L'action Nintendo s'écroule : le TOP 10 des raisons

Publié le par Dr Floyd

iwata-wii-u.png

L'honorable Satoru Iwata, big boss de fin de niveau de Nintendo ne comprend pas. Il ne comprend pas pourquoi l'action Nintendo a chuté de 2 x 5% en 2 jours... juste après la présentation de la Wii U...


"Très honnêtement il y a un monde entre les réactions que nous avons recueillies à l'issue de la présentation et celles du marché financier (...) Ceux qui ont assisté à la présentation avant de s'y essayer ont bien saisi que cela ouvrait de nouvelles possibilités. Mais ceux qui ne l'ont pas encore eu entre les mains risquent d'avoir du mal à croire que cette manette va changer les choses (...) Nous n'avons pas commis d'impair, mais j'aurais sans doute dû montrer une simple photo de la machine, plutôt que de mettre l'accent sur la manette "

action-nintendo.png
La lente dégringolade de Nintendo

Le fait que tous les journalistes sur place étaient ravis, ça ce n'est pas une surprise, le journaliste jeux vidéo est un pantin qui approuve tout ce qui rapporte de la pub pour son site ou son magazine...  Par contre la présentation n'était pas si mauvaise et comment peut-on expliquer ce scepticisme des marchés financiers ? Voici le top 10 des raisons de l'écroulement de l'Empire Nintendo :


1. Ne pas montrer la console fût effectivement une grosse erreur,
2. Le fait que la console soit à peine plus puissante que les consoles actuelles inquiète,
3. Montrer des images de jeux Xbox 360 et PS3 en guise de démo ça fait un peu tâche !
4. Le semi-échec de la 3DS rend méfiant,
5. Aucun jeu n'a été présenté,
6. Le financier est un casual et pense que l'avenir c'est Kinect et PS Move,
7. Le financier a cassé plusieurs TV LCD chez lui en lâchant la wiimote en pleine action,
8. Le financier est un gros geek qui a comparé la tablette Wii U avec le iPad 2,
9. Le nom de la console est ridicule : Wii U,
10. C'est la console Supaboy qui a attirée tous les regards ?

Cela dit ce n'est pas mieux chez les concurrents, Microsoft avec Kinect, et Sony avec PS Move, devraient connaître des jours très difficiles si le grand public ne suit pas... Car les Kinects et les Godes PSMove commencent à s'entasser à côté de la raclette dans le placard des familles.

Publié dans NEWS

Commenter cet article

Zurg AHAH 12/06/2011 11:24


une crise du jeu vidéo n'est plus vraiment possible, le marché est trop énorme et mondialisé.

en 83 c'est arrivé car ça restait un loisir de "niche"


Smux 12/06/2011 09:32


A mes yeux, tous s'en sorte lamentablement une bonne crise de cette industrie, comme en 83, permettrait de remettre les choses dans l'ordre car pour faire repartir la machine il ne resterait que
les acteurs les plus intéressé et prêt à prendre des risques non calculé, mais pour cela il faut que le (con)sommateur arrête d'acheté tout et n'importe quoi.


Pedro 12/06/2011 05:36


''Nintendo s'en est pourtant mieux sorti que les deux autres à l'E3''

Ah bon ? Ben non désolé, malgré les confs de merde de crosoft et sony y'avait quand même + de biscuit niveaux juex que nintendo ou hormis faire joujou avec un pad et 3 minis jeux pourris, ils
n'avaient que dalle à montrer, si leur conf avait été meilleure avec annonce d'exclu, de vrais jeux tiers leur action n'aurait pas chuté


noise 11/06/2011 15:08


Pour choisir mes jeux je ne me fie pas aux journalistes bidons, encore moins aux joueurs pro-machin ou anti-truc, alors à des analistes en bourses...


Neslux 11/06/2011 14:47


en tout cas cet E3 me fait peur pour la suite ...
Que du casual ...
je veux un vrai pad moi u__u


toki 11/06/2011 14:00


beaucoup de gens pense que les Pokemons appartiennent à Nintendo...Nintendo édite juste les pokemons mais ils ne leur appartiennent pas .


Yakuza 11/06/2011 13:46


Le financier fait s'envoler le cours des céréales, c'est donc qu'elles sont vachement meilleures qu'avant !


dams 11/06/2011 12:37


+1 pour les commentaires sur les financiers; c'est clair, on se fout de nous...
Attention, Nintendo ce n'est plus que du jeu vidéo; les pokemons leur apportent d'énormes revenus et les ont même sauvé à une époque.
Pour moi Nintendo s'est transformé d'une usine à rêve en usine à pognon; le jour où les gens en auront marre de jour à Zelda Ocarina of time pour la 100 000 fois sur la dernière Wii Z ça marchera
mieux.
Ceci dit quand on regarde globalement l'E3 ça fait peur; bonjour la créativité... Quelle tristesse. Du sang neuf que diable! Des jeux sans numéro dans le titre svp!!!


Ouais_supère 11/06/2011 12:01


De toute façon, il est toujours du domaine du possible que Nintendo se casse un jour la figure, sans pour autant que ce soit sa faute.

Il faut pouvoir lutter face à des boîtes aux reins solides car aux activités diversifiées comme Microsoft ou Sony.

Nintendo, c'est du jeu vidéo point barre, tout est misé dessus.


-_- 11/06/2011 11:38


Le Dr semble oublier que suites aux annonces des éditeurs tiers, les actions sont remontées. Et que MS et Sony on vu chuter leur actions eux aussi. Dans ce contexte, Nintendo n'est plus mal logé
que ses concurrents. Du coup c'est un peu de la désinformation


Ouais_supère 11/06/2011 10:49


Ce ne sont pas des "Kevins", parce que, encore une fois, ils ne se situent pas sur un plan vidéoludique mais bien de statistiques, de probabilité, en fonction de tout un tas de paramètres.

Les jeux vidéo, ils s'en cognent, pour eux ça n'est pas le débat, leur intérêt serait le même s'il s'agissait d'une nouvelle boîte de Canigou parfum foie de volaille.


raginwulf 11/06/2011 10:42


Nintendo s'en est pourtant mieux sorti que les deux autres à l'E3, preuve que les vautours n'y connaissent rien. Les traders sont des Kévins!


Gamophobe 11/06/2011 10:30


Le scandale c'est encore utiliser la wiimotte de merde


Pyramid-Roug 11/06/2011 10:11


J'ai peur...


Ouais_supère 11/06/2011 10:03


Il y a une chose qui m'agace, c'est ce contre-sens en forme de cercle-vicieux qui est apparu avec l'apparition du capitalisme sauvage, de la spéculation, etc.

Les financiers investissent dans ce qui, à leur avis, va marcher. A priori, ça ne regarde qu'eux, et ça n'a aucun rapport avec la qualité éventuelle de l'objet.

Sauf que, du coup, le grand public qui voit que les financiers n'ont pas confiance, en déduisent que l'objet est nase.

Autrement dit, on se retrouve avec un superbe serpent qui se mord la queue: le financier mise sur un échec, donc le public pense que c'est nul et n'achète, et du coup, forcément, c'est un échec
"comme les financiers l'avaient prédit".

Mais bon sang, c'est comme ça, que les ronds de cuir arrivent à nous faire acheter strictement ce qu'ils veulent!
Ils ont réussi à nous persuader que leur avis économique sur un objet est un avis qualitatif pour nous.

C'est quand même un putain de scandale, non?


Smux 11/06/2011 08:35


ou ... Les financiers ont deja compris que la WII U etait une xbox360/ps3 avec une manette supplementaire supplementaire et ont dit : NON ON VEUT PAS S'ASSEOIR TROIS FOIS SUR LA MEME BANNANE !!


klaoui 11/06/2011 01:35


ou ... Les financiers ont deja compris que la WII U etait une gamecube avec une manette supplementaire supplementaire et ont dit : NON ON VEUT PAS S'ASSEOIR DEUX FOIS SUR LA MEME BANNANE !!