave parce que vous avez lu dans les commentaires sur mon article "Game Boy Color" que ces
jeux sont des flops, donc vous n'en n'avez pas chez vous, ça résout le problème."

Le duo Zelda Oracle of Ages/Seasons etait pas mal non ?
Et Mario Tennis/Golf ? Et Metal Gear Solid bon sang ??
Super Mario Bros Deluxe ?? Wario Land 3 ???

C'est du flop ça ?

Krusty 23/04/2012 21:40

Le bord du jeu Donkey Kong (tout court et non pas DK vs Mario, ça c'était sur gba, me suis trompé) est celui qu'on aperçoit au début de la pub.

Krusty 23/04/2012 21:36

Merci d'avoir consacré un article à cet accessoire assez extraordinaire. Je me souviens encore de cette pub avec wario. Merci de l'avoir retrouvée.
J'ai acheté le SGB sur le tard via le net. Ce truc me plaisait mais à l'époque j'avais pas trop les moyens de me l'acheter. Et tout ça pour y glisser dedans le fameux Mario vs Donckey Kong. Il
bénéficiait d'un bord spécial une fois sur la télé. Ce bord reprenait celui présent sur les bornes d'arcade Donkey Kong, c'était trop la classe !

gazza8 23/04/2012 20:47

@Davidoudou : +1
On pourrait même dire que la PSOne a déjà gagné la guerre des 32 bits :-)

Merci pour ce petit article, j'ai appris 2 choses importantes :
1) le design de certains jeux "pensé" pour être lu par le Super Game Boy
2) l'existence d'un SGB 2

Bonne continuation à l'auteur !

Davidoudou 23/04/2012 17:49

"En 1998 [...] Mais la GBC sort dans la foulée, la Guerre des Consoles SNES / MEGADRIVE bat son plein, fin de l’histoire."

Euh, en 1998, la guerre SNES / MEGADRIVE est finie depuis longtemps, je dirais même que c'est la guerre PS1/Saturn qui vient de se terminer en occident (au Japon la Saturn résiste encore)...

Opi 23/04/2012 17:46

Tiens d'ailleurs, je me souviens plus ou moins de leur campagne de pub pas très claire...
(Un copain d'école l'avait acheté, mais ne savait pas qu'il fallait une Super Nintendo pour le faire fonctionner!)
Pour beaucoup c'était plus ou moins une GameBoy couleur...