[RETROGAMING] Batman Returns / Snes

Publié le par Onels4

BATMAN RETURNS
Support : Super Nintendo.

Des jeux différents mais de même titre existent sur plusieurs consoles.
Éditeur/Développeur : Konami.
Année : 1993.


batman-returns-snes.jpg

Les films adaptés en jeux vidéos... il y a les bons et les mauvais. Souvent... ils sont mauvais, mais pas toujours, fort heureusement.

Batman returns, c'est du rétro-Batman en film, le deuxième de Tim Burton, avec Catwoman (on oublie Halle Berry, il y avait Michelle Pfeiffer avant), Danny de Vito dans le rôle du pingouin et Michael Keaton en Bruce Wayne. Batman, c'est un gentil méchant, ou un méchant gentil, mais ce n'est pas un bisounours, il tape, il tue, et c'est un geek recalé en relations humaines, quand il n'a pas son costume blindé.

batman-returns-001.jpg

Konami décide d'adapter le film en beat'em all (un Mah Jong aurtait été saugrenu), tout en suivant la trame du film plus fidèlement que dans bien des adaptations. On commence par une intro sous forme de texte avec des images du film assez bien reproduites. Plus tard dans le jeu, des répliques seront réutilisées. Tout ça pour dire qu'on nous plonge dans l'atmosphère de Gotham, si on y est réceptif. Si ce n'est pas le cas, on peut zapper l'intro.

batman-returns-002.jpg

On se retrouve donc dans la rue, à taper sur les clowns du pingouin. Dans un beat'em all, j'attends plusieurs choses : d'abord, des coups variés, même avec un seul bouton d'attaque, une attaque spéciale (même si elle retire un peu de vie), des coups avec une bonne allonge, la possibilité de faire des prises et projeter les ennemis. Ce type de jeu n'est pas aussi bourrin que ça en a l'air, si on peut jeter les ennemis au loin, on gagne du temps pour en taper d'autres. Subtil.

Batman Returns permet ça et va plus loin, on a une arme secondaire, un bat boomerang, qui paralyse un très court temps les ennemis, ou fait péter les missiles de bazookas fraîchement tirés sur le tireur. Selon le niveau, un grappin sera disponible pour franchir des espaces en s'accrochant au plafond. On peut même bloquer des coups, il y a une touche de garde, qu'il est bon d'utiliser.

batman-returns-003.jpg

Là pour le coup, je suis content, et tout ça sans lire la notice, juste l'écran d'options et l'habitude. On fait des combos en finissant par un bon coup de pied dans les dents. Cerise sur le gâteau, on peut choper un ennemi, et s'il y en a un autre à portée de main, prendre un deuxième, et leur cogner la tête à tous les deux. Paf. Le bonheur ! Tout ça en plus des coups habituels.

batman-returns-004.jpg

Pour les amateurs de coups variés, on peut selon le niveau choper un vilain et le jeter contre le mur du fond. S'il y a une vitre, elle éclatera. S'il y a un banc, il sera cassé. Les amateurs de Final fight retrouveront avec plaisir les gros lards qui attaquent à coup de nombril ou dans ce jeu en... rebondissant sur leur postérieur. Boing.

De temps en temps, on ramasse des items de vie, des bat-machins qui traînent et des tubes pour... faire un flash blanc qui fait mal à tout le monde à l'écran.

batman-returns-005.jpg

On alterne des phases de combat de rue pur et des phases proposant un peu de plateforme. Les niveaux utilisent la dimension verticale, au lieu des habituels ascenseurs dans un building, on monte sur une plateforme suspendue devant un immeuble. Bon, il en sort des clowns, qui passent à travers les vitres pour vous tomber dessus, mais c'est un jeu hein.

Graphiquement, c'est léché. Gros sprites, parfois énormes, taille Final Fight 2 pour donner une comparaison. Notre Batman a l'air assez lourd d'ailleurs, mais il bouge bien. Les décors sont soignés et les couleurs au top. Dans certains niveaux on trouve des scrollings différentiels pour donner une sensation de profondeur, on passe derrière de gros éléments du décors (statues, panneaux, réverbères, etc), on traverse un incendie avec des flammes bien vives et un peu de distorsion.

batman-returns-006.jpg

La bande son reprend les thèmes du film, c'est un peu répétitif mais tout à fait cohérent et les pif paf sont bien rendus quand on éclate du vilain. Il y a beaucoup de clowns par contre, de toutes les couleurs, là on aurait aimé plus de variété, mais c'est en même temps un défaut récurrent qui en vient à être une caractéristique du genre.

Côté variété toujours, on a quand même un niveau en Batmobile, ce qui est bienvenu. Si on tient compte des deux types de niveaux précédents, on varie bien les plaisirs. Même en jouant simplement sur la palette on a parfois de beaux effets d'éclairage et d'ombres qui agissent sur le décor et les personnages. On ne le voit pas forcément, mais tout cela contribue au plaisir des yeux.

batman-returns-007.jpg

Le défaut du jeu est un oubli : on ne peut pas jouer à deux ! Là, on perd vraiment quelque chose, parce qu'un beat'em all coopératif, on y rejoue volontiers entre gamers. Seul, c'est vraiment dommage. Bien sûr il n'y avait pas Robin (ouf...) mais on 2eme batman avec des reflets rouges ou verts au lieu de bleus, ça aurait été idiot du point de vue du scénario, mais très plaisant !

La difficulté est conséquente : en mode easy avec les continues à fond et de l'entraînement aux Final Fight et sur Arcade on peut avoir du mal. Il faut vraiment jouer le jeu, maîtriser son perso (les contrôles sont bien, là c'est au joueur de faire ses preuves, sans râler sur la réalisation). Il faut se protéger, bien calculer son coup, mais on peut progresser. Catwoman n'a qu'à bien se tenir, ça tombe bien on l'affronte plusieurs fois.

batman-returns-008.jpg

En même temps, cette difficulté prolonge le plaisir de jeu, trop de beat'em all se finissent en une grosse demi-heure et le gamopat éteint d'un air blasé : "facile". Là non.

Batman Returns est un très bon beat'em all pour la Super Nintendo, très bien réalisé, maniable et varié. S'il y avait un mode deux joueurs, on serait proche de la perfection.

NB : un autre Batman Returns existe sur Megadrive, Mega-CD, Game Gear, Master System, ce ne sont pas des portages de ce jeu-ci. Même chose pour la version Lynx d'Atari ou la version NES, également de Konami.

SUPPOS : 5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

onels4 21/03/2012 07:38

Merci pour vos remarques super sympas. :)

Batou 20/03/2012 13:53

J'ai pasé des heures sur ce jeu, un hit de la console,parfaite ambiance, meilleur adaptation de cette époque, difficile mais quelle satisfaction de le terminer.

gazza8 19/03/2012 21:17

Félicitations Onels4 pour ce test ; encore une fois c'est bien rédigé, bien illustré, et les arguments semblent (j'écris "semblent" car je ne connais pas du tout ce jeu) toujours objectifs.

sebk 19/03/2012 13:50

les tests que tu fais sont toujours bien foutus et beaucoup d'application sur les screenshots , bravo!

Ouais_supère 19/03/2012 06:42

@reloas: je crois qu'une majorité de gens partage ton avis, et pourtant... Batman Returns demeure un de mes trois jeux préférés sur Megadrive.
Je le trouve beau (eh oui), et son ambiance (qui doit beaucoup aux teintes bleutées qui constituent l'essentiel de la palette) parfaite, même les bruitages sont chouettes.
Oui, il est dur, et difficile à manier (euphémisme), mais j'adore, j'adore, j'adore.

Quant à cette version Super Nintendo, c'est sûr qu'elle est bonne, également, merci d'ailleurs encore pour le test.

MeRToN 18/03/2012 23:14

A l'époque, passé la claque graphique je me suis plutot ennuyé sur ce titre. Faut dire que je dois être le seul Français a avoir acheté tous les rushing beats en import et à les avoir aimé. C'est
une autre philosophie.

reloas 18/03/2012 22:44

je suis segamaniaques, mais je dirai "sans commentaire" pour la version megadrive