[RETROGAMING] Cool Bricks / Game Boy Color

Publié le par Kulten

COOL BRICKS
Support : Game Boy Color
Editeur :
SCI Games

Développeur : Pukka Games
Année : 1999



Il ne faut jamais d
ire "Jamais"... Non seulement je reviens pour une critique de jeu Game Boy alors que j'avais juré que plus du tout, mais en plus c'est un jeu "Only for Game Boy Color", moi qui claironne partout sur le forum Gamopat que je n'aime pas cette série de cartouches transparentes, réservant ma passion GB aux rectangles gris 8 bits et n'utilisant la GBC que pour assouvir mon vice sur un écran certes clean mais qui a le bon goût d'être encore pixelisé. J'ai pas l'air con. Néanmoins, c'est pour la bonne cause, aussi c'est avec abnégation que je me lance dans ce test.

J’étais réticent quand j’ai acheté d’occasion cette cartouche Cool Bricks “Only for Game Boy Color”. Pour deux raisons : la première, je n’avais pas encore trouvé de casse-briques pour ma Game Boy. Oui, Alleyway... répétitif, non ? Vraiment pas marrant à la longue, dommage. Et Super Breakout, quel ennui ! C’est mou, mais mou ! Franchement la version d’origine sur Atari a du nerf, c’est un bon moment devant sa console, mais la version Game Boy est navrante, moche, lente, grossière, un ratage. Kirby's Block Ball ? Inventif, fun, mais "trop" kawai/cartoon pour moi.

Deuxième réticence : je ne suis pas fan des cartouche “Only for GBC”. C'est complètement sectaire, mais j'ai été très souvent déçu, depuis je les évite. Et puis quand on a joué sur table bar/arcade à Arkanoid... je cherchais un truc "classique" du même genre, et il n'y a pas Arkanoid sur Game Boy. Alors bon, comme je veux tout de même un casse-brique, j’achète, on verra bien... J’ai vu. Rhâputain ! Quel jeu mes enfants !

150 niveaux !!! Rien que ça ! Bon, d’abord, tu vas vite te rendre compte que la musique est sympa mais sur plusieurs dizaines de niveaux elle va te rendre cinglé. En fait non, elle est à chier et c'est toujours la même. Disons pour être franc qu'elle est marante, mais pas pour un casse brique, plutôt pour un jeu de fête foraine. Donc, dès l’allumage, on désactive la musique dans le menu.



Par contre les bruitages sont OK, ni trop violents ni rétros, ni cheap, ni musicaux, bien comme il faut qu’on les aime. Un poil sonore, un poil métalliques. Point de vue décor maintenant : un fond coloré SF organique, un cadre en perspective, c’est pas vraiment de la 3D, c’est sûr, mais c’est une initiative très agréable. Même si un éclairage nickel est requis pour pas se ruiner la vue, sinon les couleurs foncées de la plupart des fonds assombrissent le jeu, et là c’est un peu juste... non, disons le carrément : c'est pas jouable si t'as pas une lampe torche braquée sur l'écran. Et sur GBA SP, c'est pas mieux, il faudrait une modèle AG-101 VRAIMENT retro-éclairé. Là c'est le gros défaut de ce jeu, chouette décor, mais trop foncé pour les capacités de la GBC. Autre solution : l'émulateur, sur un écran d'ordi le rendu est bon (voyez les captures d'écran de ce test).

Par contre, il y a LE petit truc sympa en plus : ce sont les barres métalliques du cadre qui clignotent et s'animent, ça a le mérite d’enjoliver à peu de frais, excellente idée qui va bien avec le look SF de l’ensemble.



Gameplay correct : la raquette ne va ni trop vite ni trop lentement... et si on est complètement à droite et que la bille part direct à gauche, c’est mort, vous ne serez pas assez rapide. Donc soyez vigilants, le jeu ne vous épargnera pas. Contrôles basiques : gauche/droite pour la raquette, bouton A pour lancer la bille, Start pour la pause. Les briques sont bien colorées, certaines se cassent d’un coup, d’autres sont plus solides, et d’autres sont incassables. Classique. Au début, 3 niveaux peinards sans risques. Là on se dit : “c’est toujours nunuche comme ça ou c’est juste pour s'entrainer ?”.



Eh bien, vois-tu ami joueur, c’est juste pour se mettre le jeu en main. A partir du niveau 4 ça devient grandiose.



Parce que des bonus, y’en a au niveau 4. Et après encore plus dans les autres niveaux. Plein. Et ils sont bons. Ils sont trèèèèèèèès bons ! En vrac :

- un ninja tombe du ciel pour transformer la balle en shuriken (lui je l'adore, tu dégommes l'écran en 5 secondes),
- une soucoupe volante t’attaque et tu ripostes avec un bonus “lasers” (les tirs de la soucoupe sont faciles à éviter et dégommer l'alien donne des points),
- un lance-roquette permet d’exploser les briques par groupes,
- un lance-missiles,
- un double laser, à usage unique mais il explose deux colonnes de briques d'un seul tir,
- un smiley qui te fait passer directement au niveau suivant,
- une raquette plus longue,
- un multibilles (3 billes),
- un potiron vert qui téléguide la bille (ne me demandez pas pourquoi c'est un potiron vert...),
- un aimant sur la raquette,

Mais aussi une potion qui fait trembler la raquette comme si elle avait la fièvre, un item qui inverse le sens du jeu, une raquette réduite ... un casse-briques sans malus ce serait trop simple. Sans compter les habituels niveaux tortueux où il faut glisser la bille dans un passage pour feinter les briques incassables. Et bien sûr la raquette change de look lorsque l'on peut activer des bonus type laser/tir.

Un truc original : un carré de slime qui attrape la balle et la renvoie en la faisant rebondir sur la vitre de l’écran de la console ! Carrément ! Parfois ça renvoie la balle vers le bas, mais parfois elle remonte d'un coup et ça aide. Cette utilisation en 3 dimensions et l'illusion que la balle rebondit sur le verre de la Game Boy est une jolie trouvaille. Le slime peut être désactivé par un bonus représentant un fantôme.







Mais comment on fait quand on perd ? On recommence tous les niveaux ? Non : le jeu vous offre un mot de passe tous les 5 niveaux. L’est bien gentil. Quand on perd, on retourne au dernier mot de passe avec un stock de billes, mais il faut le noter car le jeu n'a pas de mémoire : quand tu éteins, tout s'efface et on rallume au premier niveau. Il faut alors re-rentrer un mot de passe.



Bref : un look coloré et soigné, des bonus dans tous les sens, des niveaux corsés qui parfois laissent place à des murs plus classiques pour se reposer les méminges, 150 tableaux différents, un gameplay solide, pour moi c’est le meilleur casse-brique sur Game Boy (une console qui était faite pour ce genre de jeux mais qui ne brille pas dans ce domaine, un gâchis et un non-sens selon moi) et le quatrième meilleur de tous les temps après Arkanoid sur borne d’Arcade, Blockbuster sur Amiga et Super DX Ball sur Mac OSX.

SUPPOS : 4/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

rodi 11/11/2012 22:51

Merci pour ce test : je ne connaissais pas ce Cool Bricks

Sur GB, j'ai uniquement la cartouche Alleyway qui est classique mais efficace