Edge Gringer, un nouveau shoot Commodore 64 !

Publié le par Dr Floyd

edge-gringer-box.png

Et oui voici que débarque un tout nouveau shoot'em up pour le Commodore C64 : Edge Grinder. Facile de reconnaître le support dès le début de la vidéo, ces couleurs si spéciales, cette musique synthétique, nous sommes bien sur le micro phare des années 80 (jusque après le CPC
).



C'est un jeu "open source", le code ainsi que tous les graphismes, les maps et les sprites sont à la disposition de tout le monde sur le site de FormatWar... au cas où voudriez adapter le jeu sur des machines plus puissantes telles que l'Oric Atmos (bah quoi ?). D'ailleurs c'est le but de FormatWar, mettre tout à disposition pour laisser le soin à d'autre de tenter de faire la même chose en mieux sur un autre support (comme sur Spectrum) ! Un concept très sympa !

La ROM est gratuite en téléchargement, mais il existe une vraie version boite à l''achat sur RGCD pour 19£. Et attention pas une banale version K7 ou D7, vous n'avez pas rêvé sur l'illustration, c'est bel et bien une version CARTOUCHE !!!!

Publié dans NEWS

Commenter cet article

DOUFFEUR 01/08/2011 21:26


Excellente la zik!!


Grebz 01/08/2011 16:35


C'est bien possible...


Zurg AHAH 01/08/2011 16:29


le doc déconnait pour le CPC à mon avis


Grebz 01/08/2011 10:41


Ça ressemble beaucoup à un clone de R-Type, Katakis/Denaris. Le C64 a l'air bien maîtrisé.

"Le micro phare des années 80 (juste après le CPC)" : mouais, il n'y a guère qu'en France que le CPC a triomphé du C64. En Angleterre, ils ont fait jeu égal, mais au côté d'un troisième larron, le
très britannique (et très pourri - Troll) Sinclair Spectrum.

En Allemagne et dans les pays scandinaves, l'Amstrad a été totalement écrasé par le C64. En Allemagne, l'Amstrad était vendu sous le nom de Schneider.

Pour les marchés du sud (Espagne et Italie), je ne sais pas trop qui dominait. Il me semble que l'Espagne était plutôt C64, mais je n'ai pas pris le temps de vérifier, alors je me plante peut-être.
Et pour l'Italie, mystère...

Quant au plus gros marché du monde, à savoir les USA, je doute que grand monde ait jamais entendu parler d'Amstrad. Là-bas, la guerre était plutôt entre les Atari XL et Commodore 64, deux très bons
ordinateurs, très proches l'un de l'autre. Quel dommage qu'Amstrad ait pris le pouvoir chez nous.

D'un autre côté, ils ont démocratisé la micro avec leurs prix imbattables et une qualité malgré tout acceptable. Alors je ne vais pas cracher dans la soupe, Amstrad a eu ses mérites !