[FLASHBACK] MICRO NEWS LE MAG' FRANCAIS COCHON

Publié le par Madein76

mn001.jpg

De MSX News à l'origine, le magazine devient Micro News fin 1987. Évoluant de spécialiste à généraliste, cette revue se distingue par son contenu consoles et Msx. Le magazine est si ouvert aux autres formats qu'il en deviendra même un des pionniers du retrogaming avec la rubrique Pépé Micro. A noter aussi l'humour cocace et la présence du génial dessinateur Carali, ex-Hebdogiciel.

Mais le mensuel reste un outsider dans un milieu encombré... Il réagit alors à la concurrence d'une manière inattendue : la rubrique Sex Machines !


mn003.jpg
Oui oui c'est un magazine de jeux vidéo !

A une époque à laquelle les consoles n'étaient pas vraiment prises au sérieux et le Msx enterré, Micro News réalisait de vrais tests ainsi qu'une rubrique dédiée à l'actualité japonaise : Samouraï Micro. Un test sur deux pages pour Parodius ou King's Valley II sur Msx ne se trouvait que chez Micro news. Cependant les consoles reviennent tout doucement et le magazine a d'ailleurs publié le 1er article français sur la PC engine.

mn004.jpg
L'amour du MSX...

Après un sondage auprès des lecteurs, il s'est avéré que beaucoup d'entre eux ne possédait aucun ordinateur. Une opération commerciale a donc été montée avec les vieux stocks d'un magasin parisien, et proposait donc l'achat d'un Atari 800XL neuf pour 189ff. Plusieurs pages de tests sur les jeux disponibles étaient publiées dans la foulée.

En 1988, une nouvelle rubrique est créée, Pépé Rétro et les micro-dinosaures. On y parle de bécanes déjà oubliées telles que Adam, Stratos ou Exeltel.
On se souvient également du duel entre le Prof ST et le Doc Amiga censé alimenter la gueguerre Atari/Amiga.

mn002.jpg
Le rétro déjà à l'époque !

Dans le numéro 14, Micro news propose une pétition à ses lecteurs, en faveur de jeux plus adultes, mais vraiment plus adultes, pas genre on veut Doom sur Super Nes, non là on parle clairement de cul ! C'est là qu'on sent les racines Msx du magazine. En effet, comme le souligne la rédaction, de nombreux jeux érotiques sont publiés au Japon sur Msx, ils n'en demandent donc pas moins aux éditeurs occidentaux.

Dans la rubrique Sex machines défileront d'abord les quelques softs concernés comme Emmanuelle ou Teenage Queen. Le tour des jeux disponibles étant rapidement fait, Micro news publie alors des images digitalisées de modèles féminins bien réels, allant du plus soft au beaucoup moins soft. Etant allé assez loin, le magazine se calme et publie principalement des images tirées de jeux japonais...


mn005a.jpg

Micro News n'était vraiment pas un magazine comme les autres de par son aspect vraiment généraliste et ses rubriques décalées. La rubrique Sex Machines, à défaut d'être forcément de bon aloi, était en avance sur son temps, traitant un sujet qui n'avait pas vraiment matière avant l'arrivée du CDRom.

Cependant, le magazine a disparu comme tant d'autres mais reste le mag' informatique français le plus dingue, juste derrière Hebdogiciel.

Publié dans FLASH-BACK

Commenter cet article

Anc 28/01/2010 15:53


c'est parce qu'il date un peu de la fin des années 80 ce mag...


Matthieu 28/01/2010 14:12


Heu, j'ai pas touver le lien qui mène au site afin de pouvoir s'abonner à cette revue qui à l'air encore mieux que pix n'love!


Kingzoulou 28/01/2010 12:30


"C'est pour un amiga"
Hahahah excellentissime !


hakman 28/01/2010 09:52


Rahhhhh, micronews.......

Je lisais ce mag dans ma jeunesse...... (je devais avoir 10-12 ans).
Mes parents me l'achetaient sans savoir ce qu'il contenait.

Tout ce dont un ado pouvait rêver à l'époque:
- des infos JV
- des images sympathiques légèrement déshabillées

Le micronews qui m'a le plus marqué: celui avec les images de DA/JV jap (typé manga donc) très osées et non censurées..... un régal ce mag et bien délirant


citylab 27/01/2010 23:20


ce magasine était excellent, je l'achetais à l'époque pour son contenu msx (qui était le seul à publier des test) et l'aspect délirant du mag (je me souviens ils avaient fait un concours de
deformation de noms de jeux... ex: boule de dragon pour double dragon, etc.... trop débile) il publiait aussi des bd, blagues etc... c'était vraiment genial à l'époque (sans oubier sex machine
evidemment), Franchement un digne représentant d'une presse française de l'époque aujourd'hui bien différente... (marcus était testeur dans ce mag d'ailleurs...)