[RETROGAMING] DAZE BEFORE CHRISTMAS /SNES-MEGADRIVE

Publié le par Elodiebo

daze-before-christmas.jpg   DAZE BEFORE CHRISTMAS
Support :
Megadrive / SuperNes
Genre :
Plates-formes


Editeur :
Sunsoft

Developpeur :
Funcom


Date de sortie :
1994


Petit Papa Noël, quand tu descendras du ciel, avec tes jouets par milliers, n'oublie pas … mes beaux jeux vidéo !!! Telle devait être la devise de Sunsoft au moment de sortir Daze Before Christmas, grande idée marketing s’il en est !

C’est sur, on a fait héros plus sexy que le bedonnant Père Noël, mais la nuit de milliers d’enfants est menacée par Mr Weather, qui a privé la fabrique de jouets de ses lutins… Pas de lutins, pas de cadeaux pour les petits morveux de la planète !

Dès qu’on met la cartouche dans sa console, on est frappé par la qualité graphique du soft. Le jeu est beau, cela ne fait aucun doute, et une petite musique de Noël nous met rapidement dans l’ambiance hivernale.

daze-001.gif
 

Les niveaux se présentent sous la forme d’un calendrier de l’Avent, où chaque fenêtre s’ouvre sur un monde différent : l’usine à jouet, des contrées glacées, des grottes,... Mais attention, ce n’est pas le joueur qui décide de lui-même quelle fenêtre ouvrir, le jeu est quand même linéaire. Jusque là, on se dit que le jeu est vraiment bien pensé et fignolé jusque dans ses moindres détails…

Dès le premier niveau, ce sentiment se renforce quand on s’attarde sur les animations. Notre Père Noël (inter)national bouge assez bien malgré son poids, les commandes répondent nickel et on a droit à des animations soignées (comme lorsqu’on se baisse, il se cache sous son bonnet en ne laissant dépasser que ses yeux).

daze-002.gif
 

Le but est de ramasser le plus de cadeaux possibles, tout en esquivant les ennemis qui peuvent en sortir, en utilisant la magie de notre bonhomme, à la World of Illusion, ou en les attaquant avec votre gros derrière, à la Castle of Illusion. Et oui, Papa Noël n’est pas un sanguinaire, se baladant avec un sabre ou un fusil pour faire régner sa loi !

Au fil des niveaux, on rencontrera une tasse de chocolat chaud. La première fois qu’on la voit, on se demande bien à quoi cela va servir. Je vous rassure tout de suite : à rien !!! Notre Père Noël se transforme alors en « Père Fouettard » prêt à « tout faire péter » ! En résumé, il peut attaquer avec son sac (ouah, trop violent comme attaque) ou détruire certains barrages. Et puis c’est tout. C’est bien la première fois que je vois le SEUL bonus d’un jeu ne servir à rien…

Ce jeu de plates-formes propose aussi des phases plutôt originales de distribution de cadeaux dans les cheminées des grandes villes du monde, sur un chariot emmené par des cerfs volants (ouh la bonne blague) tout en évitant certains ennemis. J’avoue que ce sont ces moments de gameplay proche d’un shmup que j’ai préféré dans Daze…

daze-003.gif

Car il faut bien l’avouer, les fans de jeux hardcores peuvent passe leur chemin : Daze Before Christmas est d’une facilité déconcertante ! Il se finit dès le premier essai, en aussi peu de temps qu’il faut pour le dire… Et même s’il y a quelques boss de-ci de-là, leur nullité est incroyable…

De plus, ce n’est pas la peine de chercher des salles cachées, ou des niveaux bonus comme il y a souvent dans ce type de jeu, vous perdrez votre temps ! Le but du jeu est ramené à sa plus simple expression, traverser les niveaux, en évitant les trois ennemis qui trainent… La seule vraie menace est de se louper lors des sauts, mais la maniabilité des jeux Sunsoft rend l’échec quasi impossible !

Vous l’aurez compris, Daze Before Christmas s’adresse plutôt aux très jeunes joueurs. C’est bien dommage car l’ambiance de Noël est très bien rendue et le concept se montrait original. Et la déception est d’autant plus grande, car vu le prix de ce soft actuellement, cela fait cher la demi-heure de jeu !!! Daze Before Christmas est plus un jeu de collectionneur fou que celui d’un hardcore gamer !

SUPPOS : 3,5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

Lord British 29/03/2010


merci pour ce test, je trouve que tous les jeux de plateforme Snes et Megadrive se ressemblaient entre 1993 et 1995