[FLASH-BACK] TOS Vs Amiga OS, Fight !

Publié le par Dr Floyd / Babsimov

atari-vs-amiga.jpg

La guerre Atari ST Vs Amiga n'est toujours pas terminée 25 ans après son commencement, il suffit de voir les débats houleux sur le forum de Gamopat. Mais il serait intéressant de porter ce débat au niveau des OS, le TOS/GEM de l'Atari ST Vs l'Amiga OS/Workbench. Quel est était le meilleur OS ? Pour notre patient Babsimov, aucun doute possible, l'Amiga OS est le meilleur...

Bab, tu es un pro Amiga anti-Atari ST depuis ta naissance ? Tu ne joues qu'à Shadow of The Beast ? Avoue !

J'ai découvert l'informatique vers 1984/85 à l'école sur MO5. Premier salaire en 1988, je me paye un Amiga (88-98). Mes jeux cultes sont Test Drive, Defender of the Crow, Battle Squadron, Dune, Civilization (1 à 4), Midwinter 1 et 2, Another World, Flashback, Dune2, Wingcommander (1 et 2), Baldur's Gate 1 et 2, KOTOR 1, Mass Effect 1.

Bon, alors pourquoi l'Amiga OS est-il meilleur selon toi ?

Le TOS était une version ATARI du CP/M de 1980. Le CP/M, c'était à l'époque un essai pour créer un OS standard multiplateforme (il a existé sur plusieurs machines de l'époque dont le PC). Il a inspiré MS-DOS.  Bien que le TOS fonctionne très bien, en aucun cas il ne peux supporter la comparaison avec un OS "moderne" inspiré par le standard de l'industrie qu'était UNIX.


L'AmigaOS a été écrit depuis zéro. Il a apporté au grand public et parfois à l'industrie même, beaucoup d'idée novatrices :

 

- Autoconfig : plug and play en 1985,

- Librairies partagées,

  - Multitache : N'en déplaise à certains c'est important, vous reviendriez sur windows 3.1/MS-DOS de nos jours, après avoir goûté au multitache ?!

  - Modularité : L'utilisateur, sans avoir besoin de connaissances particulières, pouvait ajouter des fonctions à son OS par un simple changement ou ajout d'une library système que quelqu'un du domaine public avait optimisé, ou créé. Le WB ne te plaisait pas, pas grave tu pouvais le remplacer par le gestionnaire graphic que tu voulais, tu remplaçais simplement l'exécutable du WB par un autre) et c'était totalement transparent pour le système. Le GEM de l'Atari ST étant figé en ROM, super cool s'il te plaisait pas...

- Un SHELL et un langage de Script Arexx pour que les logiciels puissent parler entre eux (un genre de macro inter-logiciel). Ne me demandez pas, je n'ai fait qu'utiliser un ou deux scripts d'origine, quand j'en ai eu besoin. Par contre dans le milieu professionnel, ils étaient ravis par cela, ça leur faisait parait-il gagner un temps précieux dans leur travail. D'accord ce n'est apparu pour Arexx qu'avec le système 2.0. Mais le Shell était là dès le début (en plus si il ne te plaisait pas tu pouvais aussi en changer et il y en avait un paquet de disponibles dans le domaine public, tous mieux les uns que les autres),
- Les datatypes : Un systèmes qui permettait de lire n'importe quelle format de fichier passé présent et à venir, par simple ajout d'un fichier datatype dans le système. Résultat l'AmigaOS était l'OS le plus ouvert par conception vers les autres OS,

- La localisation : Une seule version du système avec des fichiers catalogues pour chaque langue dans le monde. L'AmigaOS n'était pas dans ta langue, pas grave tu prenait un éditeur de catalogue et hop en peu de temps il était dans ta langue. Les éditeurs pouvaient très facilement supporter plusieurs langues dans leurs programmes. TOS/GEM en ROM, s'il était qu'en anglais dommage pour toi si tu savais pas lire l'anglais ! 

Les icônes : c'était des fichiers à part, avec deux images (sélectionnée/non sélectionnée) d'ou un effet d'animation sympa. Mais surtout elles avaient des "tooltypes", c'est à dire que tu pouvais définir dans l'icône des paramètres à fournir au programme au lancement (résolution, priorité etc...). Tu n'avais pas de fichier de configuration à modifier, c'était tout à la souris. Ensuite, si l'icone d'origine de lancement du programme ne te plaisait pas, pas grave tu choisissais celle qui te plaisait.

  - La détection automatique des supports : Tu insérais une disquette, son icône s'affichait tout seule. Idem pour les RAM disk, ou RAD. Quand tu installais un logiciel depuis plusieurs disquettes, l'Amiga demandait la disquette suivante, dès que tu l'insérais t'avais même pas à t'occuper de quoi que ce soit, il reprenait son installation tout seul. Tu pouvais même faire autre chose, puisque c'était multitache,


 amiga-os.png


Le TOS/GEM de l'Atari ST a t il apporté des innovations à l'informatique ?


Je n'ai pas l'impression, et combien d'OS se sont inspirés de lui, lui ont piqué des idées, je pense qu'il n'y en a pas... Alors que Windows a abondamment pillé les meilleures idées de l'Amiga (et mal en plus). Même OS/2 de IBM a été développé avec l'aide de Commodore. Il y avait un accord entre IBM et Commodore pour qu'IBM puisse regarder les sources AmigaOS. Et oui, Arexx est une adaptation Amiga du langage REXX IBM. Même Dec à demandé à Commodore de pouvoir porter AmigaOS sur ses processeurs Alpha pour ses stations de travail. Commodore a refusé cette opportunité, normal de leur part ! Ensuite Dec à un moment voulu faire du reverse engeniering, mais ils ont laissé tomber.


Pour moi, TOS/GEM est plus un OS hérité de l'ère 8 bits qu'un système tourné vers l'avenir comme on peut l'attendre pour une nouvelle génération de machine. Idem pour MACOS qui, en dehors des icônes, n'avait rien d'exaltant et de révolutionnaire. Le marketing a fait le reste. AmigaOS préfigurait ce qui existe de nos jours (et sur le multitache et la réactivité il n'est toujours pas égalé). D'ou la remarque de Byte "10 ans d'avance".

gem-tos-atari.gif

Qu'aurait du adopter comme OS Atari pour son ST alors ?

OS-9 ! OS-9 (un Unix Like) avait à peu près les mêmes concepts que l'AmigaOS (inspirés d'Unix tous les deux, ils en prenaient le meilleur, sans les inconvénients). En plus il semble que OS-9 était super optimisé en assembleur. Je pense qu'il avait les moyens de surpasser l'AmigaOS sur bien des points. Un combat OS-9 sur ST contre AmigaOS sur Amiga aurait sûrement été bien plus intéressant pour tout le monde qu'un combat gagné d'avance contre le TOS/GEM.

OS-9 aurait à mon sens été un meilleur choix pour son coté moderne et l'effet "révolutionnaire" qu'il aurait eu pour le grand public. Comme l'Amiga à sa sortie qui a apporté à monsieur tout le monde des choses qu'on ne voyait que sur station de travail. Le ST en aurait été grandit et le match ST/Amiga plus égal, voir même à l'avantage du ST, malgré son absence de copro. Le marché professionnel lui aurait été encore plus ouvert. OS-9 avait d'origine tout ce qui faisait défaut à l'AmigaOS, multi-utilisateur et réseau. Deux arguments importants dans le monde professionnel. Avec la prise midi d'origine il aurait eut la musique et peut être aussi bouffé le MAC dans la PAO et aurait ouvert le monde des réseaux d'entreprise pour pas cher.

Va falloir conclure et avouer que tu es un pro-Amigaliaque !

Pour conclure je poserais une question : je voudrais savoir pourquoi Atari a choisi le TOS/GEM et s'il a étudié les concurrents ? Si c'est du même ordre que pour la puce son AMY du 65 XEM qui a été abandonné parce que Tramiel avait viré ses concepteurs en arrivant chez Atari, c'est bien dommage. Cette puce aurait également rééquilibré le combat, car la puce graphique du ST était un véritable point faible... mais ça c'est une autre histoire !

Publié dans FLASH-BACK

Commenter cet article

Dr Floyd 02/04/2011 12:01


Deja un droit de réponse ici :
http://www.gamopat.com/article-flash-back-formater-une-disquette-amiga-la-mission-70809515.html


jf 31/03/2011 19:01


on peut faire la même chose du coté atari st! Un droit de réponse !
Parce que le coté neutralité on repassera, même pas un argument pour le st.
Je connais un doc qui veut foutre le feu à la baraque !


Didier59 25/03/2011 08:15


super dossier (même si je n'y connais rien niveau os) a quand la même chose sur les jeux ST contre Amiga ?


youki 21/03/2011 15:00


"Idem pour MACOS qui, en dehors des icônes, n'avait rien d'exaltant et de révolutionnaire. "

Faut pas pousser non plus. le Finder (et non MacOS) en son temps etait vraiment revolutionnaire. (meme si le concept venait de Xerox) . Un ordinateur personnel avec ce type d'interface n'existait
simplement pas en 83. l'intercade du LISA (puis du mac qui a repris et amelioré le concept) etait vraiment novateur. Contrairement a l'Amiga OS qui lui a repris vraiment les concept existant en
amiolorament certains et tout du moins en les regroupant.
Le GEM de l'Atari St avait pour lui sa grande simplicité qui est a mon sens un gros avantage pour une machine grand publique. Un "utilisateur moyen" prennez en main beaucoup plus facilement un ST
qu'un Amiga dès qu'il s'agissait de faire autre chose que des jeux. Les applications ST etait dans l'ensemble plus homogène, plus ergonomique et plus simple a utiliser. Et bien souvent meilleur que
l'equivalent Amiga. Bien sur , l'Atari St aurait quand meme meritait un meilleur OS un peu plus "fini". Mais malgres ses faiblesses , il repondait aux besoins et on ne lui en demandé pas plus. A
quoi ca sert ,objectivement, d'avoir un OS qui detecte automatiquement l'insertion de disquette par exemple. Ca apporte quoi en "valeur ajouter"? Ca evite d'appuyer sur une touche quand on vous le
demande...


rocky007 20/03/2011 21:31


mon dieu mon dieu....combien d'ineptie dans cet article...
bien évidement le TOS était upgradable et modifiable via software, bien entendu on pouvait traduire un soft en éditant sont fichier RSC, etc..etc.. multitâche ? pour quoi faire à part formater une
disquette pendant que tu tapes un texte.. multitâche qui est présent également sur Atari. Bref un article encore centré sur le nombril d'amiga, sans voir les vrais avantages du ST : TOS en Rom,
système stable et pro, GEM complet ( ou est le DIR sur amiga) etc.etc...


iconolatre 20/03/2011 20:58


Bel article, un concentré d'arguments intelligents qui n'auraient pas été de trop dans le 'combat' mis en scène par la presse ludique de l'époque.

Un bon gâchi, le gros Tramiel à sabordé ce qui aurait pu être une machine concurentielle pour l'Amiga.
Et Amiga s'est coulé tout seul.

N'empêche, à l'époque, pour le gamin que j'étais : passer du Tos à l'amiga os, ça le faisait (avec soulagement)


erikrom 20/03/2011 09:35


excellente idée que ce discour en premiere page
un peu d'instruction , revision peu pas faire de mal
j'ai eu les deux becanes et n'oublions pas que le st est sorti un an plus top , a cette periode un an c'est enorme