[RETROGAMING] Final Fantasy Adventure / Gameboy

Publié le par Tongpall

Final Fantasy Adventure (Seiken Densetsu , Mystic Quest)
Genre : Action RPG
Support : Gameboy

Développeur : Squaresoft
Sortie : 1991 (JAP et US), 1993 (EU)

final-fantasy-adventure-gamopat.jpg

Final Fantasy Adventure est le premier opus de la saga des Seiken Densetsu. Cet épisode est à la base sorti pour concurrencer la série The Legend of Zelda et également pour transférer l'univers de Final Fantasy en Action-RPG. Dans un premier temps, ce FF Adventure (dont une version européenne a vu le jour sous le nom de Mystic Quest en 1993) devait uniquement être un spin-off de la série des FF. Mais au vue de son succès (surtout aux USA et en Europe), Squaresoft décida d'en faire une nouvelle série.

Il y a bien des années, l'empire de Vandole utilisa la puissance de l'arbre Mana (source de toute vie) à des fins sombres et maléfiques. Les chevaliers Gemmes s'allièrent pour contrecarrer les plans de l'empire et redonnèrent vie aux racines de l'arbre Mana. Des années plus tard, le Dark Lord, qui emploi des gladiateurs pour réaliser des combats en arène contre des monstres afin d'alimenter sa soiffe de violence et d'esclavage, voulu réitérer ce que l'empire de Vandole fit auparavant en puisant la force de Mana avec l'aide d'un sorcier nommé Julius pour détruire le monde.

FF-adventure-001.gif

Un beau jour, un gladiateur décide de s'opposer à l'empire du Glaive (dont le Dark Lord est l'empereur) afin de sauver l'arbre Mana. Dans son aventure, le héros rencontrera les chevaliers Gemmes qui l'aideront à avancer dans ce monde infesté de monstres. Un scénario basique mais riche, et que l'on déguste avec joie tout le long de l'aventure tant les personnages sont attachant (bien qu'ils aient que 2 sprites chacun) et tant l'issue de l'histoire est pleine de rebondissements.

Pour ceux qui ont découvert ce jeu lors de sa sortie, les musiques sont pleines de souvenirs et de nostalgie. Pour moi qui est découvert le jeu, c'est à la "méga-ancienne" quand même. D'un autre coté, la Gameboy peut difficilement faire mieux et c'est vrai que cette bande son colle bien avec l'univers et réussit tout de même à vous transporter. Du côté des graphismes et bien c'est vraiment pas mal ! La Gameboy n'a pas trop de possibilités, mais elles sont vraiment bien exploitées ! Les skins du bestiaire est bien sympa (on retrouvera la plupart des monstres dans Secret of Mana). Techniquement, c'est pas ce qui se fait de mieux sur la portable de Nintendo, mais on distingue bien les différents endroits (c'est vrai que des fois on confondrait presque les déserts avec les maps enneigées).

FF-adventure-002.gif

Le gameplay ? Un bonheur ! Bien qu'on passe 50% de notre temps dans les menus pour changer de magie, d'arme et d'item, le gameplay de ce jeu est vachement bien foutu. La Gameboy possède 4 touches à part la croix directionnelle. Donc c'est vite vu. Un bouton pour les armes, un bouton pour les objets ou magies, le bouton select pour voir la carte, le statut du personnage ou pour sauvegarder (on peut sauvegarder n'importe quand dans le jeu, même en plein combat contre un Boss), le bouton start pour aller dans l'inventaire.

Les combats sont donc en temps réel, les monstres apparaissent de façon aléatoire à chaque fois que vous changez d'endroit. Une barre en bas de l'écran vous permettant de faire une furie (différente à chaque arme) se rempli plus ou moins vite (en fonction de votre niveau de vitesse). Vous remportez des points d'expérience vous faisant gagner des niveaux, vous pouvez à chaque niveau privilégier l'amélioration de la vitesse, la force, la sagesse et l'intelligence. Attention il ne faudra négliger aucune de ces 4 compétences car ça pourrait vous être fatal contre certains BOSS. Ce serait con de devoir faire du level-up pendant des heures pour avoir plus de force. Sachant que faire du level-up dans ce jeu, c'est beaucoup moins excitant que dans son petit frère Secret of Mana.

FF-adventure-003.jpg

Ce qui est vraiment très bien foutu dans ce jeu, c'est la manière dont sont bloquées les différentes zones du jeu. On peut progresser uniquement lorsqu'on a tel objet pour couper tel arbre ou casser tel rocher. Petit hic... La carte que l'on peut consulter dans le jeu (avec le bouton select), j'ai tout simplement rien compris, impossible de savoir où aller ni même de savoir où on est ! Heureusement que j'avais la carte fournie avec la cartouche sinon j'y serais encore... Enfin concernant la durée de vie, disons une 30aine d'heures environ pour un jeu ne comportant aucune quêtes annexes, ce qui est pas mal pour un Action-RPG de cette époque.

Ayant fini Secret of Mana trois ou quatre fois déjà, et entendant parler de Seiken Densetsu sur Gameboy sans jamais y avoir joué, je ne pouvais pas me priver du précurseur de ce qui est pour moi le meilleurs RPG de tout les temps.

SUPPOS : 4/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

zaza 15/05/2013 11:42

execellent test , je m'y remettrais bien volontiens avec mon emulateur

Alastor_LM 15/05/2013 09:51

rahhh faut que j'y rejoue maintenant... c malin...
que d'heures passées sur ce titre ^^

dormin 15/05/2013 09:25

Certes, un poil facile. Mais quelle ambiance ! (même si j'adore Mystic Quest)

Yama 15/05/2013 09:05

Non je rejoins la critique fait au dessus,
l'épisode GBA est un affront au jeu d'origine, une véritable humiliation,

Certes le graphisme bénéficie d'une refonte très agréable et les musiques sont sublimées mais alors quelle difficulté niaise et sans goût. Je me souviens d'avoir fait les 2/3 du jeu sans utiliser
la moindre potion ou antidote alors qu'avec la version Game Boy, le challenge était présent (malheur à qui s'aventurait dans les marais sans son pack de 10 antidotes par exemple)

dormin 15/05/2013 08:54

L'horrible episode sur GBA ????? Mais il est magnifique !

Yama 15/05/2013 00:28

Ce jeu reste pour moi un hit absolu de la Game Boy mais l'aspect nostalgie y joue sûrement pour beaucoup. Un des rares (A-)RPG de l'époque qui aborde certains sujets avec autant de maturité ... dès
l'introduction le ton est donné

Olivier 31/01/2012 10:42

Le test est illisible. Très mal écrit et blindé de fautes. Je sais que de très bons testeurs ont quitté Gamopat mais ce n'est pas une raison pour publier n'importe quoi. Ce message n'est aucunement
du "trollage" : c'est pour vous faire réagir. La quantité c'est bien (et encore)...la qualité c'est mieux.

MeRToN 30/01/2012 14:02

"j'ai tout simplement rien compris, impossible de savoir où aller ni même de savoir ou on est !"

C'est aussi ce qui m'a saoulé avec ce titre.

Ouais_supère 30/01/2012 10:19

Ouais, y a vraiment des fautes...

-_- 30/01/2012 10:17

"Squaresoft décida d'en faire cette nouvelle série des Seiken dont le monstrueux Secret of Mana conquis tous les fans du genre."

Tu m'as lâché là. SoM n'a conquis que par défaut et encore, tous les fans, c'est vraiment très vite dit.
En tout cas, ce Seiken était bon, bien mieux que l'horrible remake qu'on s'est tapé sur GBA

Ats 30/01/2012 04:01

.. Willy?.. Willy!!
Willy passed away.